Les Royaumes du Nord

livre de Philip Pullman

Les Royaumes du Nord
Image illustrative de l’article Les Royaumes du Nord
Logo du roman

Auteur Philip Pullman
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Fantasy
Version originale
Langue Anglais britannique
Titre Northern Lights
Éditeur Scholastic
Lieu de parution Londres
Date de parution 1995
Version française
Traducteur Jean Esch
Éditeur Gallimard
Lieu de parution Paris
Date de parution 1998
Illustrateur Philip Pullman
Couverture Éric Rohmann
Série À la croisée des mondes
Chronologie

Les Royaumes du Nord (Northern Lights[1] au Royaume-Uni ou The Golden Compass[2] aux États-Unis et au Canada) est le premier tome de la trilogie À la croisée des mondes (His Dark Materials) écrite par Philip Pullman.

Il est publié au Royaume-Uni aux éditions Scholastic Ltd en 1995, puis en France aux éditions Gallimard Jeunesse en 1998 (traduction de Jean Esch). Ce tome est suivi de La Tour des anges.

DescriptionModifier

ChapitresModifier

Le roman est divisé en vingt-quatre chapitres :

  1. La Carafe de tokay
  2. Images du Nord
  3. Lyra au collège
  4. L'Aléthiomètre
  5. Le Cocktail
  6. Prise dans les filets
  7. John Faa
  8. Frustration
  9. Les Espions
  10. Le Consul et l'ours
  11. L'Armure
  12. Le Garçon perdu
  13. Leçon d'escrime
  14. Les Lumières de Bolvangar
  15. Dæmons en cage
  16. La Guillotine
  17. Les Sorcières
  18. Svalbard
  19. Brouillards et glaces
  20. Captivité
  21. Combat à outrance
  22. L'Accueil de Lord Asriel
  23. Trahison
  24. Le Pont qui mène aux étoiles

RésuméModifier

Élevée dans le très austère Jordan College à Oxford, Lyra Belacqua accompagnée de son dæmon Pantalaimon, apprend accidentellement l'existence de la Poussière, une étrange particule élémentaire que le Magisterium (l'organe exécutif de l'Église) pense être la conséquence du Péché originel. L’Église a en effet observé que cette Poussière est moins attirée par l'innocence des enfants que par l'expérience des adultes. Des savants, avec la bénédiction de l’Église, poursuivent d'horribles expériences sur la Poussière en utilisant des enfants kidnappés dans toute l'Angleterre et envoyés dans les royaumes glacés du Grand Nord.

Lyra s'engage à la poursuite de ces kidnappeurs d'enfants, surnommés « les Enfourneurs », qui ont notamment capturé son meilleur ami Roger et d'autres enfants de sa connaissance. Elle devra d'abord échapper à Mme Coulter, une femme aussi charmante et intelligente que calculatrice et diabolique, qui l'a accueillie chez elle et tente de l'enjôler. Elle apprendra plus tard que Mme Coulter est sa mère et qu'elle joue un rôle clé dans l'enlèvement des enfants et les expériences sur la Poussière.

Après avoir fui Mme Coulter, Lyra entreprend son périple vers le Nord munie de l'aléthiomètre, un lecteur de vérité, qui lui a été transmis par le maître de Jordan College. Elle est aidée dans sa quête par l'ours en armure Iorek Byrnison, les gitans John Faa et Farder Coram, l'aéronaute texan Lee Scoresby et la sorcière Serafina Pekkala. Au début de son aventure, elle apprend que son oncle, Lord Asriel, est retenu prisonnier dans le Nord parce que lui aussi poursuit des recherches sur la Poussière. Sa mission aura donc un double but, libérer Roger, mais aussi son oncle. Elle apprendra plus tard que Lord Asriel n'est pas son oncle, mais son père.

Après avoir affronté de multiples dangers, avoir libéré son ami Roger et les autres enfants des savants expérimentateurs et avoir aidé Iorek Byrnison à se rétablir à la tête du royaume des ours en armure, Lyra retrouve enfin Lord Asriel. Cependant, celui-ci, obsédé par ses recherches, sacrifie Roger pour obtenir l'énergie dont il a besoin pour construire un pont vers un autre monde à travers l'aurore. Lorsque Lyra arrive au pont, alors que Roger gît dans la neige, Lord Asriel a déjà traversé et a disparu, et Lyra décide de le suivre.

Trilogie À la croisée des mondesModifier

Pour avoir des informations sur la genèse et la rédaction, l'univers, le genre littéraire, les thèmes, l'analyse, l'accueil, les controverses, les adaptations, la postérité du roman, voir l'article traitant de la trilogie À la croisée des mondes.

Notes et référencesModifier

  1. Littéralement « Les Lumières du Nord », autre nom en anglais pour l'aurore boréale.
  2. Littéralement « La Boussole dorée. »

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Philip Pullman (ill. John Lawrence et Philip Pullman), Northern Lights, t. I, Londres, Scholastic, coll. « His Dark Materials », (ISBN 978 0439 95178 4)
  • Philip Pullman (trad. Jean Esch, ill. Eric Rohmann et Philip Pullman), Les Royaumes du Nord [« Northern Lights »], t. I, Paris, Gallimard Jeunesse, coll. « À la croisée des mondes », , 356 p. (ISBN 2-07-050997-4)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier