Ouvrir le menu principal

Les Pièges de l'exil
Image illustrative de l’article Les Pièges de l'exil
Le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat
au début du XXe siècle

Auteur Philip Kerr
Pays Drapeau de l'Écosse Écosse
Genre Roman policier historique
Version originale
Langue anglais
Titre The Other Side of Silence
Éditeur Quercus
Lieu de parution Londres
Date de parution 2016
ISBN 978-1-78429-514-1
Version française
Traducteur Philippe Bonnet
Éditeur Éditions du Seuil
Lieu de parution Paris
Date de parution 2017
Nombre de pages 400
ISBN 978-2021339932
Série Bernhard Gunther
Chronologie

Les Pièges de l'exil est un roman policier historique de Philip Kerr paru en anglais en 2016, ayant pour héros, dans sa onzième apparition, le détective Bernie Gunther. Le livre a été publié en français en 2017.

RésuméModifier

La onzième enquête de Bernie Gunther se situe en 1956, à Saint-Jean-Cap-Ferrat et à Villefranche-sur-Mer. Bernie, réfugié sur la Côte d'Azur, est employé comme concierge[1] au Grand-Hôtel du Cap-Ferrat[2] sous l'identité de Walter Wolf.

Tout en jouant au bridge avec un couple d'Anglais et le directeur du casino de Nice, Bernie s'efforce d'oublier la tragédie qui a marqué la fin de son séjour à Königsberg, une dizaine d'années plus tôt. Il a ses entrées à la villa La Mauresque, demeure de l’illustre écrivain Somerset Maugham, ancien espion britannique désormais octogénaire[3].

Or il se trouve que Maugham est victime d’un chantage lié à ses relations compromettantes avec Guy Burgess, « taupe » du KGB infiltrée dans les services secrets britanniques et désormais exfiltrée en Union soviétique, et avec Anthony Blunt, historien d'art réputé et homosexuel, ce qui est passible d'une peine de prison au Royaume-Uni à cette époque[3],[4]. La situation se complique du fait que le propre neveu de l'écrivain, Robin Maugham, lui-même romancier à succès[5], semble jouer double jeu.

Il n’en faut pas davantage pour que Bernie plonge au cœur d’une intrigue internationale où il doit affronter, en pleine Guerre froide, la Stasi aussi bien que le Secret Intelligence Service, pendant que s'annonce la crise de Suez.

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bernie Gunther a déjà travaillé dans l'industrie hôtelière, mais comme détective, dans le roman Hôtel Adlon.
  2. « Bernie Gunther, concierge de choc », Le Monde, 2 mars 2017.
  3. a et b « Philip Kerr's The Other Side of Silence : an atmospheric tale of espionage », The Washington Post, 13 mars 2016.
  4. L'appartenance de Burgess et de Blunt aux « Cinq de Cambridge » ne sera révélée que des années plus tard.
  5. Il est l'auteur d'une nouvelle, The Servant, dont Joseph Losey tirera plus tard le film homonyme.