Les Loups-garous de Thiercelieux

jeu de société d'ambiance

Les Loups-garous de Thiercelieux
jeu de société
Description de l'image Loups-garous de Thiercelieux.png.
Données clés
Auteurs Philippe des Pallières
Hervé Marly
Illustrateur Alexios Tjoyas (jeu de base, Nouvelle Lune et Le Village)
Misda (Personnages)
Christine Deschamps (Personnages)
Éditeur
Gamme
Lui-même
kangourou
Date de 1re édition 2001
Distributeurs
Format jeu Kangourou
Mécanismes jeu à rôles
objectif secret
ambiance
Thème loups-garous
Joueur(s) 6 à 24 (dont un meneur de jeu)
Âge à partir de 10 ans
Durée annoncée variable, env. 30 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Non

Les Loups-garous de Thiercelieux est un jeu de société d'ambiance dans lequel chaque joueur incarne un villageois ou un loup-garou, et dont le but général est :

  • pour les villageois (dont certains ont des pouvoirs ou des particularités) : démasquer et tuer tous les loups-garous ;
  • pour les loups-garous : d'éliminer tous les villageois et ne pas se faire démasquer ;

Les versions ultérieures introduisent des personnages aux caractères spécifiques, dont certains ont pour but de gagner seul et sont par conséquent en dehors des deux camps de base.

Ce jeu est inspiré du jeu Werewolf (aussi connu sous le nom de Mafia, Polar Bear, Are You A Werewolf ?[1]...), un jeu créé en 1986[2].

DescriptionModifier

Thiercelieux semble être un village normal, mais chaque nuit certains villageois se transforment en loups-garous pour dévorer d'autres villageois. Chaque matin venu, les villageois découvrent une personne qui manque à l'appel et se réunissent pour tenter de démasquer les loups-garous se cachant parmi eux.

Le matériel de jeu est formé uniquement de cartes carrées représentant chacune une identité au recto et une même illustration pour toutes les cartes au verso.

HistoireModifier

Werewolf (le jeu des loups-garous) a été décrit sur Internet par Andrew Plotkin aux États-Unis en 1997[3]. Il adapte, avec le thème des loups-garous, le jeu Mafia, créé en Union soviétique en 1986 par Dimitry Davidoff[4],[5]. De nombreuses variantes ont été jouées ou inventées, libres ou commerciales, ayant généralement pour thème le milieu ou les loups-garous.

La version intitulée Les Loups-garous de Thiercelieux a été créée en 2001 par Philippe des Pallières et Hervé Marly. Elle est éditée par Lui-même, société fondée par Philippe des Pallières, les deux créateurs n'ayant pas réussi à trouver de société pour le commercialiser[6].

Le nom du jeu est inspiré du hameau de Thiercelieux, où vivait alors Philippe des Pallières[6], dans la commune rurale de Montolivet dans l'est de la Seine-et-Marne.

Une première extension appelée Nouvelle Lune, des mêmes auteurs, est parue en 2006.

Une seconde extension est sortie en 2009 sous le nom Le Village. Cette version inclut le jeu de base, trois nouveaux personnages, des bâtiments, et est compatible avec Nouvelle Lune.

En 2011 est sortie l'édition de luxe du jeu nommée Les Loups-garous de Thiercelieux, ten years after (10 ans après). On y trouve tous les personnages des deux premières versions du jeu dans une boîte un peu plus grande, de même format que le jeu Boomerang du même éditeur. La médaille du capitaine est réelle au lieu d'être une carte.

À partir du , est disponible l'extension 3, Personnages. De nouveaux loups-garous s'ajoutant dans cette extension, ceux du jeu de base seront appelés normaux.

Depuis fin , est disponible Le Pacte. Ce pacte réunit tous les jeux (le jeu de base, nouvelle lune, le village et personnages) et les cartes sont toutes cartonnées pour être compatibles avec les bâtiments que l'on retrouve dans le Village.

En , les créateurs du jeu phénomène donnent une interview à Konbini, dans lequel ils confient leur projet de réaliser une nouvelle extension intitulée pour l'instant La Forêt[7].

Jeu original : Les Loups-garous de ThiercelieuxModifier

Règles du jeu de baseModifier

 
Le meneur prépare les cartes
 
Les discussions, déductions…

La partie doit être menée par une personne ne prenant pas part au jeu. Le meneur distribue une carte à chaque joueur, au hasard. Puis chaque joueur découvre secrètement son identité en regardant sa carte.

Les joueurs sont divisés en deux camps : les villageois (certains d'entre eux jouant un rôle spécial) et les loups-garous. Le but des villageois est de découvrir et d'éliminer les loups-garous, et le but des loups-garous est de ne pas se faire démasquer et d'éliminer tous les villageois.[8]

Les tours de jeu sont rythmés par une période de jour et une période de nuit.

Durant la nuit, tous les joueurs ont les yeux fermés et ne doivent pas communiquer. Appelés par le meneur de jeu, les loups-garous se réveillent, et désignent ensemble (par gestes pour éviter de se faire reconnaître) un villageois qui sera leur victime. Les villageois qui ont des capacités spéciales (cupidon, sorcière, voyante…), sont également appelés tour à tour pour utiliser leurs pouvoirs respectifs.

Le jour revenu, tout le monde se réveille et ouvre les yeux et le meneur de jeu révèle l'identité de la (ou les) victime(s). Les victimes n'interviennent plus jusqu'à la fin du jeu mais pourront garder les yeux ouverts et y assister. Les Villageois vont tenter de découvrir qui sont les loups-garous par déductions, discours, révélations… Les loups-garous (qui participent aux débats, bien sûr : ils habitent le village !) doivent éviter de se faire incriminer en détournant les soupçons sur d'autres personnes. Il y a donc un temps de discussion au cours duquel chacun tente de découvrir la véritable identité de chaque joueur.

À la fin du débat, chaque joueur pointe du doigt une personne qu'il suspecte d'être loup-garou. Celui étant désigné par la majorité est "exécuté" et le meneur montre son identité. Il est donc éliminé, puis le jeu recommence à la tombée de la nuit.

Lors de la première journée, il peut y avoir une action supplémentaire à faire avant de décider du coupable : il s'agit de l'élection du Capitaine du village. N'importe qui peut se présenter (même un loup-garou) et sa nomination est effectuée par vote. Son pouvoir se cumule avec ses éventuelles autres compétences, et il est très important. En effet, lors du vote des villageois, sa voix compte double. Quand le capitaine du village est éliminé (quelle qu'en soit la raison), c'est lui-même qui désigne son successeur, dans son dernier souffle.

Le jeu se termine lorsqu'il ne reste plus que des villageois ou plus que des loups-garous (sauf règle spéciale pour les amoureux, voir personnages ci-dessous).

Toute la richesse et la subtilité du jeu résident dans l'observation et les tractations « sociales » entre les joueurs pour désigner un loup-garou ou un autre rôle, en l'absence de preuve formelle[réf. nécessaire] bien-sûr, puisque seuls les loups-garous connaissent le camp d'attachement des autres joueurs avec certitude (sans, néanmoins, connaître leurs spécificités).

Extensions et variantesModifier

Extension n° 1 : Nouvelle luneModifier

Parue en 2006, l'extension Nouvelle lune enrichit le jeu de base. Elle propose des règles de jeu alternatives et introduit de nouveaux personnages spéciaux ainsi que des cartes d’événements aléatoires qui influent ponctuellement sur le déroulement du jeu.

Personnages de l'extensionModifier

Cinq personnages sont ajoutés par l'extension. Pour des raisons de coût, et pour éviter qu'elles ne soient différentiables des autres cartes, ils n'ont pas été réalisés sous forme de nouvelles cartes, mais de pastilles autocollantes à coller sur cinq cartes de simple villageois du jeu de base. Cette extension peut donc être utilisée avec la deuxième extension Ten Years After, ces cinq personnages se retrouvent eux aussi sous forme de carte comme les autres personnages du jeu, mais la forme de ces cartes est différente du jeu original.

Cartes ÉvénementsModifier

Ces cartes font partie de l'extension et sont au nombre de 36. Chaque matin, excepté le tout premier, le meneur de jeu en tire une (au hasard ou non…), et applique son effet. L'effet peut être permanent, temporaire immédiat ou temporaire différé (plus tard). Les effets peuvent être très divers : interdiction de prononcer certains mots pendant une journée, modification du système de vote ou des pouvoirs pendant un jour et une nuit, handicap pour les loups-garous jusqu'à la fin de la partie, changement de camp d'un joueur…

Variante de la fête de la moissonModifier

Tous les pouvoirs sont perturbés jusqu'à la fin de la partie : les loups-garous ne peuvent dévorer que le voisin de l'un d'entre eux ; la voyante désigne comme d'habitude une personne mais le meneur lui donne l'identité de celle-ci et de ses deux voisins ; le chasseur choisit sa victime parmi ses deux voisins ; la petite fille ne peut épier que la sorcière ; le voleur doit échanger sa carte contre celle d'un joueur de son choix ; le capitaine vote avant les autres ; le bouc émissaire est éliminé à la place d'un de ses voisins éliminé par le village ; rien ne change chez l'idiot ; le salvateur ne peut protéger que lui-même ou ses voisins ; le joueur de flûte ne charme qu'une personne à la fois.

Variante de la peste noireModifier

C'est une partie spéciale et qui doit être utilisée avec parcimonie. Elle consiste à ne pas mettre de loups-garous dans la composition. Le meneur de jeu appelle les loups, comme lors d'une partie normale, mais c'est lui qui choisit la première victime lors de la première nuit. Puis c'est cette dernière qui va désigner la prochaine victime la nuit suivante lorsque le meneur de jeu appellera les loups-garous et ainsi de suite... C'est une épidémie, telle que la peste noire. Le vote du jour se réalise normalement et l'illusion doit être maintenue par le meneur de jeu qui annonce les victimes de la nuit tuées par les loups-garous, et avec la complicité des morts. Pour gagner, les survivants devront s’apercevoir qu'il se trame quelque chose d'étrange dans la partie. Ceux qui ont déjà joué cette variante devront spécifier clairement qu'il s'agit de la peste noire.

Extension n°2 : Le VillageModifier

Sorti en , l'extension Le Village contient le jeu Les loups-garous de Thiercelieux et l'extension numéro 2 Le Village uniquement (l'extension nouvelle lune n'est pas dans la boîte de jeu, elle est par contre compatible avec celui-ci). Le jeu Le Village ne peut être mélangé avec les cartes du jeu d'origine car elles ne sont plus de même format. Le village contient des bâtiments avec les métiers qui vont avec, et trois nouveaux personnages.

Extension n° 3 : PersonnagesModifier

Incompatible avec Le Village (car les cartes du village sont en carton rigide et celles de Personnages, à l’instar du jeu de base, sont en carton flexible mince glacé, les cartes du Village et celles de Personnages seraient donc facilement différentiables les unes des autres) mais compatible avec le jeu de base, cette extension contient 24 cartes supplémentaires, soit 15 personnages inédits (cela sans compter les cartes doublées), le Loup-Garou blanc, trois cartes venant du jeu de base (un simple villageois et deux loups-garous normaux) et deux cartes bonus (la Gitane, qualifiée « sans philtre » et le Garde Champêtre).

Le Pacte : Nouvelle Lune, Le Village et PersonnagesModifier

Le Pacte est sorti en , il comporte le jeu de base et toutes ses extensions. Toutes les cartes sont en carton rigide. On peut y jouer jusqu'à 45 joueurs. Il contient 33 personnages différents, 47 cartes (mais certaines cartes en nécessitent d'autres pour les jouer, comme le voleur ou le comédien), 29 jetons "rôles visibles", avec leurs 14 bâtiments, et deux sacs pour ranger le tout et pouvoir transporter le jeu sans la boîte en carton. Son résumé est le suivant : "Pour célébrer la fondation du village par le professeur Philippe et maître Hervé, la totalité des Locaterciens les ont invités pour un grand banquet festif. Avec ses bâtiments repeints à neuf pour l'occasion, la grande place est à présent toute pimpante. Le ban et l'arrière-ban de tout le canton s'y trouvent fraternellement réunis pour ripailler. Profitant de cet événement historique, un Pacte d'alliance pour la survie du village est conclu entre tous. Cette louable intention résistera-t-elle aux mauvais instincts de certains ? Cela semble compromis ! Car, dans le but d'anéantir cette fragile espérance, certains des plus affreux personnages ayant fréquenté Thiercelieux se sont habillement dissimulés parmi les convives. Toutefois, pour lutter contre ces forces malfaisantes, d'autres personnages très puissant sont décidés à utiliser leurs pouvoirs pour de plus nobles aspirations. Il reste donc un espoir ! Quel sera l'avenir de Thiercelieux ?".

Best ofModifier

Cette version regroupe, comme son nom l'indique, le "Meilleur des loups-garous de Thiercelieux". Elle contient 28 cartes, dont 19 personnages différents, plus la médaille du capitaine et le livret de règle.

Autres variantesModifier

Ce(s) jeu(x) a(ont) donné naissance à une grande quantité de variantes dérivées, utilisées sur des forums, par des associations de jeu de rôle, des animateurs ou formateurs BAFA/BAFD… Certaines avec des changements de personnages, d'autres avec un temps raccourci.

Parmi d'autres, il existe une version Contamination, dans laquelle la partie commence avec un seul loup-garou (qu'on appellera le chef de meute) qui, chaque nuit, contamine un villageois et le transforme en loup-garou, peu importe sa carte (les autres loups-garous ne peuvent pas l'influencer). Cependant, certains demeurent importants, comme le chasseur qui, s'il se fait contaminer, tue le chef de meute. La sorcière est également importante car le meneur lui demande si elle veut « décontaminer » la victime. Même si elle refuse, elle connaît au moins l'identité des contaminés.

Un jeu dérivé, « Loup Garou pour une nuit » (et « Loup Garou pour un crépuscule ») de Ravensburger, se joue en une seule journée, et permet de jouer de 3 à 10 joueurs (le maitre de jeu peut être remplacé par une application mobile)[9].

RécompensesModifier

Controverse autour de la paternité du jeuModifier

Sur JeuxSoc, site web spécialisé dans les jeux de sociétés, un auteur s'est vu accorder le une interview par Dimitry Davidoff, créateur du jeu Mafia, dont le jeu des Les Loups-Garous de Thiercelieux est pleinement inspiré.

 
Interview avec le créateur de Mafia, Dimitry Davidoff (traduit de l'anglais)

Le livret de jeu des Loups-Garous de Thiercelieux indique : « Ce jeu est librement inspiré d'un jeu soviétique de tradition orale, apparu dans les années 1930, plus connu sous le nom de Mafia. »

Dimitry Davidoff dément dans l'interview cette affirmation, en expliquant qu'il ne s'agit pas d'un jeu traditionnel oral (aucune source ne confirmant les dires des auteurs des Loups-Garous de Thiercelieux).

Par ailleurs, le jeu est édité pour la première fois en 1986[10], avec une licence permettant seulement un usage personnel du jeu et du concept.

Toujours d'après Dimitry Davidoff, le jeu des Loups-Garous de Thiecelieux, ainsi que le site loups-garous-en-ligne.com, n'ont pas de licence quant à la commercialisation du jeu, comme à l’utilisation qui en est faite en produits dérivés et ont inventé une histoire fausse sur les origines afin de détourner la licence de l'auteur de Mafia et de faire des profits.

AdaptationsModifier

Adaptation en jeu vidéoModifier

Plusieurs adaptations en jeu vidéo ont été réalisées :

Loups-Garous-en-ligneModifier

Loups-Garous-en-ligne[11] est la version agréée par les auteurs et sous licence d'exploitation. Celui-ci permet aux joueurs de varier entre 6 types de parties : Sérieuse, Normale, Fun; Carnage, Animation et Blitz. Certaines cartes n'existent que sur le site : le Chaman (qui peut écouter les messages des Morts), l'Ankou (qui peut voter, de manière cachée, pendant deux tours après sa mort), le Marionnettiste (qui peut, une fois par partie, prendre la place d’un Loup-Garou), le Lapin Blanc (qui doit donner deux chocolats à tous les rôles spéciaux et loups vivants de la partie) et le Noctambule (qui, chaque nuit, va chez un joueur, ce qui annule son pouvoir). En 2018, Lévan Sardjeveladé annonce le rachat de Loups-Garou-en-ligne par Celsius Online[12].

Werewolves WithinModifier

Werewolves Within est l'adaptation en réalité virtuelle du jeu par Ubisoft sur Windows et PlayStation 4.

Adaptation pour InternetModifier

ForumsModifier

Le jeu a été adapté sur certains forums internet (Gare aux Garous, Survie et Fourberie, Tennis Temple, Thiercelieux1, Loups-Garous RPG, Loups-garous Online, etc). Dans la variante du jeu Réel, le jeu prend place dans un sujet désigné ; les joueurs reçoivent leur rôle par message privé, et les loups-garous peuvent se concerter la nuit à un forum connu d'eux seuls. Une partie des Loups-garous de Thiercelieux sur forum peut durer de quelques jours à plusieurs semaines, selon le rythme imposé par le meneur de jeu, l’assiduité des joueurs et la fréquence d’utilisation du forum.

Messagerie instantanéeModifier

Internet rend aussi possible le jeu via la messagerie instantanée. Il est similaire au forum, mais les conversations sont en temps réel. Le jeu se rapproche ainsi de la réalité car il se déroule de la même façon qu'en vrai, sauf que les discussions se font à distance.

Réseaux sociauxModifier

Le , l'atelier suisse Lutin Films publie sur une chaîne YouTube un court-métrage adapté du jeu, intitulé Loups-Garous de Thiercelieux, le film[13]. Mi-2015, il atteint les 15 000 vues.

Le la chaîne YouTube World of Claw publie une série de cours-métrages de 12 épisodes nommée Loup Garou.

Adaptation en émission téléviséeModifier

Le jeu de Loups-Garous de Thiercelieux a connu le succès en Chine ces dernières années[réf. nécessaire], en chinois 狼人杀 (langrensha, "Loup-garou tueurs"), avec des variantes possédant une multitude de rôles. Plusieurs émissions télévisées chinoises mettent en scène le jeu avec des célébrités de la télévision chinoise[réf. nécessaire], comme Fanju Langrensha (饭局狼人杀) ou encore Aoming Langrensha (凹鸣狼人杀).

Adaptation en mangaModifier

En 2014 au Japon sort un manga librement adapté du jeu : Hunt, le jeu du Loup Garou, écrit par Ryo Kawakami et dessiné par Koudo. Il est sorti aux éditions soleil en France. L'ouvrage reprend les règles de bases du jeu ainsi que les rôles des Villageois, Loup Garou et Voyante.

Adaptation en livreModifier

Sorti en , lune rousse est un roman junior qui raconte une histoire se passant dans l'univers du jeu. Il a été écrit par Paul Beorn et Silène Edgar. L'histoire commence par une lune rousse brillant ce soir-là sur Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble, et cette nuit-là, l'appel de la lune va les séparer.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier