Les Grandes Heures Automobiles

Les Grandes Heures Automobiles
Les Grandes Heures Automobiles
Les Grandes Heures Automobiles
Pays Drapeau de la France France
Localisation Autodrome de Linas-Montlhéry
Avenue Georges Boillot
91310 Linas[1]
Coordonnées 48° 37′ 08″ nord, 2° 16′ 28″ est
Commissaire Franz Hummel
Date de la première édition Septembre 2015
Exposition précédente 2017
Prix d'entrée Adultes :
Samedi 9 h/22 h : 25 euros
Samedi 17 h/22 h : 18 euros
Dimanche 8 h/19 h : 22 euros
Week-end : 35 euros
Enfants :
Gratuit -12 ans
Organisateur(s) SAS L.G.H.A
Site web Les Grandes Heures Automobiles

Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Les Grandes Heures Automobiles

Les Grandes Heures Automobiles (dit « LGHA ») est une manifestation consacrée aux voitures et motos de compétition historiques créée par Franz Hummel, qui se déroule depuis 2015 sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry dans l'Essonne durant trois jours de septembre.

HistoireModifier

 
Franz Hummel, organisateur

Franz Hummel, passionné d'automobiles, est le fondateur et organisateur des 24 Heures sur glace de Chamonix (de 1974 à 2004). En 2015, après la création de la SAS L.G.H.A, il organise avec une équipe de passionnés d'automobile la première édition de « Les Grandes Heures Automobiles » sur l'anneau de vitesse de l'Autodrome de Linas-Montlhéry, appartenant à l'Utac Ceram, qui se déroule sur deux jours et regroupe des automobiles de légendes ou de compétition, et des motos historiques[2]. Ces mécaniques de toutes périodes historiques sont présentées par plateaux, en fonction de leur cylindrée ou de leur ancienneté. À la différence du Chantilly Arts & Elegance Richard Mille, qui est une présentation statique de véhicules prestigieux, ou du Le Mans Classic qui est une compétition de véhicules historiques, l'événementiel de Montlhéry est une présentation dynamique avec les protagonistes en mouvement sur le circuit, sans compétition, dans l'unique but de faire rouler et admirer de véritables chefs-d'œuvre de la carrosserie et de la mécanique au public.

L'événementiel, accessible au public, reçoit plus de 200 voitures de compétition, aussi bien des F3, des Formule Renault, que des supercars Ferrari, Lamborghini ou McLaren ou encore des Groupe B et voitures de supertourisme[3]. Les visiteurs peuvent découvrir l'univers automobile de la manifestation et déambuler autour des voitures de collection et de compétition, dans les paddocks, les stands des constructeurs, les espaces dédiées aux clubs ou les bourses d’échange de pièces détachées. Ils peuvent ainsi admirer de près les véhicules de leurs rêves, mais aussi les pilotes et acteurs du monde de l'automobile, tous réunis autour de leur passion commune. L'anneau de vitesse, avec ses virages relevés à 51°, est accessible à tous les véhicules inscrits, qui défilent par plateaux, et de nombreux baptêmes à bord des voitures mythiques y sont organisés.

Dès la première édition, la presse compare la manifestation au prestigieux Goodwood Revival en Angleterre[4], tous deux partageant une particularité liée à l'hétéroclisme des véhicules présentés, où peuvent ainsi se côtoyer une Citroën Traction, une Bugatti Type 35, une Renault Clio V6 ou une Lola T70 MkIII B au milieu du public, avec des présentations dynamiques.

Dates et fréquentationModifier

Édition 2015 2016 2017 2018
Dates 25, 26 et 27 septembre 24, 25 et 26 septembre 22, 23 et 24 septembre 28, 29 et 30 septembre
Visiteurs 4 000  15 000[5],[6]  16 000 -

ProgrammeModifier

 
Peugeot 208 T16 Pikes Peak
  • Vendredi :

Le dîner d'ouverture du vendredi, où se réunissent pilotes et personnalités des sports mécaniques, est le point de départ du week-end des Grandes Heures Automobiles.

  • Samedi (jusqu'à 22h) :

La journée est ponctuée de démonstrations en piste où par session d'une vingtaine de minutes les plateaux défilent sur l'anneau de Montlhéry, ainsi que des expositions de véhicules anciens de prestige provenant de Clubs, de marques automobiles qui présentent leurs nouveautés, et s'ajoute la participation d'exposants divers dans un village commercial[6].

  • Dimanche (jusqu'à 18h) :

La journée dominicale, dans la continuité de la veille, ajoute une grande parade en fin de journée pour conclure le week-end.

Les plateauxModifier

Les véhicules automobiles et motocycles sont présentées par plateaux, pour leur présentation en mouvement sur l'anneau de vitesse, en fonction de leur cylindrée ou de leur période historique, comme les "Avant-guerre", "Barquettes et les monoplaces", "Vintage rallye" ou "Groupe B"[7].

Village des constructeursModifier

Les constructeurs automobiles contemporains se réunissent dans un village affecté à l'exposition de leurs modèles anciens, nouveaux ou de compétition, à l'image de Peugeot, partenaire officiel de l'événement, qui à travers sa branche compétition Peugeot Sport a exposé en 2017 ses 205 T16, 208 T16 Pikes Peak, 306 Maxi, 307 WRC et Peugeot 308 Racing Cup, en présence de son pilote maison Sébastien Loeb[8].

Selon les éditions, les constructeurs automobiles et motos suivant sont présents sur le village :

PartenairesModifier

La manifestation s'est associée à des partenaires privilégiés de la presse ou du monde automobile tels Rétromobile, dirigé par François Melcion, spécialiste de l'automobile ancienne, ou encore Peugeot qui expose et fait rouler ses modèles historiques de compétition de la piste ou des rallyes, sur l'anneau de l'autodrome.

ParticipantsModifier

Outre les Clubs, ce sont aussi de grands noms des sports mécaniques[9] et de la compétition qui sont présents sur la piste des Grandes Heures Automobiles comme[10],[11] :

ÉditionsModifier

1re édition (2015)Modifier

La première édition des Grandes Heures Automobiles a eu lieu les 26 et 27 septembre 2015, avec pour invités d'honneur les « Groupe B »[12] avec notamment les Peugeot 205 Turbo 16, Maxi 5 Turbo, Audi Quattro Sport, Lancia Delta S4 ou Lancia Rally 037.

2e édition (2016)Modifier

 
Avion Voisin Speed Record

Pour la seconde édition du LGHA, du 25 et 26 septembre[13], de nombreuses voitures de la Collection Peter Mullin étaient présentes sur l'anneau de Linas-Montlhéry.

La manifestation recevait une voiture de record, la Avion Voisin Speed Record[7], motorisée par un 8 cylindres en ligne de 7 938 cm3 développant plus de 210 chevaux, qui a battu 17 records de vitesse en 1927[14] sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry, ainsi qu'une Citroën petite Rosalie qui a battu des records en 1933.

 
La 404 Diesel des records

Le constructeur automobile Peugeot[15], partenaire de la manifestation, expose ses véhicules historiques de compétition dont :

3e édition (2017)Modifier

 
David Piper

Pour l'édition 2017, du 23 et 24 septembre[17], de nombreuses voitures de toutes époques sont exposées telles les McLaren F1 et P1, Ac Cobra 427, monoplace Moretti, Peugeot 208 T16 Pikes Peak[18], accompagnées de pilotes automobiles comme Sébastien Loeb ou Gilles Panizzi. Pour cette 3e édition, ce sont 16 000 spectateurs qui ont envahis les gradins et le village d'exposants dans l'enceinte de l'autodrome.

 
Lola T70 Mk3B

Cette année, l'événementiel devait fêter les 50 ans des 1 000 kilomètres de Paris (1967) qui se déroulaient sur l'autodrome de Montlhéry[19], remportés par Jacky Ickx et Paul Hawkins, mais finalement Les Grandes Heures Automobiles ont rendu hommage à l'édition 1966 remportée par David Piper sur Ferrari 275 LM (avec Mike Parkes), qui est encore présent dans les paddocks et au volant à 87 ans, avec de nombreuses voitures de sa collection privée reconnaissables à leur robe verte qui sont exposées au public de Montlhéry, dont les Ferrari 250 LM, Lola T70 MkIII B, Ferrari 365 P2 et Porsche 917 K[20].

La manifestation 2017 présente une nouveauté avec l'arrivée de la vente aux enchères Aguttes[21] qui a lieu le dimanche 24 septembre dans le Pavillon 1924, situé au centre de l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Parmi les 59 automobiles proposées à la vente, quelques modèles n'ont pas trouvé preneur, malgré la présence au catalogue de modèles prestigieux dont deux Ferrari 250 (GT et GTE), et de nombreuses anciennes Françaises (Delage Mylord, George Irat 11cv OCL3 ...), Anglaises (Lotus Eleven S2) et Italiennes (Maserati 4200 Trofeo Light “Spirit Of Houston”)[22].

4e édtion (2018)Modifier

 
Ferrari 156 F1 "Sharknose"
 
Les Grandes Heures Automobiles Édition 2018

La 4e édition des LGHA se déroule du 28 au 30 septembre 2018.

Les PlateauxModifier

 
Départ du Plateau D

Pour l'édition 2018, ce sont 10 plateaux qui regroupent les différentes motos et autos de la manifestation avec des monoplaces, des prototypes, des voitures de rallye, des NASCAR, des Supercars et des GT d'exception, mais aussi des motos de vitesse, d'endurance, des classiques, des anciennes ou des originales.

Les plateaux 2018 :

  • Plateau A : Motos de compétition;
  • Plateau B : Motos sportives;
  • Plateau C : Américaines et Productions (États-Unis / Europe);
  • Plateau D : Monoplaces, Formule 1, 2, 3, France, Ford, Renault, barquettes;
  • Plateau E : Prototypes, Groupe C, GT de compétition;
  • Plateau F : Vintage Racing Porsche;
  • Plateau G : Rallye, Groupe A, B, 4, 5;
  • Plateau H : Sportives – 1960 / 1980;
  • Plateau I : GT de série et Supercars après 1990;
  • Plateau J : Les Galapiats.


Les clubsModifier

 
Espace clubs

Pas moins de 700 voitures, provenant de clubs toutes marques, se rassemblent dans l'enceinte de l'autodrome. Appartenant à des particuliers, ces voitures participent à la grande parade sur l'anneau le dimanche en fin de journée.

Le village constructeursModifier

Un village de constructeurs automobiles est installé au coeur de l'anneau, représentant près d'une vingtaine de marques automobiles, qui exposent leurs dernières créations. Cette année sont ainsi présentes :

Les pilotesModifier

 
Bruno Saby, Bob Neyret et François Chatriot

De nombreux pilotes ont répondu présent au Grandes Heures Automobiles 2018, sur la piste comme dans les paddocks :

ÉvénementModifier

« Les Grandes Heures Automobiles » sont présentes à l'édition 2018 de Rétromobile (comme en 2017), où le thème du salon est « L'anneau de vitesse du circuit de Monthléry ». À cette occasion, l'événementiel présente une exposition d'une vingtaine d'automobiles et de motos, sur la passerelle entre les hall 1 et 2.2, dont notamment la Voisin Speed Record qui a battu 17 records de vitesse en 1927[14] sur l'Autodrome de Linas-Montlhéry, une Citroën petite Rosalie (record en 1933), 208 T16 Pikes Peak et la Yamaha 750 OW31 de Christian Estrosi avec laquelle il remporta la manche française au Championnat du Monde Formula 750 cm3 en 1977.

RécompenseModifier

  • Nominé dans la catégorie "Motorsport Event of the Year" aux International Historic Motoring Awards 2018.

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Mathieu Demeule, « Tous aux Grandes Heures Automobiles 2017 ! », Auto Plus,
  2. Mael Pilven, « "Les Grandes Heures Automobiles" à Linas-Montlhéry », Auto Plus,
  3. Benjamin Pette, « Les Grandes Heures Automobiles 2017, un Succès Mérité », sur https://newsdanciennes.com,
  4. Mathieu Sentis, « Grandes Heures Automobiles 2017 : un programme de rêve à Montlhéry ! », L'Argus,
  5. Mathieu Demeule, « Grandes Heures Automobiles 2016 : le bilan », Auto Plus,
  6. a et b Samuel Morand, « Les Grandes Heures Automobiles à Montlhéry », Motor Legend,
  7. a et b Bertrand Pierre, « Les Grandes Heures Automobiles 2016, du Très Beau sur l’Anneau ! », sur https://newsdanciennes.com,
  8. « Le show de Peugeot durant Les Grandes Heures Automobiles », Peugeot,
  9. Jacques Chevalier, « Les Grandes Heures Automobiles à Linas-Montlhéry ce week-end », Le Point,
  10. Mathieu Sentis, « Grandes Heures Automobiles 2016 : retour vers le passé à Montlhéry », L'Argus,
  11. Esprit-Racing, « Un, deux, trois ... soleil ! », sur http://www.esprit-racing.com/index.htm,
  12. admin, « Franz Hummel organise « Les Grandes Heures Automobiles » », sur http://www.amafl.fr, (consulté le 20 janvier 2018)
  13. Mael Pilven, « Du neuf pour Les Grandes Heures Automobiles 2016 », L'Auto-Journal,
  14. a et b « Les records de Gabriel Voisin - Année 1927 », sur http://www.automobiles-voisin.fr
  15. « Peugeot fait vrombir son patrimoine aux Grandes Heures Automobiles », sur http://news.peugeot.fr/,
  16. Benjamin Pette, « La CD SP66, quand Charles Deutsch revient au Mans… avec Peugeot ! », sur https://newsdanciennes.com, (consulté le 26 février 2018)
  17. Gilles Gaignault, « Les Grandes Heures ont rendez-vous les 23 & 24 septembre sur l'autodrome mythique de Montlhéry! », sur http://www.autonewsinfo.com,
  18. Thomas Roux, « Retour sur les Grandes Heures Automobiles 2017 », sur http://www.leblogauto.com,
  19. Mathieu Demeule, « Grandes Heures Auto : les dates de l'édition 2017 », Auto Plus,
  20. Gilles Gaignault, « La collection des bolides de course de David Piper fait rêver le public de Montlhéry », sur http://www.autonewsinfo.com,
  21. Benjamin Pette, « Grosse Nouveauté pour Les Grandes Heures 2017 : une vente aux enchères », sur https://newsdanciennes.com,
  22. Benjamin Pette, « Résultats corrects mais beaucoup d’invendus pour Aguttes aux Grandes Heures Automobiles », sur https://newsdanciennes.com,