Ouvrir le menu principal

Les Georges Festival
Image illustrative de l’article Les Georges
Grande scène du festival Les Georges en 2014, durant la prestation des Young Gods.

Genre Tous styles
Lieu Fribourg Drapeau de la Suisse Suisse
Coordonnées 46° 48′ 17″ nord, 7° 09′ 22″ est
Période mi-juillet
Capacité 3 000 par soir
Date de création 2014
Direction Xavier Meyer[1]
Site web www.lesgeorges.ch

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Les Georges Festival

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Les Georges Festival

Les Georges est un festival de musique qui a lieu à Fribourg (Suisse) durant le mois de juillet.

CréationModifier

Le festival a été sélectionné lors d'un concours lancé par la ville de Fribourg qui visait à améliorer l'utilisation estivale de la place Georges Python[2]. Après plusieurs recours déposés par les organisateurs de la Jazz Parade, qui utilisait cet espace jusque-là[3], le conseil communal et le préfet du district de la Sarine ont donné leur feu vert à la manifestation pour une première édition en juillet 2014[4].

Sommaire

Édition 2014Modifier

Le Festival Les Georges a vécu sa toute première édition du 15 au 20 juillet 2014, en accueillant 15 000 personnes en six jours[5].

Édition 2015Modifier

Lors de sa 2e édition en 2015, du 14 au 19 juillet, le festival accueille plus de 18 500 spectateurs et vit ses premières expériences de "guichets fermés"[7],[8].

Édition 2016Modifier

Pour sa 3e édition, du 12 au 17 juillet 2016, le festival augmente sa surface de 25 % et son budget approche le million de francs suisse[9]. Victime d'une météo défavorable, le festival annonce une baisse de fréquentation de 4 000 personnes, pour un total de 14 500 spectateurs en 6 jours, ainsi qu'un déficit de 50 000 CHF[10].

Édition 2017Modifier

L'édition 2017 a accueilli plus de 16 000 festivaliers dans une ambiance amicale voire fraternelle, sans une goutte de pluie et sans le moindre pépin. Du 11 au 16 juillet, la Place Georges-Python a pu frémir sur des airs venus d'ailleurs, de Suisse, de partout[13].

  • Arno[14] (Belgique)
  • Timber Timbre (Canada)
  • Blonde Redhead (Etats-Unis)
  • Wax Tailor (France)
  • A-Wa (Israël)
  • Mister Milano (Suisse)
  • Mazalda Super Orion (Algérie/France)
  • Muthoni Drummer Queen (Kenya)
  • Get The Blessing (Royaume-Uni)
  • Cee-Roo (Suisse)
  • Braziliers (France)
  • Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp (Suisse)
  • Buvette (Suisse)
  • Larytta (Suisse)
  • Paul Plexi (Suisse)
  • Ça va Foirer (Spectacle art de Rue, France)
  • L'Impossible Concert: Stenzel & Kivitz (Spectacle-Concert, Belgique)

Édition 2018Modifier

L'édition 2018 s'est parfaitement déroulée, sous une météo presque parfaite et a accueilli plus de 16 000[15] festivaliers à Fribourg. Du 9 au 14 juillet, le festival a proposé les artistes suivants au public[16] de la Place Georges-Python :

  • Jungle[17] (Angleterre)
  • Gaël Faye (France/Rwanda)
  • Slowdive (Angleterre)
  • Fink (Angleterre)
  • Son Lux (Etats-Unis)
  • General Elektriks (France)
  • Christian Löffler (Allemagne)
  • Acid Arab (France)
  • Alice Roosevelt (Suisse)
  • Horizon Liquide (Suisse)
  • Témé Tan (Belgique)
  • Ghetto Kumbé (Colombie)
  • The Doorknobs (Suisse)
  • Duck Duck Grey Duck (Suisse)
  • Los Orioles (Suisse)
  • Emilie Zoé (Suisse)
  • Charlotte Grace (Suisse)
  • Long Tall Jefferson (Suisse)
  • Melissa Kassab (Suisse)
  • Gustav Academy (Suisse)
  • Oskar & Strudel (Spectale-concert, Pays-Bas)
  • Barbapapi (Performance art de rue, Suisse)
  • Fabian Tharin (Suisse)
  • Le Roi Angus (Suisse)
  • Doca (Suisse/Brésil)
  • Adieu Gary Cooper (Suisse)

Le festival a également organisé en 2018 un concert acoustique spécialement pour les soeurs Ursulines qui vivent juste à côté de la place[18]

Édition 2019Modifier

La sixième édition du festival a eu lieu du lundi 15 au samedi 20 juillet, proposant trois soirées gratuites et trois soirées payantes.

RéférencesModifier

  1. Olivier Wyser, « Du Goulag à la place Python », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. Antoine Rüf, « Le Conseil communal enterre la Jazz Parade », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  3. Antoine Rüf, « La Jazz Parade tire trois recours », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  4. Stéphanie Schroeter, « Le feu passe au vert pour Les Georges », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  5. « Le programme du festival Les Georges dévoilé », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  6. Marc-Roland Zoellig, « Les Young Gods en démonstration à domicile », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  7. « Les Georges de retour en juillet », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  8. « Plus de 18 500 spectateurs en six jours aux Georges », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  9. « Calexico et Hindi Zahra aux Georges », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  10. NM, « Déficit de 50 000 francs pour les Georges », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  11. TB, « Calexico, les mariachis dopés au rock », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  12. TB, « Morcheeba, diffuseur de bonheur », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  13. « Les Georges ont attiré 16'000 festivaliers », sur www.laliberte.ch (consulté le 3 août 2018)
  14. « Les Georges, concert d'Arno », sur www.laliberte.ch (consulté le 8 mars 2019)
  15. « Les Georges ont attiré 16'000 festivaliers », sur www.laliberte.ch (consulté le 8 mars 2019)
  16. « Les Georges, 5e édition », sur www.laliberte.ch (consulté le 8 mars 2019)
  17. « Son Lux et Slowdive aux Georges », sur www.laliberte.ch (consulté le 8 mars 2019)
  18. « Les Georges organisent un concert pour les Ursulines - Vidéo », sur Play RTS (consulté le 8 mars 2019)