Les Geneveys-sur-Coffrane

ancienne commune de Suisse

Les Geneveys-sur-Coffrane
Blason de Les Geneveys-sur-Coffrane
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Neuchâtel Neuchâtel
Région Val-de-Ruz
Commune Val-de-Ruz
NPA 2206
No OFS 6480
Démographie
Gentilé Girafes
Population
permanente
1 611 hab. (avant la fusion)
Densité 205 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 01′ 00″ nord, 6° 51′ 10″ est
Altitude 850 m
Min. 806 m
Max. 1 439 m
Superficie 7,86 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Neuchâtel
Voir sur la carte administrative du Canton de Neuchâtel
City locator 14.svg
Les Geneveys-sur-Coffrane
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Les Geneveys-sur-Coffrane
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Les Geneveys-sur-Coffrane
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Les Geneveys-sur-Coffrane est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Neuchâtel, située dans la région Val-de-Ruz.

GéographieModifier

 
Vue aérienne de 1000 m par Walter Mittelholzer (1927)

Selon l'Office fédéral de la statistique, Les Geneveys-sur-Coffrane mesurait 7,86 km2[2]. 8,2 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 52,4 % à des surfaces agricoles, 39,5 % à des surfaces boisées et 0,0 % à des surfaces improductives.

Au nord-ouest du village culmine le Mont Racine, à 1 439 mètres d'altitude[3].

HistoireModifier

Une hache-marteau datant du Néolithique a été retrouvé sur le territoire des Geneveys-sur-Coffrane[3].

Sous l'Ancien Régime, le village a fait partie de la Seigneurie de Valangin, puis de la mairie du même nom[3]. De 1486 à 1827, le village a formé une commune avec Coffrane et Montmollin[3]. Un long litige a opposé ces trois villages à propos du domaine des Splayes dont l'usage exclusif a été donné aux Geneveys-sur-Coffrane par la comtesse de Valangin en 1520[3].

Au niveau religieux, le village a d'abord fait partie de la paroisse de Corcelles, puis à partir de 1838, de celle de Coffrane[3].

A partir de la seconde moitié du XIXe siècle et pendant le XXe siècle, le village voit se développer diverses industries, dont l'horlogerie et les machines-outils[3]. La population du village augmente alors fortement[3].

En 1860, le village est relié au réseau ferroviaire grâce à la construction de la ligne Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds[3].

A parti des années 1970, une zone résidentielle se développe[3].

Le , la commune a fusionné avec celles de Boudevilliers, Cernier, Chézard-Saint-Martin, Coffrane, Dombresson, Engollon, Fenin-Vilars-Saules, Fontainemelon, Fontaines, Les Hauts-Geneveys, Montmollin, Le Pâquier, Savagnier et Villiers pour former la nouvelle commune de Val-de-Ruz[3].

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Les Geneveys-sur-Coffrane comptait 1 611 habitants fin 2019[1]. Sa densité de population atteint 205 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population des Geneveys-sur-Coffrane entre 1850 et 2008[4] :

RéférencesModifier

  1. a et b « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le ).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le )
  3. a b c d e f g h i j et k Maurice Évard, « Geneveys-sur-Coffrane, Les », sur Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le )
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le )