Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sisters.
Les Frères Sisters
Titre original The Sisters Brothers
Réalisation Jacques Audiard
Scénario Jacques Audiard
Thomas Bidegain
Acteurs principaux
Sociétés de production Why Not Productions
Annapurna Pictures
Page 114 Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 121 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Frères Sisters (The Sisters Brothers) est un western franco-américain écrit et réalisé par Jacques Audiard, sorti en 2018. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme (en) de Patrick deWitt paru en 2011.

Sommaire

RésuméModifier

En 1851, dans l'Oregon, les frères Eli et Charlie Sisters sont deux tueurs à gages engagés par le Commodore pour récupérer la formule du chimiste Hermann Kermit Warm permettant de détecter l'or dans les rivières. Ils sont aidés par le détective John Morris qui suit la trace de Warm afin de leur indiquer sa localisation. Après avoir passé du temps ensemble, Morris commence à apprécier Warm et donc il remet en cause sa collaboration avec les tueurs. Les deux hommes décident de prospecter ensemble l'or et l'utiliser pour créer un phalanstère à Dallas. Lorsque les frères Sisters retrouvent finalement Warm, ils décident de se joindre à son opération de prospection plutôt que de l'assassiner. Malheureusement, la formule est extrêmement toxique. Warm et son partenaire Morris meurent peu après avoir été exposés à une trop forte dose tandis que la main de Charlie Sisters doit être amputée. Dans l’intention d’éliminer les tueurs engagés par le commodore, les frères reviennent pour le tuer mais ils le retrouvent déjà décédé. Les frères sont maintenant libres d'abandonner leur vie criminelle et de retourner dans la maison de leur mère à Oregon City.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
L'acteur américain John C. Reilly lors de la présentation du film au Festival de Toronto 2018.
 
Le britannique Riz Ahmed, également pour de la présentation du film au TIFF 2018.

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

En 2011, il est annoncé que les droits du roman The Sisters Brothers (en) de Patrick deWitt paru la même année ont été achetés par la compagnie de production de John C. Reilly, qui incarnera également l'un des frères, Eli[2]. Quatre ans plus tard, Jacques Audiard déclare sur RTL qu'il réalisera le film, signant dès lors son premier long-métrage américain[3].

La société de production américaine Annapurna Pictures coproduit le film avec la société française Why Not Productions[4].

Distribution des rôlesModifier

En avril 2016, Joaquin Phoenix rejoint la distribution, dans le rôle du frère d'Eli, Charlie[5]. Quelques mois plus tard, en février 2017, Riz Ahmed et Jake Gyllenhaal l'étoffent, en jouant le chercheur de trésors Hermann Kermit Warm, traqué par les deux frères assassins, et son associé Morris[6],[7]. Dans une interview donnée à L'Express, Gyllenhaal déclare qu'être dirigé par Audiard est un « rêve éveillé » - l'acteur fut d'ailleurs, en 2015, dans le jury de la Sélection officielle au Festival de Cannes qui a sacré Dheepan en donnant la Palme d'or au cinéaste français[8].

TournageModifier

Le tournage a débuté en juin 2017 en Espagne, à Almería, et continuera à Tabernas, Navarre et Aragon quelques scènes seront également tournées en France dans les terres médocaines [9]. Les parties en studio ont été filmées en Roumanie dans les environs de Bucarest.

SortieModifier

Accueil critiqueModifier

Lors de sa sortie en France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 4,3/5[10].

La presse apprécie beaucoup le film. Le site Culturebox évoque « une œuvre accomplie et aboutie »[11]. Pour Le Parisien, « Audiard signe un film splendide, habité, profond »[12]. Le Nouvel Obs replace le film dans la tradition du western : « Jacques Audiard s'éloigne (avec raison) du western américain comme du western spaghetti. Il n'est ni dans la parodie ni dans l'imitation. Il trace un chemin élégant, sans Indiens, sans diligence, sans fille du shérif. Avec Eli et Charlie Sisters, il se fraie la route vers le paradis, à coups de revolver[13]. » Pour le site CinéSéries, « Jacques Audiard réussit un très grand western, à l’équilibre entre classicisme et modernité, tout en y appliquant sa fibre d’auteur aux thématiques persistantes »[14]. Moins convaincus, Les Inrocks critiquent l'absence de figures féminines : « Audiard ne méprise pas les femmes, mais peine à les inviter dans son monde, et apprécie plus qu’il ne le croit ce que produit leur absence[15]. »

Box-officeModifier

Malgré un bon accueil critique, Les Frères Sisters rencontre un échec commercial[19], ne rapportant que 10,3 millions $ de recettes mondiales pour un budget de 38 millions. D'abord sorti en France, le long-métrage fait un score correct avec 298 782 entrées, devenant le troisième meilleur démarrage de Jacques Audiard[20]. Au total, le film atteint près de 865 000 entrées, faisant mieux que Dheepan (près de 600 000 entrées en cinq semaines[21]), mais moins bien que De rouille et d'os (1,8 million d'entrées en six semaines[22]) et Un prophète (1,1 million d'entrées à la même période[23]).

DistinctionsModifier

Sortie VidéoModifier

Le film sort en DVD/Blu-ray le 23 janvier 2019 chez UGC Vidéo. Le disque contient en plus du film un long making of.

Notes et référencesModifier

  1. « Annapurna Upheaval: Megan Ellison Is 'Reevaluating' Film Division Amid Money Woes », TheWrap, (consulté le 10 octobre 2018)
  2. « Patrick deWitt’s ‘The Sisters Brothers’ wins Governor General’s Award in Canada », sur Washington Post (consulté le 24 juin 2017)
  3. (en) Jacques Audiard, « Jacques Audiard : "Une palme d'or ça ne change rien" », RTL,‎ (lire en ligne)
  4. (en-US) Brent Lang, « Annapurna Nabs Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal Western ‘Sister’s Brothers’ », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2017)
  5. (en-US) Ali Jaafar, « Joaquin Phoenix In Talks To Join Jacques Audiard’s English-Language Debut ‘The Sisters Brothers’ », Deadline,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2017)
  6. (en-US) Justin Kroll, « Jake Gyllenhaal Joins Joaquin Phoenix in ‘The Sisters Brothers’ (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2017)
  7. (en-US) Justin Kroll, « Riz Ahmed Joins Joaquin Phoenix and John C. Reilly in ‘The Sisters Brothers’ (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2017)
  8. Thierry Chèze, « Life-origine inconnue: Jake Gyllenhaal, comédien cinéphile », L'Express.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juin 2017)
  9. (en-US) « ‘Big guns’ arrive for French-made western | Costa News », sur www.costa-news.com (consulté le 24 juin 2017)
  10. « Les Frères Sisters », sur Allociné (consulté le 29 septembre 2018).
  11. « "Les Frères Sisters" : l'extraordinaire western signé Jacques Audiard », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2018)
  12. « «Les Frères Sisters», «Climax», «Le Poulain»… Nos choix ciné de la semaine », leparisien.fr,‎ 2018-09-18cest15:40:59+02:00 (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2018)
  13. « "Les Frères Sisters", "Leave no Trace"... Les films à voir (ou pas) cette semaine », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2018)
  14. « Les Frères Sisters (Film, 2018) – La Critique – CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2018)
  15. « "Les Frères Sisters": où sont les femmes ? », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2018)
  16. a et b (en) « The Sisters Brothers », sur The Numbers (consulté le 1er octobre 2018).
  17. (en) Box Office Mojo
  18. JP-Boxoffice.com ; page du film Les Frères Sisters, consulté le 23 février 2019.
  19. https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1050432-star-wars-mortal-engines-robin-des-bois-les-plus-gros-flops-hollywoodiens-de-2018
  20. http://www.jpbox-office.com/fichacteur.php?id=576&view=2#cible1
  21. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=15277&view=2#cible1
  22. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=12744&view=2#cible1
  23. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=10828&view=2#cible1
  24. « Les Lumières ont célèbré Jacques Audiard, Alex Lutz et Jane Birkin », sur Paris Match, (consulté le 5 février 2019).
  25. « "Les Frères Sisters" plébiscités par les prix Lumières », sur Le Point, (consulté le 5 février 2019).
  26. « Césars 2019 : « Jusqu’à la garde » et « Shéhérazade » triomphent », sur Le Monde, (consulté le 23 février 2019).

Voir aussiModifier