Ouvrir le menu principal

Les Fleurs du soleil

film franco-italien
Les Fleurs du soleil
Titre original I girasoli
Réalisation Vittorio De Sica
Scénario Tonino Guerra
Cesare Zavattini
Giorgi Mdivani
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 107 minutes
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Fleurs du soleil (I girasoli) est un film franco-italien réalisé par Vittorio De Sica, sorti en 1970.

Sommaire

SynopsisModifier

Giovanna (Sophia Loren) a épousé Antonio (Marcello Mastroianni) pour retarder l'incorporation de celui-ci dans l'armée italienne de la seconde Guerre mondiale. Après douze jours de bonheur, le couple tente de mettre au point un subterfuge dans lequel Antonio va prétendre être fou. Finalement, rien n'y fait et Antonio est envoyé sur le front de l'Est, en Union soviétique. Quand la guerre est finie, Antonio ne rentre pas en Italie et est déclaré disparu. Mais Giovanna est persuadée que ce n'est pas le cas et qu'il se trouve en Union soviétique : elle part pour le retrouver.

En URSS, elle voit les champs de tournesol (les fleurs du soleil) où chaque fleur est censée représenter un soldat italien tombé sur le front, et où les Allemands ont forcé les Italiens à creuser eux-mêmes leur fosses communes. Finalement, Giovanna parvient à retrouver Antonio, mais il a refait sa vie avec une Russe et ils ont eu une fille. Giovanna est sans enfant, et elle a attendu son mari pendant toute la guerre : le cœur brisé, elle décide de rentrer en Italie pour ne pas perturber la nouvelle vie de son amour de jeunesse.

Quelques années plus tard, Antonio revient en Italie et lui demande de le rejoindre en Union soviétique ; entretemps, Giovanna a tenté de commencer une autre vie : elle a quitté la maison de son premier mariage et a emménagé dans un appartement ; elle travaille dans une usine et vit avec un autre homme avec lequel elle a eu un garçon. Antonio essaie de la convaincre que la guerre change un homme, et qu'il s'est senti en sécurité avec sa femme russe, après avoir côtoyé la mort pendant des années. Ne souhaitant pas gâcher la vie de la fille d'Antonio en Russie ni celle de son propre enfant, Giovanna refuse de quitter l'Italie. Elle accepte toutefois la fourrure qu'Antonio lui a apportée, et qu'il lui avait promise bien des années auparavant, au moment de son départ pour le front russe. Les anciens amants se séparent sur le quai de la gare, les yeux fermés, alors que le train emmène Antonio loin de l'Italie, pour toujours.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier