Les Filles de la photo

Les Filles de la photo
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Objet social
Promotion des métiers de la photographie et de la photographie par l'organisation d'événements ; réunir des femmes afin de réfléchir et soutenir la photographie en FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Domaines d'activité
Photographie, autres organisations fonctionnant par adhésion volontaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège
Pays
Organisation
Membres
200 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateur
Marion Hislen, Chantal Nedjib et Florence Moll
Présidents
Raphaële Bertho (d) (depuis ), Sabrina Ponti (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Identifiants
RNA
SIREN
OpenCorporates

Les Filles de la photo est une association créée en 2017 dans le but de créer un réseau de professionnelles de la photographie[1].

Son siège se situe à Paris. L’association coordonne un réseau de 180 femmes issues de l’ensemble des métiers de la photographie, mais non photographes elles-mêmes[1].

HistoireModifier

L’association est fondée en 2016 par Marion Hislen[2], devenue déléguée à la photographie au sein de la Direction générale de la création artistique du ministère de la Culture en janvier 2018[3], Chantal Nedjib, fondatrice de l’agence L’image par l’image[4], et Florence Moll, agent de photographes[5],[6]. Son lancement officiel a lieu en 2017 pendant les Rencontres de la photographie d'Arles[7].

OrganisationModifier

Elle compte en 2020, 180 adhérentes représentant 25 métiers : acheteuses d’art, galeristes, agents de photographes, commissaires d’exposition, iconographes, directrices de festival, directrices de création, conservatrices, attachées de presse, journalistes, directrices de communication, sociologues, maîtresses de conférence, historiennes, critiques d’art, éditrices, scénographes, directrices de production.

Les Filles de la photo organisent conférences, tables-rondes et e-lectures. Comme en 2018, à Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne[8],[9].

RéalisationsModifier

Observatoire de la mixitéModifier

Un Observatoire de la mixité a été lancé en 2019 pour répondre à la question récurrente de la place des femmes dans l’écosystème de la photographie. Chaque année, une étude sociologique est publiée. La restitution de la première édition a eu lieu le 5 février 2020 aux Beaux-Arts de Paris[10],[11]. Selon le rapport, 44% des femmes photographes ont au moins un enfant contre 71% des hommes[12].

Le manifeste des droits d'auteurModifier

Un manifeste des droits d’auteur a été publié le 8 octobre 2019 par l’association en réponse au modèle d’ubérisation de la photographie défendu par la start-up Meero et d’autres plateformes similaires. Objectif : défendre une rémunération juste respectant les droits patrimoniaux conformément à la législation en vigueur[13].

Mentorat dédié aux femmes photographesModifier

En juin 2020, elles créent un programme de mentorat agissant « comme un accélérateur de carrières dédié aux femmes photographes » avec pour objectif d’« accompagner des femmes photographes dans la réalisation de leurs projets et le développement de leur parcours »[14].

États généraux de la photographieModifier

Le 7 juillet 2021, au cours d’une conférence « Dans quel état est la photographie ? » à Arles, Les Filles de la Photo annoncent l’ouverture d’États généraux de la photographie : « une réflexion de grande ampleur sur la situation de l’écosystème de la photographie française, des conditions de la création comme de la commande, du statut des auteurs ou encore du devenir des images »[15].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Rencontre avec Florence Moll, co-présidente des Filles de la Photo », sur 9 Lives Magazine, (consulté le )
  2. « Les collectifs photo de femmes montent au créneau », sur artnewspaper.fr (consulté le )
  3. « Marion Hislen est nommée Déléguée à la photographie », Site officiel du Ministère de la Culture, 10 janvier 2018.
  4. « L’image par l’image - Chantal Nedjib Conseil » (consulté le )
  5. « 1e édition du mentorat des Filles de la photo », sur Le Quotidien de l'Art (consulté le )
  6. « #7 Florence Moll (FMA Le Bureau) | Les Voix de la Photo » (consulté le )
  7. « Marion Hislen, l'oeil du ministère pour la photo », sur Les Echos, (consulté le )
  8. « Les Filles de la Photo racontent …un photographe, des métiers ! », sur Circulations (consulté le )
  9. « Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  10. « Les Filles de la Photo présentent leur Observatoire de la mixité », sur Fisheye Magazine, (consulté le )
  11. Disko, « Kering, à travers son programme Women in Motion, est heureux de soutenir l’Observatoire « Les Filles de la Photo » à l’occasion de la restitution de l’étude sur la mixité dans l’écosystème de la photographie », sur www.kering.com (consulté le )
  12. « Le véritable parcours de combattante des femmes dans l’univers de la photographie », sur Le HuffPost, (consulté le )
  13. « Manifeste droits d'auteur par Les Filles de la photo », sur 9 Lives Magazine, (consulté le )
  14. Cassandre Thomas, « Le mentorat des Filles de la Photo », Fisheye Magazine, 10 juin 2020.
  15. « Les Filles de la Photo lancent les Etats Généraux de la photographie », sur Lense, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier