Ouvrir le menu principal

Les Filles d'Edward Darley Boit

peinture de John Singer Sargent
Filles d'Edward Darley Boit
John Singer Sargent 001.jpg
Artiste
Date
Type
Portrait de famille (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Matériau
Dimensions (H × L)
221,93 × 222,57 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Collection
N° d’inventaire
19.124Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Les Filles d'Edward Darley Boit ou The Daughters of Edward Darley Boit ou encore Portraits d'enfants, comme le nommait lui-même son auteur, John Singer Sargent, est une huile sur toile réalisée en 1882 à Paris. Le tableau, parfaitement carré, représente les quatre filles d'Edward Darley Boit, de gauche à droite : Mary Louisa (1874-1945), Florence (1868-1919), Jane (1870-1955) et Julia (1878-1969).

Après avoir quitté l'atelier de son maître, Carolus-Duran, Sargent visite l'Espagne. Il y étudie les peintures de Vélasquez, avec passion, s'imprégnant de la technique du maître[1]. La composition quelque peu étrange de l'œuvre se veut un hommage à Vélasquez et à son tableau Les Ménines. Sa composition fut critiquée sur l'air du « quatre coins et un grand vide », les enfants semblant n'avoir aucune relation l'une avec l'autre, mais la peinture fut, dans l'ensemble, largement saluée par la critique[2].

Notes et référencesModifier

  1. Olson 1986, p. 70
  2. Charteris 1927, p. 57-58

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

Liens externesModifier