Les Enquêtes de Kindaichi

livre de Michiru Shimada
Les Enquêtes de Kindaichi

金田一少年の事件簿
(Kindaichi shōnen no jikenbo)
Genre Mystère
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen, Seinen
Scénariste Yōzaburō Kanari (Séries File et Case)
Seimaru Amagi (Autres séries)
Dessinateur Fumiya Satō
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Tonkam (1 - 22)
Prépublication Drapeau du Japon Weekly Shōnen Magazine (1992 - 2017)
Evening (depuis 2018)
Sortie initiale 1992 – en cours
Volumes 78
Light novel
Auteur Seimaru Amagi
Illustrateur Fumiya Satō
Éditeur Kōdansha
Sortie initiale
Volumes 9
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation Toei Animation
Chaîne Drapeau du Japon Nippon Television
1re diffusion
Épisodes 148
Film d'animation japonais
Réalisateur
Scénariste
Studio d’animation Toei Animation
Compositeur
Durée 94 minutes[1]
Sortie
Film d'animation japonais : Satsuriku no Deep Blue
Studio d’animation Toei Animation
Compositeur
Durée 91 minutes[2]
Sortie
Anime japonais : Les Enquêtes de Kindaichi : Le Retour
Réalisateur
Yutaka Tsuchida
Studio d’animation Toei Animation
Licence (fr) Anime Digital Network
Chaîne Drapeau du Japon Nippon Television, ytv
1re diffusion
Épisodes 25
Anime japonais : Les Enquêtes de Kindaichi : Le Retour (Saison 2)
Réalisateur
Yōko Ikeda
Studio d’animation Toei Animation
Licence (fr) Anime Digital Network
1re diffusion
Épisodes 22

Les Enquêtes de Kindaichi (金田一少年の事件簿, Kindaichi shōnen no jikenbo?, prononcé /kindaitʃi/) est un manga écrit par Yōzaburō Kanari et dessiné par Fumiya Satō. Il est prépublié depuis 1992 dans le magazine Weekly Shōnen Magazine, et a été compilé en 71 tomes en juillet 2015 répartis sur plusieurs séries. La version française est publiée aux éditions Tonkam mais la série a été stoppée au bout de 22 volumes[3].

Une adaptation en série télévisée d'animation produite par le studio Toei Animation a vu le jour entre et . Plusieurs films d'animation, séries live et un film live ont également vu le jour. Une nouvelle série télévisée intitulée Les Enquêtes de Kindaichi : Le Retour est diffusée entre avril et au Japon et dans les pays francophones en simulcast sur Anime Digital Network. Une deuxième saison est diffusée entre et .

Le manga a obtenu le Prix du manga Kōdansha dans la catégorie Shōnen en 1995[4].

SynopsisModifier

Hajime Kindaichi est le petit-fils du célèbre détective Kosuke Kindaichi. Il se retrouve mêlé à de sombres histoires de meurtres qu'il arrive à résoudre grâce à son brillant esprit de déduction, aidant ainsi la police. Il est accompagné par Miyuki, son amie d'enfance qui est secrètement amoureuse de lui.

PersonnagesModifier

Hajime Kindaichi (金田一 一, Kindaichi Hajime?)

Hajime est un jeune lycéen de 17 ans paresseux, rêveur et un peu pervers. Mais en réalité, il cache ses véritables capacités qui sont exceptionnelles. Il se retrouvera mêlé à plusieurs enquêtes policières auxquelles il apportera la solution et démasquera le coupable, même si en réalité il n'est pas lié à la police.
Très intelligent, il arrive à dénouer les affaires les plus complexes, ce qui fait que la police lui demande régulièrement son aide. Lycéen en temps normal, il joue les idiots, et est nul en classe. Au grand désespoir de sa mère qui voudrait qu'il fasse partie de l’élite.
Il a un faible pour Miyuki, son amie d'enfance. Malgré leurs chamailleries, ils s'entendent trop pour rester de simples amis: tout le monde a bien compris les sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l’autre, sauf les deux intéressés. Hajimé a aussi des sentiments pour Reïka, une jeune chanteuse de son âge, devenue son amie lors de sa troisième enquête "Le Fantôme des neiges".
Petit-fils du célèbre détective Kosuke Kindaichi, doté d'un QI de 180, il résout des enquêtes d'une grande complexité, le menant dans des situations terribles voire inhumaines. Mais il reste assez sensible malgré tout... Il arrive que parfois, une enquête se termine assez mal, qu'il doit faire face alors au destin parfois tragique des protagonistes. Il lui est déjà arrivé de pleurer la mort d'êtres chers ou d'envoyer des amis en prison (après qu'il eut prouvé leur culpabilité).
Son pire ennemi reste Youichi Takatoh alias "Le marionnettiste de l'enfer". Hajime le hait par-dessus tout et s’est juré de l’arrêter un jour.

Miyuki Nanase (七瀬 美雪, Nanase Miyuki?)

Miyuki est l'amie d'enfance d'Hajime. Un peu naïve et un brin soupe au lait, elle est amoureuse de Hajime mais n'ose pas se l'avouer. Elle est très féminine et féministe, et elle n'hésite pas à se battre pour les choses qu'elle croit juste. C'est une bonne élève qui essaye par tous les moyens de faire remonter les résultats scolaires de Hajime. Elle attire bien souvent un certain nombre de garçons, ce qui rend Hajime jaloux.
Son esprit de déduction est bien moins aiguisé que celui d'Hajime, mais ses remarques, souvent anodines, permettent souvent à ce dernier d'avoir un éclair de génie. Elle l'accompagne toujours dans ses enquêtes et, parfois, se retrouve en danger de mort à cause de l'assassin. Cependant, le plus souvent, elle aide Hajimé en lui faisant remarquer de petits détails.
Ils se disputent souvent et ne sont pas toujours d’accord mais ils tiennent énormément l’un à l’autre. Elle croit en Hajime et ses capacités et sait lui redonner confiance quand il doute de lui-même. Elle s’inquiète souvent pour lui, et prend sa défense quand on le rabaisse. Elle a souvent peur pour lui, car il s’attire inévitablement des ennuis en voulant résoudre des enquêtes. Plus d’une fois, elle a failli le perdre.

Isamu Kenmochi (剣持 勇, Kenmochi Isamu?)

L'inspecteur Kenmochi est un fonctionnaire de la 1re division de la Police de Tokyo, il a donc un rang relativement élevé. Il s'agit pourtant d'un inspecteur médiocre qui demande souvent de l'aide à Hajime Kindaichi qu'il sait brillant sous ses airs de pervers et de mauvais élève. Il est sous les ordres du commissaire Akechi.
Surnommé « papy » par Hajime, il a beaucoup d’affection pour Hajime et Miyuki. C’est le personnage tragi-comique de la série : fauché comme les blés et un peu excentrique, il a souvent des réactions cocasses. Il est marié et père d'une petite fille.

Kengo Akechi (明智 健悟, Akechi Kengo?)

Akechi est un jeune commissaire de la police de Tokyo. Il est très rapidement monté en grade et joue également du prestige de son père, lui aussi policier.
Très sûr de lui au début, Akechi va à plusieurs reprises défier Hajime dans le domaine des déductions, mais bien vite, il apprendra à faire confiance au jeune détective, même si une certaine rivalité demeure entre eux.
Il est en quelque sorte le rival de Kindaichi et c'est le supérieur hiérarchique de Kenmochi malgré son jeune âge. Il est presque aussi intelligent que le lycéen. C'est un homme très raffiné et cultivé, et qui a eu plusieurs passe-temps divers et variés au cours de sa vie, de violoniste à escrimeur en passant par joueur d'échecs.
Dans les affaires où il est impliqué, il aime être en concurrence avec le jeune homme, c'est à celui qui résoudra le mystère en premier. Il trouve ce jeu amusant contrairement à Kindaichi qui ne l'apprécie que moyennement. Les jeux d'énigme le passionnent et c'est pour ça qu'il est devenu policier.

Reika Hayami (速水 玲香, Hayami Reika?)

Reika est une jeune chanteuse et idole de 17 ans. Belle et talentueuse, elle aime son métier mais est en manque de relations stables : elle dit travailler depuis son plus jeune âge mais elle aimerait surtout avoir de vrais amis.
Elle a rencontré Hajime dans le cadre d’un faux plateau télé. Hajime étant un fan passionné, ils sympathisent. Ils ont le même âge et de fait, ils s’entendent assez bien. Hajime prendra sa défense quand elle sera suspectée de meurtre et dès lors ses sentiments pour lui évolueront en amour. Par la suite, c’est toujours vers lui qu’elle se tournera quand elle aura des ennuis.
Sa relation avec Miyuki est assez spéciale. Elles sont amies mais, aimant le même garçon, elles ne peuvent qu’être rivales. Elle est assez gentille et sensible mais cela ne l’empêche pas d’user de ses charmes pour séduire Hajime. Elle est très attachée à Hajime et souffre de voir à quel point son lien avec Miyuki est plus fort qu’il n’y parait.
Reika a aussi une famille assez spéciale. Au fil des affaires où elle apparaît, on en apprendra plus sur son histoire personnelle.

Yousuke Itsuki (いつき 陽介, Itsuki Yōsuke?)

Itsuki est journaliste indépendant. Loin de plaire à Hajime et Miyuki au départ, il va gagner leur estime peu à peu.Il apparaît d’abord comme insensible et profiteur, mais aussi coureur de jupons. Mais par la suite, il se révèle être quelqu’un de dévoué et loyal.
Il a beaucoup d’amis, reporters pour la plupart, et se sert de ses relations pour obtenir des infos de toutes sortes. Hajime et lui se rendent souvent service mutuellement. Très efficace, il aidera Hajime plus d’une fois au cours d’une enquête.
Au cours de l'histoire, il se met à vivre avec une petite fille qu’il a adoptée après que son père, l'un de ses amis, est décédé.

Youichi Takatoh (高遠 遙一, Takatō Yōichi?)

Surnommé le Marionnettiste de l’enfer, ce surnom lui va à merveille, de par son caractère machiavélique et manipulateur. Magicien talentueux, à presque chacune de ses apparitions, il réalise un projet de meurtre machiavélique qu'il apporte au coupable de l'affaire. Celui-ci charge alors de l'exécuter tandis que Takatoh observe ses faits et gestes dans l'ombre. Comme Hajime, il est très intelligent et adore la magie. Ce sont d'ailleurs leurs seuls points communs : en dehors de ça, ils sont viscéralement opposés.
La plupart des assassins qu'Hajime a rencontrés avaient commis des meurtres par vengeance et, à de rares occasions pour empêcher une personne de dévoiler un indice sur leur identité. Mais de tous les meurtriers auxquels Hajime a eu affaire, Takatoh est bien le seul qui peut tuer des gens par simple plaisir. Hajime et lui se livrent une guerre sans merci depuis qu'Hajime a juré de l'arrêter une bonne fois pour toutes.
Il tente à plusieurs reprises de tuer Hajime et prend autant de plaisir à s’amuser avec lui qu’à assassiner ses « marionnettes ».

MangaModifier

Le manga est séparé en plusieurs séries, chacune comprenant différentes affaires mais suivant une seule continuité scénaristique.

  • Série File (27 tomes) ;
  • Série Short File (6 tomes) ;
  • Série Case (10 tomes) ;
  • Série New (14 tomes) ;
  • Série 20e anniversaire (5 tomes) ;
  • Série R - Le Retour (14 tomes) ;
  • Série 37 ans (6 tomes, en cours).

AnimeModifier

Série téléviséeModifier

L'adaptation en série télévisée d'animation est produite par le studio Toei Animation avec une réalisation de Daisuke Nishio. Elle est diffusée du au sur Nippon Television et comporte un total de 148 épisodes[5]. En , deux nouveaux épisodes ont été diffusés[6]. Seuls les épisodes 1 à 50 ont été doublés en français[7].

Une nouvelle série intitulée Les Enquêtes de Kindaichi : Le Retour est diffusée entre avril et au Japon[8] et dans les pays francophones en simulcast sur Anime Digital Network[9]. Une seconde saison est diffusée entre et [10].

Liste des épisodesModifier

MusiqueModifier

  • Openings:

1. CONFUSED MEMORIES - Yūko Tsuburaya (épisodes 1-23)
2. meet again - Laputa (épisodes 24-42)
3. Kimi ga Iru Kara (君がいるから・・?) - Nishiwaki Yui (épisodes 43-69)
4. BRAVE - GRASS ARCADE (épisodes 70-83)
5. Justice〜Future Mystery〜 - Miru Takayama & TWO-MIX (épisodes 84-105)
6. Why? (FUNKY VERSION) - COLOR (épisodes 106-138)
7. Never Say Why, Never Say No - 566 feat. Sayuri Nakano (épisodes 139-148)

  • Endings:

1. Futari - Rie Tomosaka (épisodes 1-17)
2. Boo Bee MAGIC - Sarina Suzuki (épisodes 18-29)
3. Mysterious Night - R-ORANGE (épisodes 30-42)
4. White Page - Platinum Peppers Family (épisodes 43-62 episode 21 deja)
5. Jīnzu - Ryōko Hirosue (épisodes 63-73)
6. Hateshinaku aoi sora o mita - Yōichirō Kakizaki (épisodes 74-87)
7. Believe Myself - New Cinema Tokage (épisodes 88-98)
8. Sink - Plastic Tree (épisodes 99-110)
9. Konguracchi - CASCADE & Masara Nishida (épisodes 111-130)
10. Ultra Rider - PENICILLIN e Yasuyuki Honda (épisodes 131-147)
11. Kimi ga iru kara - Yasutaka Mizushima (épisode 148)

Films d'animationModifier

Il existe aussi deux films sortis au cinéma, l'un réalisé en 1996 et l'autre en 1999[11],[12] ainsi que deux oav (2007) d'une durée de 45 min environ créées spécialement pour les dix ans de la série sortie directement en DVD.

  • Kindaichi Shounen no Jikenbo SP - Opera Zakan - Saigo no Satsujin (金田一少年の事件簿 スペシャル オペラ座館・最後の殺人?, ou Kindaichi Case Files SP - The Third Opera House Murders (La troisième affaire du Fantôme de l'Opéra))
  • Kindaichi Shounen no Jikenbo SP - Kyuuketsuki Densetsu Satsujin Jiken (金田一少年の事件簿 スペシャル 吸血鬼伝説殺人事件?, ou Kindaichi Case Files SP - Legendary Vampire Murders (Les meurtres du vampire légendaire))

OAVModifier

Deux OAV ont vu le jour entre et [13].

DoublageModifier

Personnages Voix japonaises[14] Voix françaises[14]
Hajimé Kindaichi Taiki Matsuno Christophe Hespel
Miyuki Nanase Akiko Nakagawa Claire Tefnin
Isamu Kenmochi Jūrōta Kosugi Bruno Bulté
Kengo Akechi Toshiyuki Morikawa David Manet
Reika Hayami Mayumi Iizuka Alexandra Corréa
Akira Kamoshita Franck Daquin
Fuyuki Hiroya Ishimaru Frédéric Meaux
Itsuki Hiroaki Hirata Jean-Michel Vovk
Fumi kindaichi Haruna Ikezawa Lydia Cherton
Shimon Madarame Philippe Résimont
Yoichi Takato Kenichi Ono Damien Gillard

DramasModifier

Il existe trois séries live Files of Young Kindaichi comportant des épisodes spéciaux[15],[16],[17]. En 2012, un nouvel épisode spécial a été diffusé[18],[19].

Produits dérivésModifier

PublicationsModifier

Light novelModifier

Une série de neuf light novels écrite par Seimaru Amagi avec des illustrations de Fumiya Satō a été publiée par Kōdansha entre et [21],[22].

MagazinesModifier

À l'occasion des 50 ans des magazines Weekly Shōnen Sunday et Weekly Shōnen Magazine, douze magazines bimensuels regroupant des chapitres de Kindaichi et Détective Conan ont été publiés entre le et le [23],[24].

Jeux vidéoModifier

Plusieurs jeux vidéo sont sortis au Japon. Le premier intitulé Kindaichi Shōnen no Jikenbo Hihōtō Arata Naru Sangeki (金田一少年の事件簿 悲報島 新たなる惨劇?) est sorti le sur PlayStation[25] et le dernier en date intitulé Kindaichi Shōnen no Jikenbo Akuma no Satsujin Kōkai (金田一少年の事件簿 悪魔の殺人航海?) est sorti le sur Nintendo DS[26].

RéférencesModifier

  1. « YOUNG KINDAICHI'S CASE BOOK » [archive du ], Toei Animation (consulté le 2 janvier 2016)
  2. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 25 juillet 2016)
  3. « Kindaichi fait une pause », sur http://www.manga-news.com/
  4. (ja) « Kōdansha Manga Award », sur http://www.hahnlibrary.net/
  5. (ja) « Kindaichi Case Files Anime », sur http://www.toei-anim.co.jp/
  6. (ja) « Kindaichi Case Files Anime Special », sur http://www.toei-anim.co.jp/
  7. « Enquêtes de Kindaichi (les) », sur AnimeLand
  8. « Teaser pour Kindaichi Returns », sur http://www.manga-news.com/
  9. « Kindaichi mène l'enquête sur ADN ! », sur http://www.manga-news.com/
  10. (en) « The File of Young Kindaichi Returns Manga Gets 2nd Anime Adaptation in October », sur Anime News Network, .
  11. « Kindaichi Shônen no Jikenbo (Film 1) », sur AnimeLand
  12. « Kindaichi Shônen no Jikenbo (Film 2) », sur AnimeLand
  13. « Kindaichi Shônen no Jikenbo - Kuro Majutsu Satsujin », sur AnimeLand
  14. a et b (en) « Kindaichi Shounen no Jikenbo (TV) », sur Anime News Network
  15. « Kindaichi - S1 », sur http://www.manga-news.com/
  16. « Kindaichi - S2 », sur http://www.manga-news.com/
  17. « Kindaichi - S3 », sur http://www.manga-news.com/
  18. « Kindaichi de retour sur le petit écran », sur http://www.manga-news.com/
  19. « Kindaichi - SP 2012 », sur http://www.manga-news.com/
  20. « Kindaichi Shonen no Jikenbo 2005: The Legendary Vampire Murders », sur http://www.manga-news.com/
  21. (ja) « 金田一少年の事件簿 (1) », sur http://bookclub.kodansha.co.jp/
  22. (ja) « 金田一少年の事件簿 (9) », sur http://bookclub.kodansha.co.jp/
  23. (en) « Shonen Magazine, Shonen Sunday Mark 50th Anniversary (Updated) », sur Anime News Network
  24. (ja) « 名探偵コナン&金田一少年の事件簿 », sur http://conan.aga-search.com/
  25. (ja) « 金田一少年の事件簿 悲報島 新たなる惨劇 », sur Amazon
  26. (ja) « 金田一少年の事件簿 悪魔の殺人航海 », sur http://conan.aga-search.com/

Liens externesModifier