Ouvrir le menu principal

Les Clowns de l'Éden

roman d'Alfred Bester

Les Clowns de l'Éden
Auteur Alfred Bester
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Computer Connection
Éditeur Berkley Books
Lieu de parution New York
Date de parution 1975
ISBN 0-399-11481-5
Version française
Traducteur Guy Abadia
Éditeur Robert Laffont
Collection Ailleurs et Demain
Lieu de parution Paris
Date de parution 1976
Nombre de pages 296

Les Clowns de l'Éden (titre original : The Computer Connection) est un roman de science-fiction de l'auteur américain Alfred Bester.

Initialement publié en feuilleton dans Analog Science Fiction (novembre et décembre 1974 ; janvier 1975) sous le titre The Indian Giver, il est paru sous forme de livre en 1975. Certaines éditions portent le titre Extro.

Le roman a été sélectionné pour le prix Nebula du meilleur roman 1975 et le prix Hugo du meilleur roman 1976.

RésuméModifier

Accueil critiqueModifier

Gerald Jonas, critique au New York Times, a jugé que Bester avait tenté sans succès « de faire de l'arbitraire une vertu », concluant que le roman « pourrait ne pas être aussi amusant » pour le lecteur que pour l'écrivain[1].

Arthur D. Hlavaty, un ancien chroniqueur de la New York Review of Science Fiction, a écrit que le livre fournit « un exemple involontaire de son thème du passé irrécupérable. Son roman tant attendu, diversement appelé The Indian Giver, Extro, et The Computer Connection, fut une déception majeure – un fatras confus de vieilles idées et d'artifices[2]. »

Patrick A. McCarthy, dans une critique d'Alfred Bester, le livre de Carolyn Wendell paru en 1982, a estimé que son étude des Clowns de l'Éden est « très brève, mais assez précise pour attirer l'attention sur les nombreuses lacunes de ce roman[3]. »

Notes et référencesModifier

  1. « Of Things to Come », The New York Times Book Review, 20 juillet 1975.
  2. (en) Arthur D. Hlavaty, « Virtual Unrealities by Alfred Bester », sur www.maroney.org (consulté le 12 août 2015)
  3. Patrick A. McCarthy, « A Stopgap Bester », Science Fiction Studies, Greencastle, DePauw University, vol. 10 – Première partie, no 29,‎ (ISSN 0091-7729, lire en ligne, consulté le 12 août 2015)

Voir aussiModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier