Les Chardons du Baragan

film sorti en 1958
Les Chardons du Baragan
Titre original Ciulinii Bărăganului
Réalisation Louis Daquin
Scénario Louis Daquin
Antoine Tudal
Alexandru Struteanu
Pays d’origine Drapeau de la Roumanie Roumanie
Genre drame
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Chardons du Baragan (Ciulinii Bărăganului) est un film roumain sorti en 1958, réalisé par Louis Daquin d'après le roman éponyme de Panait Istrati, mais sur un scénario plus conforme au point de vue de la Roumanie communiste de l'époque.

SynopsisModifier

Dans le Royaume de Roumanie de 1906, et dans la steppe du Bărăgan, un adolescent, Matache (lire Mataque) et ses parents paysans, vivent péniblement de la terre. Ils quittent leur village dans l'espoir de trouver un meilleur sort, mais la mère meurt après un accident. Pour subsister, le père se fait engager dans une ferme. Après un vol, le propriétaire, un riche boyard, le désigne comme coupable, et lâche sur lui ses chiens qui le tuent. Matache, désormais seul, est recueilli par une famille compatissante.

Les récoltes sont mauvaises, les paysans vivent mal ; les boyards, eux, vivent bien. Au printemps 1907, les paysans poussés à bout se révoltent. La répression est sanglante, les massacres effroyables. Matache, qui a survécu à l'horreur, décide, encore une fois, de partir.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

 
Le Bărăgan comme « Sibérie roumaine » entre 1948 et 1989 selon Victor Frunză (ro) Istoria comunismului în România, EVF, Bucarest, 1999, (ISBN 973 9120 05 9)

Notes et référencesModifier

  1. Virgil Ierunca, Au contraire, éd. Humanitas, Bucarest, 1994 et Nicolae Florescu, Emil Turdeanu et le respect de la vérité, in „Jurnalul literar” n° 11, 2000.

Liens externesModifier