Les Brigades immunitaires

Série de manga de Akane Shimizu.
Les Brigades immunitaires
Image illustrative de l'article Les Brigades immunitaires
Logo français de la série.
はたらく細胞
(Hataraku saibō)
Genre Action, comédie, science-fiction
Thèmes Biologie, cellules, corps humain, médecine, quotidien
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen
Auteur Akane Shimizu
Éditeur (ja) Kōdansha
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Shōnen Sirius
Sortie initiale
Volumes 6
Anime japonais
Réalisateur
Kenichi Suzuki
Producteur
Yuma Takahashi
Scénariste
Yūko Kakihara
Kenichi Suzuki
Studio d’animation David Production
Compositeur
Kenichirō Suehiro
Studio d’enregistrement MAYUKO
Licence (ja) Aniplex
(fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, BS11, GYT, GTV, MBS, TVA, RKB, HBC, AT-X
1re diffusion [a]
Épisodes 13 + 1 spécial
Anime japonais : Les Brigades immunitaires !! (saison 2)
Réalisateur
Hirofumi Ogura
Scénariste
Yūko Kakihara
Studio d’animation David Production
Compositeur
Kenichirō Suehiro, MAYUKO
Studio d’enregistrement Aniplex
Licence (ja) Aniplex
(fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, BS11, GYT, GTV, MBS, RKB, HBC, TVA
1re diffusion
Épisodes 8
Anime japonais : Les Brigades immunitaires BLACK
Réalisateur
Hideyo Yamamoto
Producteur
CODE BLACK PROJECT[b]
Scénariste
Hayashi Mori
Studio d’animation Liden Films
Compositeur
Yūgo Kanno
Studio d’enregistrement Aniplex
Licence (ja) Aniplex
(fr) Wakanim
Chaîne Drapeau du Japon Tokyo MX, BS11, GYT, GTV, MBS, AT-X, RKB, HBC, TVA
1re diffusion [c]
Épisodes 13

Les Brigades immunitaires, connue au Japon sous le nom de Hataraku saibō (はたらく細胞?, litt. « Les cellules au travail »), est une série de manga écrite et dessinée par Akane Shimizu. Elle présente les cellules anthropomorphisées d'un corps humain, dont les deux principaux protagonistes sont une hématie (globule rouge), et un leucocyte (Globule blanc) qu'elle rencontre souvent. Elle est aussi appelée en anglais Cells at Work! (litt. « Les cellules au travail ! »).

La série est prépubliée dans le magazine de shōnen manga de Kōdansha Monthly Shōnen Sirius entre et et est compilé en un total de 6 tomes. Pika Édition publie la série en français depuis . Une adaptation en une série télévisée d'animation de 13 épisodes par David Production est diffusée pour la première fois entre et , avec un épisode spécial diffusé en  ; une deuxième saison est diffusée entre et .

Parmi les huit mangas spin-off, également publiés par Kōdansha, la série dérivée Les Brigades immunitaires BLACK est aussi adaptée en une série télévisée d'animation par Liden Films qui est diffusée depuis .

IntrigueModifier

L'histoire traite de cellules sanguines anthropomorphes vivant dans le corps humain, qui est représenté comme un énorme monde industriel. Ensemble, ils luttent contre les micro-organismes pathogènes et les bactéries qui y pénètrent, par exemple par le nez, la bouche ou des plaies ouvertes.

PersonnagesModifier

Cellules du corpsModifier

Hématie (Globule rouge) (AE3803) (赤血球, Sekkekkyū?)
Voix japonaise : Kana Hanazawa[1],[2], voix française : Sophia Atman[3]
Un globule rouge tête en l'air qui vient de commencer son travail, délivrant de l'oxygène et du dioxyde de carbone dans tout le corps. Elle rencontre Neutrophile lorsqu'il la sauve d'un assaut de pneumocoques. Elle est maladroite et se perd souvent, mais déterminée à accomplir ses tâches au meilleur de ses capacités.
Neutrophile (好中球, Kōchūkyū?) / Leucocyte (Globule blanc) (U-1146) (白血球, Hakkekkyū?)
Voix japonaise : Tomoaki Maeno (ja)[1],[2], voix française : Olivier Premel[3]
Un type de globule blanc dont le travail consiste à tuer tout agent infectieux se trouvant dans le corps. Malgré son occupation impitoyable, il est en fait assez gentil et à la voix douce.
Macrophage (マクロファージ, Makurofāji?)
Voix japonaise : Kikuko Inoue[1],[2], voix française : Claire Tefnin[3]
Un type de globule blanc. Elle et ses semblables apparaissent comme de charmantes domestiques, mais avec diverses armes de grande taille pour combattre divers agents pathogènes envahisseurs et sont souvent montrées souriantes, même en plein combat. Elles cherchent également les informations pour le signaler aux cellules dendritiques et se débarrassent aussi des cellules et bactéries mortes. Elles sont également impliquées dans la maturation des normoblastes qui deviendront plus tard des hématies.
Monocyte (単球, Tankyū?)
Issues de la moelle osseuse et représentant un faible pourcentage des globules blancs, ces puissantes cellules apporte une aide considérable pour le système immunitaire en étant phagocytaires et migratoires. Lorsqu'ils sortent des vaisseaux sanguins, ils deviennent des macrophages. Dans la série, ils sont représentés comme des macrophages portant une combinaison Hazmat.
Lymphocyte T Killer (キラーT細胞, Kirā Tī Saibō?)
Voix japonaise : Daisuke Ono[1],[2], voix française : Nicolas Matthys[3]
Un type de globule blanc qui reconnaît et tue tout corps étranger. Il est bruyant et odieux, et s'énerve rapidement. Il dédaigne particulièrement les globules blancs qui forment diverses relations avec d'autres cellules, comme l'étroite amitié de Neutrophile avec Hématie. Il dirige les T Killer et c'est également un enseignant assez sévère pour ses élèves, les Lymphocyte T naïfs. Celui-ci s'entend très mal avec Lymphocyte T Helper et Lymphocyte NK. Dans sa jeunesse, il était considéré comme plus faible que le reste des lymphocytes T, et il n'a pu survivre à l'entraînement qu'à l'aide de T Helper, qu'il l'a rendu plus fort.
Thrombocytes (Plaquettes) (血小板, Kesshōban?)
Voix japonaise : Maria Naganawa (ja) (Leadeuse)[1],[2], Manaka Iwami (ja) (Linotte), Anzu Haruno (ja), Hikaru Akao (ja), Chitose Morinaga (ja), Meemu Tachibana (ja), voix française : Sophie Pyronnet (Leadeuse)[3], Lise Leclercq (Linotte)[3]
Un type de cellules responsable de la reconstruction du corps quand il est blessé. Ils sont représentés comme de petits enfants en raison de la petite taille de leurs cellules et jouent le rôle d'équipes de construction et de réparation dans le corps. Une plaquette leur sert de chef et elle est la plus en représentée dans la série.
Mégacaryocyte (巨核球, Kyokakukyū?)
Voix japonaise : Yūko Kaida[1], voix française : Cécile Florin[3]
Une cellule représentée comme une femme adulte dont la tenue est également similaire à celle des plaquettes. Il s'agit de la plus grosse cellule de la moelle osseuse, qui est responsable de la production des thrombocytes (plaquettes) lors de la fragmentation de son cytoplasme.
Lymphocyte T Helper (ヘルパーT細胞, Herupā Tī Saibō?)
Voix japonaise : Takahiro Sakurai[1],[4], voix française : Fabian Finkels[3]
Un type de lymphocyte T qui détermine la stratégie et le plan d'action pour s'occuper des envahisseurs étrangers. Il est le commandant principal des lymphocytes T Killer et a un tempérament intellectuel, ce qui le met en désaccord avec le brusque et pénible T Killer, bien qu'ils aient tous les deux suivi la même formation des lymphocytes T.
Lymphocyte T régulateur (制御性T細胞, Seigyosei Tī Saibō?)
Voix japonaise : Saori Hayami (ja)[1],[4], voix française : Claire Tefnin[3]
Un type de lymphocyte T qui agit comme la secrétaire de T Helper, même si elle est capable de se battre si nécessaire. Elle a suivi la formation des lymphocytes T aux côtés de T Killer et T Helper.
Lymphocyte T naïf (ナイーブT細胞, Naību Tī Saibō?)
Voix japonaise : Mutsumi Tamura (ja)[1]
Un novice parmi les lymphocytes T qui a trop peur de combattre les envahisseurs du corps, jusqu'à ce que Cellule dendritique l'aide à se transformer en Lymphocyte T régulateur. Lui et ses semblables sont les étudiants de T Killer, dont ils reçoivent un traitement dur et une formation austère.
Lymphocyte T régulateur (エフェクターT細胞, Efekutā Tī Saibō?)
Voix japonaise : Kenji Nomura[1]
Une Lymphocyte T naïf transformée en un grand lymphocyte T, musclé et puissant à la suite de son activation. Son design et ses manières sont une parodie des divers protagonistes de JoJo's Bizarre Adventure.
Granulocyte éosinophile (好酸球, Kōsankyū?)
Voix japonaise : M.A.O[1],[4], voix française : Ludivine Deworst[3]
Un type de granulocyte connaissant Neutrophile puisqu'ils viennent de la même moelle osseuse. Elle se sent inférieure aux autres cellules immunitaires à cause de ses difficultés à combattre les bactéries, mais elle se montre efficace dans la protection de l'organisme contre les infections parasitaires ou allergiques en se multipliant, notamment en aidant à tuer le parasite lorsqu'il envahit le corps. Éosinophile est représentée dans la série comme une jeune femme aux couettes blondes portant un uniforme rose et une fourche.
Cellule dendritique (樹状細胞, Jujō Saibō?)
Voix japonaise : Nobuhiko Okamoto[1],[4], voix française : Brieuc Lemaire[3]
Un type de cellules qui, lorsque des bactéries ou des fragments de cellules infectées par un virus envahissent le corps, a pour rôle de transmettre l'information aux autres cellules du système immunitaire en les présentant comme antigènes. Il soutient les lymphocytes T naïfs dans leur activation tout en les présentant à des antigènes. Il est représenté comme un messager habillé en vert stationné dans un centre d'appels ressemblant à un arbre. Il possède un appareil photo qu'il utilise toujours pour prendre des photos des événements qu'il juge importants et les stocke dans des albums photos, dont certaines sont une source de honte et d'humiliation pour les autres cellules.
Cellule mémoire (記憶細胞, Kioku Saibō?)
Voix japonaise : Yūichi Nakamura[1],[5], voix française : Maxime Donnay[3]
Une cellule paranoïaque et névrotique dont le travail consiste à se rappeler des infections et des allergies passées afin que le système immunitaire puisse être prêt à y faire face. Cependant, il est tête en l'air et il lui est difficile de faire la lumière sur ses souvenirs, le menant souvent à paniquer et en hurlant chaque fois qu'une catastrophe se produit.
Mastocyte (マスト細胞, Masuto Saibō?)
Voix japonaise : Ayako Kawasumi[5], voix française : Sophie Pyronnet[3]
Le Mastocyte est une cellule faisant partie des globules blancs et qui est dépeinte comme une jeune femme en blouse blanche dans la série. Son travail consiste à surveiller et à libérer des médiateurs chimiques telles que l'histamine et les leucotriènes, qu'elle manipule avec un dispositif, en réponse à un excès d'immunoglobuline E. Suivant toujours les instructions de son livre, et ce peu importe la situation, ce qui la rend impopulaire auprès des autres cellules en raison de son manque de prise en compte de ce que ses actes leur font subir.
Hématie aînée (AA5100) (先輩赤血球, Senpai Sekkekkyū?)
Voix japonaise : Aya Endō[1],[5]
Une hématie plus âgée qui guide parfois et enseigne AE3803 comment faire son travail.
Apprentie Hématie (NT4201) (後輩赤血球, Kōhai Sekkekkyū?)
Voix japonaise : Yui Ishikawa, voix française : Sophie Pyronnet[3]
Une jeune hématie mais très sérieuse qui devient une étudiante de AE3803.
Lymphocyte B (B細胞, Bii Saibō?) / Plasmocyte
Voix japonaise : Shōya Chiba (ja)[1],[5], voix française : Thibault Delmotte[3]
Il est chargé de la fabrication d'anticorps afin d'affronter les virus et les bactéries. Il est souvent contrarié et jaloux de ne pas recevoir autant de mérites que les T Killer.
Granulocyte basophile (好塩基球, Kōenki-kyū?)
Voix japonaise : Tomokazu Sugita[1]
Un type de globule représenté comme un homme mystérieux portant un long manteau imperméable turquoise et tenant à la main un parapluie. Lorsqu'il rencontre un antigène spécifique, il émet de l'histamine, ce qui provoque une réaction allergique. Son rôle est de diriger les neutrophiles et les éosinophiles vers le site du problème grâce à une substance qui les attire. Néanmoins, étant donné qu'il s'exprime d'une manière énigmatique, il est souvent incompris par Neutrophile et Mastocyte, sauf Éosinophile qui semble être la seule à déchiffrer ses propos.
Lymphocyte NK (NK細胞, Nachurarukirā Saibō?)
Voix japonaise : Toa Yukinari (ja)[1], voix française : Sophie Pyronnet[3]
Représentée comme une femme forte et agressive équipée d'un sabre, elle s'entend très mal avec T Killer. Son rôle est de patrouiller tout le corps à la recherche de cellules infectées ou cancéreuses et de les éliminer aussitôt.
Cellule cancéreuse (がん細胞, Gan Saibō?)
Voix japonaise : Akira Ishida[1], voix française : Sébastien Hebrant[3]
Antagoniste du huitième chapitre du manga et du septième épisode de l'anime. Il s'agit d'une cellule normale qui a muté, Cellule cancéreuse est représentée comme ressemblant aux cellules normales, mais avec des cheveux blancs, une peau veinée pourpre et des yeux injectés de sang. Il a la capacité de se faire pousser de multiples membres déformés de son corps et de produire des clones déformés et sans conscience qui peuvent se combiner pour former une tumeur. Il est décrit comme un méchant quelque peu tragique, chassé par les cellules immunitaires depuis sa naissance, il cherche maintenant à détruire le corps comme vengeance.

Organismes étrangersModifier

Streptococcus pneumoniae (肺炎球菌, Haienkyūkin?)
Voix japonaise : Hiroyuki Yoshino (ja)[1],[5]
Il s'agit d'une bactérie représentée comme un alien humanoïde violet avec de longues boucles poussant de son corps. Il apparaît au début de la série avec une horde de sa propre espèce, envahissant un vaisseau sanguin, mais tous sont tués par les neutrophiles sauf lui. Il s'échappe alors et se cache dans la livraison d'Hématie et tente d'envahir les poumons, mais il est vaincu quand il est expulsé du corps par un éternuement.
Staphylocoque doré (黄色ブドウ球菌, Ōshokubudōkyūkin?)
Voix japonaise : Mai Nakahara[1]
Antagoniste du quatrième chapitre du manga et du deuxième épisode de l'anime, le Staphylocoque est représenté comme une bactérie jaune et féminine avec un amas de petite boules (comme une grappe de raisin) qui semble former une robe de la royauté européenne. Elle est à la tête des bactéries qui envahissent la plaie à la suite d'une éraflure et les envoie combattre les neutrophiles, mais elle est vaincue lorsque les thrombocytes referment la plaie, coupant ainsi son entrée et sa sortie, ce qui permet ainsi aux neutrophiles de l'abattre. Dans le quinzième chapitre du manga et le dixième épisode de l'anime, une staphylocoque doré qui affirme être la belle-sœur de la précédente envahisseuse débarque avec plusieurs de ses semblables, elles arrivent à mettre hors d'état de nuire les neutrophiles en formant un amas après s'être regroupées, avant d'être éliminées par les macrophages.
Campylobacter (カンピロバクター, Kanpirobakutā?)
Voix japonaise : Daiki Kobayashi (ja)[1], voix française : Cécile Florin[3]
Streptocoque du groupe A (化膿レンサ球菌, Kanōrensakyūkin?)
Voix japonaise : Masaya Matsukaze (ja)[1]
Bacille du pus bleu (緑膿菌, Ryokunōkin?)
Voix japonaise : Riki Kitazawa (ja)[1]
Apparaissant dans le quatrième chapitre du manga et du deuxième épisode de l'anime, il est le principal antagoniste du sixième épisode. La Bacille du pus bleu est représentée comme un monstre vert à un œil avec des tentacules. Il envahit la moelle osseuse afin de chasser et de tyranniser les petits globules pour le plaisir, et tourmenta Hématie dans sa jeunesse avant d'être sauvée par Neutrophile, qui n'était qu'un myélocyte à l'époque.
Bactérie (細菌, Saikin?)
Voix japonaise : Jun Fukushima (ja)[1]
Influenzavirus A virus (A型インフルエンザウイルス, A-gata Infuruenzauirusu?)
Représenté comme une sphère inanimée avec des protubérances, semblables à leur morphologie réelle. Bien qu'ils ne soient pas vivants, ils s'attachent à la tête des cellules du corps, les transformant en zombies, et les cellules zombifiées produisent davantage de particules virales qui infectent d'autres cellules.
Influenza B Virus (B型インフルエンザウイルス, B-gata Infuruenzauirusu?)
Vibrio parahaemolyticus (腸炎ビブリオ, Chōenbiburio?)
Voix japonaise : Itaru Yamamoto (ja)[1]
Une bactérie blanche à fourrure représentée avec des dents vertes et des yeux composés, qui apparaît comme un antagoniste mineur dans le cinquième chapitre du manga et le quatrième épisode de l'anime. Le Vibrio peut invoquer des bactéries plus petites pour l'aider au combat. Il est finalement tué après avoir avalé Neutrophile vivant, qui l'a ensuite coupé de l'intérieur.
Anisakis (アニサキス, Anisakisu?)
Antagoniste principal du cinquième chapitre du manga et du quatrième épisode de l'anime, il s'agit d'un nématode parasite représenté comme un monstre géant ressemblant à un croisement entre une baleine et une murène. Il déchire la muqueuse de l'estomac et domine les globules blancs qui l'attaquent, mais il est tué après que Éosinophile lui a planté sa fourche dans la tête, le laissant tomber mourant dans l'acide gastrique.
Pollen de cyprès (スギ花粉, Sugi Kafun?)
Voix japonaise : Kazuyuki Okitsu (ja)[1]
Apparaissant dans le deuxième chapitre du manga et le cinquième épisode de l'anime, les allergènes du pollen de cyprès apparaissent comme de gros monstres gélatineux et patauds. Bien qu'ils ne soient pas agressifs, ils provoquent une réaction excessive des cellules immunitaires et des systèmes de l'organisme, causant encore plus de dégâts que les allergènes de cèdre eux-mêmes.
Bactéries lactiques (乳酸菌, Nyūsankin?)
Voix japonaise : Yuri Yoshida (ja) (Kuro), Rie Takahashi (Aka), Natsumi Fujiwara (ja) (Panda), Yurika Kubo (Buchi)[6],[7]

Productions et supportsModifier

MangaModifier

 
Logo original de la série.

À l'origine, l'autrice Akane Shimizu (ja) étudiait encore à la Nihon Manga Juku (ja), lorsque sa petite sœur, lycéenne à l'époque, lui a présenté une illustration d'un personnage anthropomorphisant une cellule, et « voulait qu'un manga soit dessiné pour qu'elle puisse se souvenir de la cellule »[8],[9]. Akane Shimizu, qui était toujours à la recherche d'un sujet pour son travail de fin d'études, s'est inspirée de ce plan et a dessiné Saibō no hanashi (細胞の話?, litt. « Une histoire de cellules ») pour le présenté comme travail de fin d'études. Celui-ci a été bien reçu par le jury composé d'éditeurs de maisons d'éditions, qui lui ont recommandé de postuler pour le Shōnen Sirius shinjin-shō (少年シリウス新人賞?, litt. « Le Prix Shōnen Sirius du meilleur débutant »), dont Akane Shimizu remporte le Grand prix lors de la 27e édition en [8],[9].

Avec des modifications apportées, la série Hataraku saibō (はたらく細胞?) est lancée dans le numéro de du magazine de prépublication de shōnen manga Monthly Shōnen Sirius, paru le [10],[11]. Un nouvel chapitre est publié dans le numéro de du magazine, sorti le , après avoir été laissé interrompu pendant plus de deux ans[12]. Le dernier chapitre est publié dans le numéro de du magazine, paru le , et traite de la maladie à coronavirus 2019[13],[14],[15]. Les chapitres sont rassemblés et édités dans le format tankōbon par Kōdansha avec le premier volume publié en [16], et la série compte un total de six volumes reliés[17],[18].

En , Pika Édition a annoncé l'obtention de la licence du manga pour la version française sous le nom Les Brigades immunitaires et a publié le premier volume en [19],[20]. En Amérique du Nord, le manga est publié par la maison d'édition Kodansha Comics depuis sous le titre Cells at Work![21],[22]. Star Comics édite le manga en italien depuis [23],[24]. Une version allemande est éditée par Manga Cult (de) depuis [25],[26]. Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [27]. En Chine, la série est publiée numériquement et simultanément par bilibili[28].

Liste des volumesModifier

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja1 1] 978-4-06-376560-1[ja1 1]
[fr 1] 978-2-8116-3316-5[fr 1]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 1 : Streptococcus pneumoniae (肺炎球菌, Haienkyūkin?)
  • Chapitre 2 : Le Pollen de cyprès (スギ花粉アレルギー, Sugikafun arerugī?)
  • Chapitre 3 : La Grippe (インフルエンザ, Infuruenza?)
  • Chapitre 4 : L'Éraflure (すり傷, Surikizu?)
2 [ja1 2] 978-4-06-376589-2[ja1 2]
[fr 2] 978-2-8116-3317-2[fr 2]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 5 : L'Intoxication alimentaire (食中毒, Shokuchūdoku?)
  • Chapitre 6 : L'Hyperthermie (熱中症, Netsuchūshō?)
  • Chapitre 7 : Normoblaste et Myélocyte (赤芽球と骨髄球, Sekiga-kyū to Kotsuzui-kyū?)
  • Chapitre 8 : La Cellule cancéreuse (1re partie) (がん細胞(前編), Gan saibō (Zenpen)?)
  • Chapitre 9 : La Cellule cancéreuse (2e partie) (がん細胞(後編), Gan saibō (Kōhen)?)
3 [ja1 3],[ja1 4] 978-4-06-390633-2 (édition standard)[ja1 3]
978-4-06-358828-6 (édition spéciale)[ja1 4]
[fr 3] 978-2-8116-3780-4[fr 3]
Extra : Au Japon, l'édition spéciale de ce volume est comprise avec des porte-clés en acrylique.
Liste des chapitres :
  • Chapitre 10 : La Circulation du sang (血液循環, Ketsueki junkan?)
  • Chapitre 11 : La Rhinopharyngite (風邪症候群, Kazeshō kōgun?)
  • Chapitre 12 : Les Cellules thymiques (胸腺細胞, Kyōsen saibō?)
  • Chapitre 13 : L'Immunité acquise (獲得免疫, Kakutoku men'eki?)
  • Chapitre 14 : Le Bouton (ニキビ, Nikibi?)
4 [ja1 5],[ja1 6] 978-4-06-390664-6 (édition standard)[ja1 5]
978-4-06-397021-0 (édition spéciale)[ja1 6]
[fr 4] 978-2-8116-3781-1[fr 4]
Extra : Au Japon, l'édition spéciale de ce volume est comprise avec des porte-clés en acrylique.
Liste des chapitres :
  • Chapitre 15 : Les Staphylocoques dorés (黄色ブドウ球菌, Ōshokubudōkyūkin?)
  • Chapitre 16 : La Dengue (デング熱, Dengunetsu?)
  • Chapitre 17 : Le Choc hémorragique (1re partie) (出血性ショック(前編), Shukketsuseishokku (Zenpen)?)
  • Chapitre 18 : Le Choc hémorragique (2e partie) (出血性ショック(後編), Shukketsuseishokku (Kōhen)?)
  • Chapitre 19 : Les Plaques de Peyer (パイエル板, Paieru-ban?)
5 [ja1 7],[ja1 8] 978-4-06-390720-9 (édition standard)[ja1 7]
978-4-06-397043-2 (édition spéciale)[ja1 8]
[fr 5] 978-2-8116-4087-3[fr 5]
Extra : Au Japon, l'édition spéciale de ce volume est comprise avec des porte-clés en acrylique.
Liste des chapitres :
  • Chapitre 20 : Helicobacter pylori (ピロリ菌, Pirorikin?)
  • Chapitre 21 : La Variation antigénique (抗原変異, kōgenhen'i?)
  • Chapitre 22 : Les Cytokines (サイトカイン, Saitokain?)
  • Chapitre 23 : Les Bactéries pathogènes (悪玉菌, Akudamakin?)
  • Chapitre 24 : La Cellule cancéreuse II (1re partie) (がん細胞2(前編), Gan saibō 2 (Zenpen)?)
  • Chapitre 25 : La Cellule cancéreuse II (2e partie) (がん細胞2(後編), Gan saibō 2 (Kōhen)?)
6 [ja1 9] 978-4-06-522252-2[ja1 9]
[fr 6] 978-2-8116-4243-3[fr 6]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 26 : たんこぶ (Tankobu?)
  • Chapitre 27 : 左方移動 (Sahōidō?)
  • Chapitre 28 : iPS細胞 (iPS saibō?)
  • Chapitre 29 : 新型コロナウイルス (Shingata Koronauirusu?)
  • Chapitre spécial : 乾癬 (Kansen?)

Séries dérivéesModifier

Un premier spin-off, écrit et dessiné par Haruyuki Yoshida, est publié depuis le numéro de du magazine de shōjo manga Nakayoshi, sorti le [29],[30]. La série s'est conclue dans le numéro d', sorti le [31]. Intitulé Hataraku saikin (はたらく細菌?, litt. « Les bactéries de travail »), l'histoire place les bactéries au cœur de celle-ci où les bonnes et les mauvaises bactéries personnifiées se battent dans le corps[32],[33]. Elle est composée au total de sept volumes tankōbon édités par Kōdansha[31]. Un chapitre spécial est publié sous le titre Hataraku saikin Neo (はたらく細菌Neo?) dans le numéro de du magazine, sorti le , et un nouveau chapitre est publié sur l'application mobile Palcy en février[34] ; ces chapitres sont compilés et édités dans un volume sorti en [35]. En Amérique du Nord, le manga est publié numériquement par la maison d'édition Kodansha Comics depuis sous le titre Cells at Work!: Bacteria![36]. Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [37]. En Chine, la série est publiée numériquement et simultanément par bilibili[38].

Une autre série dérivée, intitulée Hatarakanai saibō (はたらかない細胞?, litt. « Les cellules qui ne travaillent pas »), est dessinée par Moe Sugimoto[39],[40]. Lancée dans le numéro de du Monthly Shōnen Sirius, paru le , on y suit le quotidien des normoblastes (des globules rouges immatures) qui ne veulent pas travailler[41],[42]. À ce jour, Kōdansha a publié quatre volumes tankōbon[43]. Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [44]. En Chine, la série est publiée numériquement et simultanément par bilibili[45].

Hataraku saibō BLACK (はたらく細胞BLACK?, litt. « Les cellules au travail NOIR ») est la troisième série spin-off également éditée par Kōdansha dans son magazine de seinen manga Morning depuis le [46],[47]. Scénarisée par Shigemitsu Harada et dessinée par Issei Hatsuyoshi, on y suit des cellules travaillant dans un environnement « sombre » dans le corps d'un humain en mauvaise santé à l'instar d'une black kigyō[48],[49]. La première partie s'est conclue dans les 37e et 38e numéros combinés du Morning, sortis le , tout en annonçant la seconde partie pour le [50],[51]. La série s'est conclue avec un dernier chapitre sorti le [52],[53] ; au total, elle sera composée de huit volumes tankōbon[54]. En , Pika Édition a annoncé l'obtention de la licence du manga pour la version française sous le nom Les Brigades immunitaires BLACK dont le premier volume est sorti en [55],[56]. En Amérique du Nord, le manga est publié par la maison d'édition Kodansha Comics depuis sous le titre Cells at Work! Code Black[57],[58]. Une version allemande est éditée par Manga Cult (de) depuis [59],[60]. Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [61]. En Chine, la série est publiée numériquement et simultanément par bilibili[62].

Écrite par Kanna Kurono et dessinée par Mio Izumi, une quatrième série dérivée est aussi lancée dans le numéro de du magazine de shōjo manga Bessatsu Friend, sorti le [63]. Intitulée Hataraku saibō Friend (はたらく細胞フレンド, Hataraku saibō Furendo?, litt. « Les cellules au travail Ami »), l'histoire suit le personnage de Lymphocyte T Killer tentant de se faire des amis sans ruiner son caractère strict et intimidant[64],[65]. Un premier volume est publié par Kōdansha en [66] ; à ce jour, quatre volumes tankōbon ont été publiés[67]. Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [68].

Une cinquième série dérivée, intitulée Hataraku kesshōban-chan (はたらく血小板ちゃん?, litt. « Les plaquettes au travail »), est prépubliée depuis le numéro de du Monthly Shōnen Sirius, paru le [69]. Écrite par Yūko Kakihara et dessinée par Yasu, les petites plaquettes en sont les personnages principaux de cette série[70]. Un premier volume est publié par Kōdansha en [71] ; à ce jour, deux volumes ont été publiés[72]. En Amérique du Nord, le manga est publié numériquement par la maison d'édition Kodansha Comics depuis sous le titre Cells at Work!: Platelets![36]. Tong Li Publishing publie la série en chinois traditionnel depuis [73].

Yasuhiro Fukuda est l'auteur de Hataraku saibō Baby (はたらく細胞BABY?), la sixième série dérivée dépeignant les cellules du corps d'un fœtus de 40 semaines de grossesse qui est proche de la naissance mais dont ils ne sachent rien[74] ; elle est publiée dans le Morning depuis le [75]. Un premier volume est publié par Kōdansha en [76] ; à ce jour, deux volumes tankōbon ont été publiés[77]. En Amérique du Nord, le manga est publié numériquement par la maison d'édition Kodansha Comics depuis sous le titre Cells at Work!: Baby![36].

La septième série dérivée Hataraku saibō Lady (はたらく細胞LADY?), scénarisée par Shigemitsu Harada et dessinée par Akari Otokawa, s'adresse aux femmes adultes abordant des sujets tels que les menstruations, la grossesse, l'accouchement, ainsi que de troubles et maladies spécifiques aux femmes[78] ; elle est publiée dans le Monthly Morning Two depuis le [79]. Un premier volume est publié par Kōdansha en [80].

Les globules blancs sont placés au centre du spin-off dessiné par Tetsuji Kanie intitulé Hataraku saibō WHITE (はたらく細胞WHITE?)[81]. Sa publication débute dans le numéro de du Monthly Shōnen Sirius, sorti le [82]. Le premier volume est publié par Kōdansha en [83].

Liste des volumesModifier

NovélisationModifier

Une novélisation en light novel écrite par Yui Tokiumi, avec les illustrations d'Akane Shimizu, est publiée par Kōdansha le (ISBN 978-4-06-511718-7)[ja1 10]. Un deuxième volume est publié le (ISBN 978-4-06-516457-0)[ja1 11]. Un troisième volume est publié le (ISBN 978-4-06-519250-4)[ja1 12].

AnimeModifier

Les Brigades immunitairesModifier

Une adaptation en série télévisée d'animation a été annoncée par Aniplex en , ouvrant à l'occasion des sites dédiés en japonais et en anglais[84]. Celle-ci est réalisée et écrite par Kenichi Suzuki avec Yūko Kakihara au studio d'animation David Production[85] ; Takahiko Yoshida est chargé des chara-designs et de la supervision de l'animation tandis que Kenichirō Suehiro a composé la bande originale chez MAYUKO[1],[86]. La narration de la série est confiée à Mamiko Noto[1],[5]. Elle est composée de 13 épisodes répartis dans sept coffrets Blu-ray/DVD[87],[88]. La série est diffusée pour la première fois au Japon entre le [a] et le sur Tokyo MX, BS11, GYT et GTV, ainsi qu'une diffusion ultérieure sur MBS, TVA, RKB, HBC et AT-X[89],[90].

Annoncé lors de l'événement Hataraku saiten (はたらく祭典?), qui s'est déroulé le , un nouvel épisode est diffusé le sur Tokyo MX, BS11, GYT et GTV, ainsi qu'une diffusion ultérieure sur MBS, TVA, RKB, HBC, AT-X[90],[91]. Celui-ci s'intitule La Rhinopharyngite (風邪症候群, Kaze shōkōgun?)[92].

C'est au cours de l'AnimeJapan 2019 (en) qu'Aniplex a annoncé la production d'une deuxième saison[93],[94]. Mis à part Hirofumi Ogura remplaçant Kenichi Suzuki pour la réalisation de cette saison, l'équipe de production et de la distribution est identique à la première saison[95],[96]. Elle est initialement diffusée entre le et le sur Tokyo MX, BS11, GYT et GTV, et un peu plus tard sur MBS, RKB, HBC et TVA[97],[98]. Un épisode spécial est projeté en salle le , celui-ci fait partie la deuxième saison ; intitulé Tokubetsu jōei-ban "Hataraku Saibō!!" Saikyō no teki, futatabi. Karada no naka wa "chō" ōsawagi! (特別上映版「はたらく細胞!!」最強の敵、再び。体の中は“腸”大騒ぎ!?), il est basé sur le 5e volume du manga[95],[96]. La projection de cet épisode est également accompagnée d'un court métrage intitulé Kesshōban eigakan e iku (血小板 映画館へ行く?, litt. « Les plaquettes vont au cinéma »)[99],[100].

Wakanim détient les droits de diffusion en simulcast de la franchise dans les pays francophones, avec une diffusion avancée de la seconde saison pour le [101],[102],[103] ; mais également en Allemagne, en Autriche, dans les pays nordiques et russophones[104],[105],[106],[107]. Depuis le , la plateforme française diffuse aussi une version doublée en français de la seconde saison[108] réalisée par la société de doublage Hiventy, sous la direction artistique de Cécile Florin, par des dialogues adaptés d'Eugénie Delporte avec une narration de Lise Leclercq. Aniplex of America détient les droits de la franchise en Amérique du Nord et a diffusé en simulcast la première saison et l'épisode spécial sur Crunchyroll[109],[110], avant de publier une version doublée en anglais avec la sortie en Blu-ray dans la région[111]. Funimation l'a ensuite rajouté dans son catalogue en [112] ; la plateforme a également acquis les droits de la seconde saison avec une diffusion avancée de la seconde saison pour le [107]. AnimeLab diffuse la franchise en simulcast en Australie et en Nouvelle-Zélande[113],[107]. Muse Communication détient la licence en Asie du Sud-Est et la diffuse sur Animax Asia[114],[115]. En Chine, la franchise est diffusée par bilibili[116],[117].

Liste des épisodesModifier

Les Brigades immunitaires BLACKModifier

 
Logo original de la série.

Le 20e numéro de du Morning, sorti le , a révélé que le manga dérivé Les Brigades immunitaires BLACK (はたらく細胞BLACK, Hataraku saibō BLACK?) de Shigemitsu Harada et d'Issei Hatsuyoshi est adapté en une série télévisée d'animation[118]. Celle-ci est réalisée par Hideyo Yamamoto au studio d'animation Liden Films avec Hayashi Mori à l'écriture des scripts et de la composition de la série, Eiji Abiko est chargé des chara-designs tandis que Yūgo Kanno compose la bande originale[119]. La narration de la série est confiée à Kenjirō Tsuda (ja)[120],[121]. Celle-ci est diffusée depuis le [c] sur Tokyo MX, BS11, GYT et GTV, et un peu plus tard sur MBS, AT-X, RKB, HBC et TVA[122],[123]. Elle est composée de 13 épisodes répartis dans sept coffrets Blu-ray/DVD[124].

Funimation détient les droits de diffusion en simulcast de la série avec une diffusion avancée pour le en Amérique du Nord et au Brésil, ainsi qu'en Australie et en Nouvelle-Zélande en la diffusant sur AnimeLab[107], et dans les pays francophones, en Allemagne, en Autriche, dans les pays nordiques et dans les pays russophones avec Wakanim[103]. Wakanim diffuse également une version doublée en français de la série depuis le [108]. Muse Communication détient la licence de la série en Asie du Sud-Est et la diffuse sur la plateforme iQiyi[125],[126]. En Chine, la série est diffusée par bilibili[127],[117].

Liste des épisodesModifier

MusiquesModifier

Pour la série principale, les chansons des opening sont interprétées par les seiyū sous le nom de leurs personnages tandis que celles des ending sont du duo ClariS[132],[97],[98].

Les chansons des génériques pour la série dérivée Les Brigades immunitaires BLACK sont produites par le groupe de rock japonais POLYSICS[133].

Génériques
Saison Début Fin
Titre Artiste(s) Titre Artiste(s)
Les Brigades immunitaires
(1re saison)
Mission! Ken-Kō-Dai-Ichi (ミッション! 健・康・第・イチ, Misshon! Ken-Kō-Dai-Ichi?) Hématie (Kana Hanazawa),
Leucocyte (Tomoaki Maeno (en)),
Lymphocyte T Killer (Daisuke Ono)
et Macrophage (Kikuko Inoue)
CheerS ClariS
Les Brigades immunitaires !!
(2de saison)
Go! Go! Saibō Festa! (GO!GO!細胞フェスタ?) Hématie (Kana Hanazawa),
Leucocyte (Tomoaki Maeno (en)),
Lymphocyte T Killer (Daisuke Ono),
Macrophage (Kikuko Inoue),
Cellule normale (Yūsuke Kobayashi)
et Bactérie lactique (Yuri Yoshida)
Fight!!
Les Brigades immunitaires BLACK
(Série dérivée)
Hashire! with Yamasaki Seiya (Kyūso Nekokami) (走れ!with ヤマサキセイヤ(キュウソネコカミ)?) POLYSICS avec Yamasaki Seiya de Kyūso Nekokami (ja) Ue o mukaite hakobō with Sekkekkyū & Hakkekkyū (上を向いて運ぼう with 赤血球 & 白血球?) POLYSICS avec Hématie (Junya Enoki) et Leucocyte (Yōko Hikasa)

Adaptation théâtraleModifier

Il a été révélée dans le numéro d' du Monthly Shōnen Sirius, publié le , que la série de manga est adaptée sous forme de pièce de théâtre[134],[135]. Intitulée Tainai katsugeki “Hataraku saibō” (体内活劇「はたらく細胞」?), elle est réalisée par Tsuyoshi Kida (ja) avec un scénario écrit par Keita Kawajiri et dont la production est assurée par Trifle Entertainment[136]. Celle-ci est jouée au Theatre 1010 (ja) de Tokyo à partir du et la dernière représentation, qui s'est tenu le , est également diffusée en direct[137],[138].

Une seconde représentation a été annoncée le  ; Keita Kawajiri assure cette fois-ci la réalisation de la pièce dont il en est également le scénariste et la production reste assurée par Trifle Entertainment[139]. Elle est jouée du au au Theater 1010 de Tokyo[140].

Jeux vidéoModifier

Lors d'une présentation à l'événement Hataraku saiten (はたらく祭典?), qui s'est déroulé le , il a également été révélé qu'une adaptation en un jeu mobile pour les appareils sous iOS ou Android est en cours de développement[92]. Celui-ci intitulée Itsudemo Hataraku saibō (いつでも はたらく細胞?, litt. « Les cellules au travail à tout moment »), les pré-inscriptions ont débuté juste après son annonce[144]. Le jeu mobile est officiellement lancé le [145] ; néanmoins le service a pris fin le [146].

Lors d'un événement en ligne le , il est révélé qu'un nouveau jeu vidéo est en cours de développement par la société chinoise NetEase[147].

AccueilModifier

 
Bus du don de sang aux couleurs des personnages de la série à Emei, Taiwan.

Prix et classementsModifier

En , Hataraku saibō est classé 42e livre de l'année par le magazine Da Vinci de Kadokawa sur un vote de 5 029 personnes incluant des écrivains professionnels, des employés de librairie et ses lecteurs[148]. Le manga figure également à la 7e place des mangas conseillés pour les lecteurs masculins par le magazine Kono Manga ga sugoi! de Takarajimasha pour son édition de [149]. Pour la 6e édition du sondage biannuel Next Break Manga Ranking Best 50 (NEXTブレイク漫画RANKING BEST50?) du magazine Entermix de Kadokawa, Hataraku saibō est classé quatrième d'après les votes de 3 000 employés de librairies en [150],[151]. Paul Gravett a inclus le manga dans sa liste du « Top 22 Comics, Graphic Novels & Manga » pour [152].

La série est la deuxième sur une liste de mangas recommandés des libraires japonaises selon le sondage du Zenkoku Shotenin ga Eranda Osusume Comic 2016 (全国書店員が選んだおすすめコミック2016?, litt. « Bandes dessinées recommandées par les librairies nationales de 2016 »), mené par la libraire en ligne Honya Club et publié le [153],[154]. Elle se retrouve à la 8e place pour l'édition de [155],[156].

Pour la 42e édition du Prix du manga Kōdansha en , la série a été nominée dans la catégorie « Shōnen »[157],[158].

Pour la 64e édition du prix Shōgakukan se déroulant en , la série a été nominée dans la catégorie du « meilleur manga général »[159].

La série d'animation a reçu le prix du Meilleur scénario dans la catégorie Animation des Magnolia Awards lors du Shanghai Television Festival (en)[160].

Réception critiqueModifier

Rebecca Silverman d'Anime News Network a surligné l'aspect éducatif du manga malgré les défauts dans la présentation de l'information, et a finalement trouvé le manga divertissant avec des personnages sympathiques[161]. Sean Gaffney de Manga Bookshelf le qualifie de « manga d'action shonen très amusant », complimentant le ridicule et l'humour de l'œuvre[162].

Aurélien Pigeat d'Actua BD fait état d'un « manga pédagogique et ludique » à recommander particulièrement pour un jeune public « intéressé par les sciences et la biologie » grâce à « son humour, son action et son graphisme soigné [pour] un souci constant de lisibilité » des informations minutieuses à propos des micro-organismes[163].

Pour L. Moeneclaey de BD Gest', il le considère comme « tout à fait agréable », la vulgarisation du thème étant également intelligente et organisée avec ses dessins « clairs, lisibles et détaillés ». Il le juge même adapté au grand public qui « désir s'enrichir intellectuellement tout en s'amusant »[164].

Le Dr Satoru Otsuka, membre postdoctoral au département de neuro-oncologie (en) moléculaire de la faculté de médecine de l'Université Emory (en) à Atlanta, aux États-Unis, fait l'éloge de la représentation des cellules cancéreuses dans le septième épisode de la série d'animation. Il croit également que le manga réussit à raconter l'histoire des cellules du corps de manière intéressante et précise, et que les enfants et les adultes peuvent apprendre grâce à la série[165].

La série d'animation connaît aussi un véritable succès en Chine avec plus de 56 millions de vues sur bilibili depuis sa diffusion en au point de devenir la série la plus regardée de la saison. Des professeurs de biologie au lycée affilié à l'université du Sud-Ouest (zh), à Chongqing, ont été « tellement impressionnés par la précision de la série » qu'ils l'ont assignée à leurs devoirs pour leurs élèves[166].

VentesModifier

Deux semaines après sa sortie, le premier volume du manga a atteint la 42e place du classement hebdomadaire des ventes de mangas de l'Oricon, avec 40 167 exemplaires vendus[167]. Le deuxième volume s'est écoulé en 38 896 copies en trois jours et est classé 30e sur l'Oricon pour la semaine du au [168] ; il est à la 43e place pour la semaine du au avec 21 646 exemplaires imprimés sur un total de 103 003 copies, après sa sortie trois semaines avant[169].

Le troisième volume de la série est le 14e manga le mieux vendu pour la semaine du au avec 64 429 copies imprimées[170] ; pour sa troisième semaine consécutive, il chute à la 46e place pour 23 638 exemplaires de plus sur un total de 133 880 copies[171]. Pour la semaine du au , le quatrième volume s'est écoulé en 72 313 copies, finissant à la 13e place de l'Oricon[172] ; trois semaines plus tard, ce sont au total 127 447 exemplaires qui sont vendus depuis sa sortie[173].

En , le manga comptabilise plus de 1,3 million de copies imprimées[174]. Le cinquième volume débute à la 9e place pour la semaine du au avec 72 229 exemplaires écoulés[175] ; trois semaines suivant sa sortie, le cinquième volume s'est vendu en 131 053 copies[176].

En , le manga a dépassé le 1,5 million d'exemplaires imprimés[177]. En , l'ensemble de la franchise comptabilise 3 millions et demi de volumes vendus, comprenant également les ventes numériques[178].

Notes et référencesModifier

(en)/(ja) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Cells at Work! » (voir la liste des auteurs) et en japonais « はたらく細胞 » (voir la liste des auteurs).

NotesModifier

  1. a b et c Tokyo MX annonçant la diffusion de la première saison pour le samedi à 24 h, elle est en réalité diffusée un dimanche à h JST.
  2. Le comité de production, sous le nom de « CODE BLACK PROJECT », est composé de Aniplex, Kōdansha, NetEase et Tokyo MX.
  3. a b et c Tokyo MX annonçant la diffusion de série dérivée Les Brigades immunitaires BLACK pour le samedi à 24 h, elle est en réalité diffusée un dimanche à h JST.
  4. a et b La seconde saison et la série dérivée BLACK sont diffusées en avance à l'étranger sur les plateformes de streaming du groupe Funimation (FunimationNow, Wakanim et AnimeLab) avant même la diffusion au Japon.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa et ab (ja) « STAFF/CAST », sur Site officiel (consulté le )
  2. a b c d et e (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! TV Anime Stars Tomoaki Maeno, Kana Hanazawa : Kikuko Inoue, Daisuke Ono, Maria Naganawa also cast in anime about cells and bodily functions », sur Anime News Network, (consulté le )
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q et r (en) « Cells at Work!! (TV 2) », sur Anime News Network (consulté le )
  4. a b c et d (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work Casts Takahiro Sakurai, Saori Hayami, M.A.O, Nobuhiko Okamoto : Anime about cells and bodily functions debuts in July », sur Anime News Network, (consulté le )
  5. a b c d e et f (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work Anime's Video Reveals More Cast Members : Shōya Chiba, Mamiko Noto join cast; new visual unveiled », sur Anime News Network, (consulté le )
  6. (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work!! Theatrical Anime Reveals Video, Visual, More Cast : Yuri Yoshida, Rie Takahashi, Natsumi Fujiwara, Yurika Kubo join cast », sur Anime News Network, (consulté le )
  7. (ja) « 特別上映版「はたらく細胞」KV&予告公開、乳酸菌を演じるキャスト4人も発表 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  8. a et b (ja) « 「はたらく細胞」 清水茜インタビュー - コミックナタリー 特集・インタビュー », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  9. a et b (ja) « 【インタビュー】『はたらく細胞』清水茜インタビュー 細胞×擬人化×ヒーローアクションで大ブレイク! ……でも好きなキャラは敵役や小物!? », sur Kono Manga ga sugoi!, Takarajimasha,‎ (consulté le )
  10. (ja) « 「ペルソナQ」P3とP4が別マガとシリウスで同時コミカライズ連載 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  11. (ja) « 月刊少年シリウス 2015年3月号 [2015年1月26日発売] [雑誌] (シリウスコミックス) », sur Amazon.co.jp,‎ (consulté le )
  12. (en) Jennifer Sherman, « Main Cells at Work! Manga Gets 1st New Chapter in 2 Years : Series gets new Hataraku Saibō WHITE spinoff », sur Anime News Network, (consulté le )
  13. (en) Crystalyn Hodgkins, « Akane Shimizu's Cells at Work! Manga Ends in January : Final chapter to center on COVID-19 », sur Anime News Network, (consulté le )
  14. (ja) « 清水茜「はたらく細胞」が次号シリウスで完結、今号は「新型コロナウイルス編」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  15. (ja) « 清水茜「はたらく細胞」がシリウスで完結、「ミラキュラス」のコミカライズ連載も », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  16. (ja) « 細胞擬人化した「はたらく細胞」1巻、赤血球たちの知られざるドラマを描く », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  17. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work! Manga Listed With 1st New Volume in 3.5 Years : Manga's 5th volume shipped in August 2017 », sur Anime News Network, (consulté le )
  18. (ja) « 清水茜「はたらく細胞」最終6巻発売、アニメ・舞台化も果たした細胞擬人化マンガ », sur natalie.mu (consulté le )
  19. « Les Brigades immunitaires s'installent chez Pika », sur manga-news.com, (consulté le )
  20. « VOYAGE DANS LE CORPS HUMAIN AVEC LES BRIGADES IMMUNITAIRES : Les cellules contre-attaquent ! », sur Pika Édition, (consulté le )
  21. (en) Karen Ressler, « Kodansha Comics Licenses The Prince in His Dark Days, Cells at Work! Manga : Shojo manga about lookalikes trading places, shonen manga about anthropomorphic cells slated for this fall », sur Anime News Network, (consulté le )
  22. (en) « Cells at Work!, Volume 1: A Blood-Pumping Job : By Akane Shimizu », sur Kodansha Comics, (consulté le )
  23. (de) « Star Comics pubblica “Cells at work! Lavori in corpo” », sur Lo Spazio Bianco, (consulté le )
  24. (it) « CELLS AT WORK! - LAVORI IN CORPO », sur Star Comics (consulté le )
  25. (de) « Diese Manga erwarten euch im April 2019 », sur sevengamer.de, (consulté le )
  26. (de) « CELLS AT WORK! 1 », sur Cross Cult (consulté le )
  27. (zh-Hant) « 工作細胞 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  28. (zh-Hans) « 工作细胞 », sur bilibili (consulté le )
  29. (ja) « 「はたらく細胞」の腸内版!スピンオフ「はたらく細菌」がなかよしで開幕 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  30. (ja) « なかよし 2017年5月号 [2017年4月3日発売] [雑誌] », sur Amazon.co.jp,‎ (consulté le )
  31. a et b (en) Alex Mateo, « Cells at Work: Bacteria! Manga Ends in July : Series' 7th, final compiled book volume ships on August 6 », sur Anime News Network, (consulté le )
  32. « Un spin-off pour Les Brigades immunitaires », sur manga-news.com, (consulté le )
  33. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Manga Gets Spinoff Focusing on Intestinal Bacteria : Haruyuki Kichida draws Hataraku Saikin manga in Nakayoshi magazine », sur Anime News Network, (consulté le )
  34. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work: Bacteria Manga Gets New Chapter : Haruyuki Yoshida's Cells at Work: Bacteria! manga ended in July », sur Anime News Network, (consulté le )
  35. (ja) « 宿主は恋する女子高生、体内細菌を擬人化した「はたらく細胞」スピンオフ新作 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  36. a b et c (en) Alex Mateo, « Kodansha Comics Licenses Cells at Work! Spinoffs, That Time I Got Reincarnated (Again!) as a Workaholic Slime Manga : 4 series debut digitally in English in July », sur Anime News Network, (consulté le )
  37. (zh-Hant) « 工作細菌 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  38. (zh-Hans) « 工作细菌 », sur bilibili (consulté le )
  39. (ja) « 「はたらく細胞」のスピンオフ「はたらかない細胞」がシリウスでスタート », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  40. (ja) « 月刊少年シリウス 2017年9月号 [2017年7月26日発売] [雑誌] », sur Amazon.co.jp,‎ (consulté le )
  41. (en) Karen Ressler, « Cells at Work Manga Gets New Spinoff About Cells That Don't Work : Spinoff launches next month in Shonen Sirius », sur Anime News Network, (consulté le )
  42. « Second spin-off pour les Brigades immunitaires », sur manga-news.com, (consulté le )
  43. (ja) « 【1月8日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  44. (zh-Hant) « 不工作細胞 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  45. (zh-Hans) « 不工作细胞 », sur bilibili (consulté le )
  46. (ja) « 不健康な肉体が舞台の細胞擬人化活劇「はたらく細胞BLACK」モーニングで », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  47. (ja) « モーニング 2018年 27号 [2018年6月7日発売] [雑誌] », sur Amazon.co.jp,‎ (consulté le )
  48. (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work! Gets BLACK Spinoff Manga in June : Spinoff's story centers on cells working in unhealthy body », sur Anime News Network, (consulté le )
  49. « Un troisième spin-off pour Les Brigades immunitaires », sur manga-news.com, (consulté le )
  50. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work BLACK Spinoff Manga Ends 1st Part : 2nd part begins on October 11 », sur Anime News Network, (consulté le )
  51. (ja) « モーニング新連載攻勢「はたらく細胞BLACK」第2部やカルロ・ゼン原作ものなど », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  52. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Code Black Manga Ends on January 21 : Spinoff about cells in unhealthy body launched in 2018, has ongoing TV anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  53. (ja) « カイジの新作スピンオフ「上京生活録イチジョウ」、帝愛裏カジノ店長・一条聖也描く », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  54. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work! Code Black Manga to End in 8th Volume : Manga's anime adaptation to premiere on January 9 », sur Anime News Network, (consulté le )
  55. « Le spin-off Les Brigades immunitaires Black arrive chez Pika », sur manga-news.com, (consulté le )
  56. « LES Brigades immunitaires BLACK DANS LA COLLECTION PIKA SEINEN : Dès le 5 juin, découvrez les coulisses d'un corps en mauvaise santé ! », sur Pika Édition, (consulté le )
  57. (en) Jennifer Sherman, « Kodansha Comics, Vertical Add Bakemonogatari, Cells at Work! Code Black, Granblue Fantasy Manga : Also: Fairy Tail: 100 Years Quest, more manga; 3rd Zaregoto novel », sur Anime News Network, (consulté le )
  58. (en) « Cells at Work! CODE BLACK, Volume 1 : By Shigemitsu Harada Issei Hatsuyoshiya Akane Shimizu », sur Kodansha Comics, (consulté le )
  59. (de) « Diese Manga erwarten uns im November 2019 », sur sevengamer.de, (consulté le )
  60. (de) « CELLS AT WORK! BLACK 1 », sur Cross Cult (consulté le )
  61. (zh-Hant) « 工作細胞BLACK », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  62. (zh-Hans) « 工作细胞BLACK », sur bilibili (consulté le )
  63. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work Gets New Spinoff Manga on Saturday : Kanna Kurono, Mio Izumi draw Hataraku Saibō Friend manga about Killer T Cell », sur Anime News Network, (consulté le )
  64. (ja) « 主人公はキラーT細胞!スピンオフ「はたらく細胞フレンド」が別フレで始動 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  65. (ja) « モーニング新連載攻勢「はたらく細胞BLACK」第2部やカルロ・ゼン原作ものなど », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  66. (ja) « 友達が欲しい!キラーT細胞が主役のスピンオフ「はたらく細胞フレンド」1巻発売 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  67. (ja) « 【7月13日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  68. (zh-Hant) « 工作細胞想交朋友 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  69. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Spinoff Manga About Platelets Launches in May : Cells at Work! anime's writer Yuuko Kakihara, Toradora! illustrator Yasu work on manga », sur Anime News Network, (consulté le )
  70. a b et c (ja) « 「はたらく細胞」血小板ちゃんが主人公のスピンオフが次号シリウスで、高田裕三の新連載も », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  71. (ja) « 体の傷も心の傷みも治します!血小板ちゃんが主人公の「はたらく細胞」スピンオフ1巻 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  72. (ja) « 【6月9日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  73. (zh-Hant) « 工作血小板 », sur Tong Li Publishing (consulté le )
  74. (ja) « 「はたらく細胞」赤ちゃんの体内が舞台のスピンオフがモーニングで、作画は福田泰宏 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  75. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Manga Gets New Spinoff Set Inside Baby's Body : Hataraku Saibō Baby spinoff by Yasuhiro Fukuda debuts on October 17 », sur Anime News Network, (consulté le )
  76. (ja) « 赤ちゃんの体内でも細胞たちは働いている!「はたらく細胞」“赤ちゃん版”1巻 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  77. (ja) « 【11月7日付】本日発売の単行本リスト », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  78. (ja) « 次なる舞台は女性の身体、スピンオフ「はたらく細胞LADY」がモーツーで開始 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  79. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work Manga Gets New Hataraku Saibō Lady Spinoff Series : Cells at Work! Code Black's Shigemitsu Harada writes story for new series », sur Anime News Network, (consulté le )
  80. (ja) « すべてのレディーに捧ぐ、女性に特化した「はたらく細胞」スピンオフ1巻 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  81. (ja) « 清水茜「はたらく細胞」の新作エピソード、次号の月刊少年シリウス12月号に掲載 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  82. (ja) « 「はたらく細胞」新エピソードがシリウスに、白血球が主役の新たなスピンオフも », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  83. (ja) « 白血球たち戦いや日常を描く「はたらく細胞」の新たなスピンオフ1巻 », sur natalie.mu (consulté le )
  84. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Manga Gets TV Anime in July : JoJo's Bizarre Adventure director Kenichi Suzuki helms anime at David Production », sur Anime News Network, (consulté le )
  85. « Le manga Les Brigades immunitaires, adapté en anime », sur manga-news.com, (consulté le )
  86. (ja) « 細胞を擬人化「はたらく細胞」今夏TVアニメ化、監督は「ジョジョ」の鈴木健一 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  87. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work Anime Listed With 13 Episodes », sur Anime News Network, (consulté le )
  88. (ja) « Blu-ray&DVD : 「はたらく細胞」第7巻 », sur Site officiel,‎ (consulté le )
  89. (en) Karen Ressler, « Cells at Work Reveals Additional Cast, Opening Theme Song, July 7 Premiere : Yūichi Nakamura, Ayako Kawasumi, Aya Endo, Hiroyuki Yoshino join cast », sur Anime News Network, (consulté le )
  90. a et b (ja) « アニメ「はたらく細胞」賑やかな細胞世界覗ける新PV、千葉翔也と能登麻美子も参加 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  91. (ja) « 今夜放送の「はたらく細胞」新作エピソード「風邪症候群」、BD&DVDが3月発売 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  92. a et b (en) Egan Loo, « Cells at Work! Anime Gets New Episode on December 26, Game App : Follow-up episode to center around battling a cold », sur Anime News Network, (consulté le )
  93. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work! Anime Gets 2nd Season : 1st season premiered in July », sur Anime News Network, (consulté le )
  94. (ja) « TVアニメ「はたらく細胞」第2期制作決定 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  95. a et b (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work! Anime's 2nd Season Premieres in January 2021 With Part of Anime Screening 1st in Theaters in September : Hirofumi Ogura is new director of 2nd season at David Production », sur Anime News Network, (consulté le )
  96. a et b (ja) « TVアニメ「はたらく細胞」第2期は来年1月開始!9月には“特別上映版”が劇場上映 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  97. a et b (en) Egan Loo, « Cells at Work!! Season 2's 2nd Video Reveals More Staff, Themes by Cast & ClariS, January 9 Debut : Duo returns to sing "Fight!!" for January anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  98. a et b (ja) « 「はたらく細胞」放送は1月9日から、OP・ED聴けるPV第2弾も », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  99. (en) Egan Loo, « Cells at Work!! Theatrical Anime to Run With New Platelet Anime Short : White Blood Cell, Platelet cast members also star in exercise video set to TV anime's opening », sur Anime News Network, (consulté le )
  100. (ja) « 劇場版「はたらく細胞」血小板のアニメ同時上映、前野智昭&長縄まりあは動画で体操 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  101. Taison, « LES Brigades immunitaires EN SIMULCAST SUR WAKANIM ! », sur Wakanim, (consulté le )
  102. « L'épisode bonus des Brigades immunitaires sera diffusé sur Wakanim », sur manga-news.com, (consulté le )
  103. a et b « Wakanim poursuit ses annonces pour la saison hivernale », sur manga-news.com, (consulté le )
  104. (de) Taison, « CELLS AT WORK! IM SIMULCAST AUF WAKANIM ! », sur Wakanim, (consulté le )
  105. (en) Taison, « CELLS AT WORK! IN SIMULCAST ON WAKANIM! », sur Wakanim, (consulté le )
  106. (ru) LizzyLiz, « СМОТРИТЕ СЕРИАЛ «КЛЕТКИ ЗА РАБОТОЙ!» С ИЮЛЯ НА WAKANIM! », sur Wakanim,‎ (consulté le )
  107. a b c et d (en) Adriana Hazra, « Funimation Streams Cells at Work!!, Cells at Work! Code Black, The Promised Neverland, Sk8 the Infinity Simulcasts in January 2021 : Cells at Work!!, Cells at Work! Code Black to debut 2 days before Japanese premiere », sur Anime News Network, (consulté le )
  108. a et b « Deux simuldubs de plus chez Wakanim », sur manga-news.com, (consulté le )
  109. (en) Karen Ressler, « Aniplex USA Announces Yuuna and the Haunted Hot Springs, Cells at Work! Anime for Crunchyroll Streaming : Both anime to premiere in July », sur Anime News Network, (consulté le )
  110. (en) Crystalyn Hodgkins, « Crunchyroll Streams Cells at Work! Anime's New Episode : Episode debuted on Wednesday », sur Anime News Network, (consulté le )
  111. (en) Jennifer Sherman, « Aniplex of America Reveals Cells at Work! Anime's English Dub Cast, BD Release : Cast includes Cherami Leigh, Billy Kametz, Robbie Daymond, Laura Post », sur Anime News Network, (consulté le )
  112. (en) Alex Mateo, « Funimation Adds Gurren Lagann, Cells at Work!, March comes in like a lion, More Anime : Also: Charlotte, Eromanga Sensei, DAKAICHI Anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  113. (en) Tegan Bortignon, « AnimeLab Summer Simulcast Lineup 2018! : With the weather starting to warm up, it's time to escape inside with some cool new anime series! », sur AnimeLab, (consulté le )
  114. (en) Rafael Antonio Pineda, « Animax Asia to Simulcast Cells at Work! Anime : Anime about cells inside body premieres on July 8 », sur Anime News Network, (consulté le )
  115. (en) Rafael Antonio Pineda, « Animax Asia Airs Cells at Work!! Season 2, Re:Zero Season 2 2nd Half : Re:Zero premieres on Janaury 7, Cells at Work!! on January 10 », sur Anime News Network, (consulté le )
  116. (zh-Hans) « 工作細胞 », sur bilibili (consulté le )
  117. a et b (en) 木子说动漫, « 【一月新番】霸权续作集结,视觉盛宴即将到来,史上最强一月! », sur Sohu.com,‎ (consulté le )
  118. (en) Jennifer Sherman, « January 2021 Cells at Work!! TV Anime Listed As Code Black Adaptation : Original manga's theatrical anime premieres in September », sur Anime News Network, (consulté le )
  119. (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work! Code Black Anime Reveals Cast, Staff : Junya Enoki, Yōko Hikasa, Kenjiro Tsuda lead cast », sur Anime News Network, (consulté le )
  120. a b et c (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Code Black TV Anime's 1st Video Narrated by Kenjiro Tsuda : January 2021 anime about cells struggling in unhealthy body stars Junya Enoki, Yōko Hikasa, Tsuda », sur Anime News Network, (consulté le )
  121. (ja) « 「はたらく細胞BLACK」2021年1月TVアニメ化!赤血球役は榎木淳弥、白血球役に日笠陽子 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  122. a b c d et e (en) Egan Loo, « Cells at Work! Code Black Anime Reveals More Cast, Opening Song Artist, January 9 Debut in 2nd Video : Hekiru Shiina, Sarah Emi Bridcutt, Daisuke Hirakawa join anime airing after Cells at Work! season 2 », sur Anime News Network, (consulté le )
  123. a b c d et e (ja) « 「はたらく細胞BLACK」第2弾PV&KV公開、追加キャストに椎名へきるら », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  124. (ja) « 「はたらく細胞BLACK」BD第1巻発売告知CM。特典にドラマCD », sur ota-suke.jp,‎ (consulté le )
  125. (en) Rafael Antonio Pineda, « Muse Asia Licenses Cells at Work! Code Black Anime : Anime premieres in Japan in January 2021 », sur Anime News Network, (consulté le )
  126. (en) Rafael Antonio Pineda, « iQiyi Adds 8 Winter 2021 Anime for Southeast Asia : The Promised Neverland, That Time I Got Reincarnated as a Slime, Re:Zero, more added », sur Anime News Network, (consulté le )
  127. (zh-Hans) « 工作細胞BLACK », sur bilibili (consulté le )
  128. a b c d e f g h et i (en) « Cells at Work! Code Black (TV) - Anime News Network », sur Anime News Network (consulté le )
  129. a b c d et e (en) Egan Loo, « Cells at Work! Code Black TV Anime's 1st Full Promo Unveils More Cast : Kenn, Lynn, Yumi Uchiyama, Takashi Narumi, Yurika Kubo join 1 of 2 Cells at Work! TV anime in 2021 », sur Anime News Network, (consulté le )
  130. a b c d et e (ja) « 「はたらく細胞BLACK」第1弾PV公開!追加キャストにKENN、Lynn、内山夕実ら(コメントあり / 動画あり) », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  131. a et b (ja) « 「はたらく細胞BLACK」1時間スペシャルを1月18日に、3話・4話をまとめて放送 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  132. (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work Anime's TV Ads Preview Theme Songs : Series premieres on July 7 », sur Anime News Network, (consulté le )
  133. (en) Rafael Antonio Pineda, « Rock Band POLYSICS Perform Cells at Work! Code Black Anime's Theme Song : Kyūso Nekokami vocalist Seiya Yamasaki also contributes to song for January anime », sur Anime News Network, (consulté le )
  134. (en) Crystalyn Hodgkins, « Cells at Work Manga Gets Stage Play : Manga's TV anime adaptation premieres on July 7 », sur Anime News Network, (consulté le )
  135. (ja) « 細胞を擬人化したマンガ、清水茜「はたらく細胞」の舞台化が決定 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  136. (ja) « 体内活劇「はたらく細胞」キャスト決定、白血球は和田雅成&赤血球は七木奏音 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  137. (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work! Stage Play Reveals Cast, Staff, November Run : Masanari Wada, Kanon Nanaki join cast », sur Anime News Network, (consulté le )
  138. (en) Jennifer Sherman, « Cells at Work Stage Play Reveals 2nd Main Visual », sur Anime News Network, (consulté le )
  139. a b c d e f g h i j k l m n et o (ja) « 舞台「はたらく細胞」第2弾上演決定!白血球役は北村諒、赤血球役を川村海乃 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  140. (ja) « 「はたらく細胞II」上演決定、白血球&赤血球に北村諒と川村海乃 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  141. (ja) « CAST&STAFF », sur Site officiel (consulté le )
  142. a et b (ja) « 舞台『はたらく細胞』2018年11月16日(金)よりシアター1010にて上演決定! 白血球役、赤血球役のキャストも公開 », sur animatetimes.com,‎ (consulté le )
  143. a b c d e f g h i j k l m n o p et q (ja) « 体内活劇「はたらく細胞」より、全キャスト情報解禁! チケット最速先行は本日スタート », sur animatetimes.com,‎ (consulté le )
  144. (ja) « 細胞たちはまだまだ働く!アニメ「はたらく細胞」新作エピソード放送&ゲーム化決定 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  145. (ja) Tamao, « 細胞たちがスマートフォンでもはたらく! アプリ「いつでも はたらく細胞」先行プレイレポート », sur 4gamer.net,‎ (consulté le )
  146. (en) Egan Loo, « Cells at Work! Franchise Gets New Game by NetEase : Voice casts of both ongoing anime to appear at May 23 event », sur Anime News Network, (consulté le )
  147. (ja) « 「はたらく細胞!!」&「はたらく細胞BLACK」キャストが集合する合同イベント開催 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  148. (en) Jabulani Blyden, « March comes in like a lion Tops Da Vinci Magazine's Rankings for 2015 : One Piece, Attack on Titan, Detective Conan, Silver Spoon also rank », sur Anime News Network, (consulté le )
  149. (en) Karen Ressler, « Kono Manga ga Sugoi! Reveals 2016's Series Ranking for Male Readers : Dungeon Meshi, Golden Kamui, Kuro Hakubutsukan: Ghost and Lady top list », sur Anime News Network, (consulté le )
  150. (ja) « 書店員が選んだNEXTブレイク作品50、1位は咲坂伊緒「ふりふら」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  151. (ja) « NEXTブレイク漫画RANKING », sur cmoa.jp,‎ (consulté le )
  152. (en) Paul Gravett, « Top 22 Comics, Graphic Novels & Manga: October 2016 », sur Paul Gravett, (consulté le )
  153. (ja) « 全国書店員が選んだマンガランキング2016、1位は「ダンジョン飯」 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  154. (ja) « 全国書店員が選んだおすすめコミック2016へ », sur honyaclub.com,‎ (consulté le )
  155. (en) Rafael Antonio Pineda, « Japanese Bookstores Recommend 15 Top Manga for 2017 : Karakai Jōzu no Takagi-san by Sōichirō Yamamoto tops list », sur Anime News Network, (consulté le )
  156. (ja) « 全国書店員が選んだおすすめコミック2017へ », sur honyaclub.com,‎ (consulté le )
  157. (ja) « 第42回講談社漫画賞の候補作12タイトル発表、5月10日に受賞作発表 », sur natalie.mu,‎ (consulté le )
  158. (en) Rafael Antonio Pineda, « 42nd Annual Kodansha Manga Awards' Nominees Announced : Arslan, In/Spectre, Cells at Work!, Lovesick Ellie, Suteki na Kareshi, Tongari Bōshi no Atelier among nominations », sur Anime News Network, (consulté le )
  159. (en) Jennifer Sherman, « 64th Shogakukan Manga Awards' Nominees Announced : Cells at Work!, Splatoon, Age 12, Dr. Stone, 1/100,000, more nominated », sur Anime News Network, (consulté le )
  160. (en) Rafael Antonio Pineda, « Cells at Work! Anime Wins Chinese Magnolia Awards for Best Storytelling : Anime's 1st season premiered in July 2018, with 2nd season planned », sur Anime News Network, (consulté le )
  161. (en) Rebecca Silverman, « Review : Cells at Work! », sur Anime News Network, (consulté le )
  162. (en) Sean Gaffney, « Cells at Work!, Vol. 1 : By Akane Shimizu. Released in Japan as “Hataraku Saibou” by Kodansha, serialization ongoing in the magazine Shonen Sirius. Released in North America by Kodansha Comics. Translated by Yamato Tanaka. », sur mangabookshelf.com, (consulté le )
  163. Aurélien Pigeat, « "Les Brigades immunitaires" : il était une fois… le corps humain ! : Le corps humain : ses globules rouges et ses globules blancs, ainsi que ses différentes cellules chargées de le défendre et de le faire fonctionner. Et les virus et bactéries qui l'attaquent ou cherchent à le modifier… Tout cela représenté sous une forme anthropomorphe assez poussée dans un manga instructif et drôle : "Les Brigades immunitaires". », sur Actua BD, (consulté le )
  164. L. Moeneclaey, « LES BRIGADES IMMUNITAIRES : TOME 1 », sur BD Gest', (consulté le )
  165. (en) Jennifer Sherman, « Cancer Researcher Praises, Explains Cells at Work! Anime's Episode 7 », sur Anime News Network, (consulté le )
  166. (en) Alice Shen, « Why new Japanese anime series Cells At Work! is a big hit in China (it's in the science) : The heroes and villains of China's most watched cartoon are human body cells – and biology teachers are their biggest fans », sur South China Morning Post, (consulté le )
  167. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, July 13-19 : Kingdom, One Piece, Magi, JoJolion, Fairy Tail in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  168. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, November 16-22 : Black Butler, Terra Formars, Fairy Tail, Saint Young Men, Ace of Diamond act Ⅱ in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  169. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, November 30-December 6 : Haikyu!!, One-Punch Man, Yotsuba&!, Seraph of the End, World Trigger in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  170. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, June 6-12 : Hunter × Hunter, Drifters, One-Punch Man, Assassination Classroom, Prison School in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  171. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, June 20-26 : Tokyo Ghoul:re, The Seven Deadly Sins, Berserk, Omoi, Omoware, Furi, Furare, Ahiru no Sora in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  172. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, November 28-December 4 : Haikyu!!, One-Punch Man, Cardcaptor Sakura: Clear Card-hen, World Trigger, Boruto in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  173. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, December 12-18 : Attack on Titan, Detective Conan, The Seven Deadly Sins, Barakamon, MIX in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  174. (en) Mikikazu Komatsu, « "Cells at Work!" Manga Gets Anime CM for Its 5th Volume Release : Akane Shimizu's anthropomorphized cells-featured series will have over 1.3 million copies », sur Anime News Network, (consulté le )
  175. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, August 7-13 : Attack on Titan, One Piece, Delicious in Dungeon, Haikyu!!, One-Punch Man in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  176. (en) Karen Ressler, « Japanese Comic Ranking, August 21-27 : Monthly Girls' Nozaki-kun; Silver Spoon; Magi; Attack on Titan; Omoi, Omoware, Furi, Furare in top 5 », sur Anime News Network, (consulté le )
  177. (en) Mikikazu Komatsu, « 'Hataraku Saibou' TV Anime Adaptation Set to Premiere in July 2018 : David Production (Inu x Boku SS, JoJo's Bizarre Adventure) works on anime production », sur Anime News Network, (consulté le )
  178. (en) Jennifer Sherman, Karen Ressler et Crystalyn Hodgkins, « Roundup of Newly Revealed Print Counts for Manga, Light Novel Series - February 2019 : Konosuba, Shield Hero, Tanya, Seraph of the End, Demon Slayer, ReLIFE, Takagi-san, Domestic Girlfriend, more », sur Anime News Network, (consulté le )

ŒuvresModifier

Édition japonaise
Hataraku saibō
Hataraku saikin
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Kōdansha
  4. a et b (ja) « Tome 4 », sur Kōdansha
  5. a et b (ja) « Tome 5 », sur Kōdansha
  6. a et b (ja) « Tome 6 », sur Kōdansha
  7. a et b (ja) « Tome 7 », sur Kōdansha
  8. a et b (ja) « NEO: Tome 1 », sur Kōdansha
Hatarakanai saibō
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Kōdansha
  4. a et b (ja) « Tome 4 », sur Kōdansha
Hataraku saibō BLACK
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Kōdansha
  4. a et b (ja) « Tome 4 », sur Kōdansha
  5. a et b (ja) « Tome 5 », sur Kōdansha
  6. a et b (ja) « Tome 6 », sur Kōdansha
  7. a et b (ja) « Tome 7 », sur Kōdansha
  8. a et b (ja) « Tome 8 », sur Kōdansha
Hataraku saibō Friend
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Kōdansha
  4. a et b (ja) « Tome 4 », sur Kōdansha
  5. a et b (ja) « Tome 5 », sur Kōdansha
Hataraku kesshōban-chan
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Kōdansha
Hataraku saibō Baby
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
  3. a et b (ja) « Tome 3 », sur Kōdansha
Hataraku saibō Lady
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
  2. a et b (ja) « Tome 2 », sur Kōdansha
Hataraku saibō WHITE
  1. a et b (ja) « Tome 1 », sur Kōdansha
Édition française
Les Brigades immunitaires
Les Brigades immunitaires Black

Voir aussiModifier

Articles similairesModifier

  • Moyasimon, une série de manga avec des micro-organismes
  • Osmosis Jones, un film représentant également des micro-organismes anthropomorphisés
  • Il était une fois… la Vie, une série d'animation française similaire des années 1980 sur le corps humain

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :