Ouvrir le menu principal

Les Aventuriers de la 4e dimension

film sorti en 1985

Les Aventuriers de la 4e dimension
Titre original My Science Project
Réalisation Jonathan R. Betuel
Scénario Jonathan R. Betuel
Acteurs principaux
Sociétés de production Silver Screen Partners
Touchstone Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction, comédie
Action, aventure
Durée 84 minutes
Sortie 1985

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Aventuriers de la 4e dimension (My Science Project) est un film américain réalisé par Jonathan R. Betuel en 1985.

RésuméModifier

Michael, un cancre de première classe, se fait sans cesse réprimander par son professeur de science Robert « Bob » Roberts. Lorsqu'il doit lui fournir un projet scientifique qui ferait remonter sa note, Michael décide d'aller, avec sa nouvelle fréquentation nommée « Ellie », dans une vieille réserve désaffectée de l'armée américaine. Il y découvre une machine étrange qui absorbe l'énergie électrique de n'importe quel objet fonctionnant à l'électricité (ampoules, prises de courant, batterie de voiture, etc.). Une fois chargée électriquement, la machine déforme les frontières entre les dimensions, toutes normalement séparées à l'intérieur d'un même espace. Résultat : tout va de pire en pire, jusqu'à supprimer totalement les limites de chaque dimension, les mélangeant alors de manière catastrophique. Le temps et l'espace s'en retrouvent alors sens dessus dessous, toutes les époques (Jurassique, Antiquité, Moyen Âge, futur lointain, etc.) se retrouvant en un seul et même point. Pendant que Roberts, son professeur de science, est envoyé au milieu des années 60, Michael doit donc retrouver la machine afin de l'éteindre et ainsi redéfinir les frontières inter-dimensionnelles, tout en sauvant Ellie, la fille qu'il aime.

SynopsisModifier

En 1957, deux voitures de couleur noire escortées par deux motards roulent de nuit sur une route déserte. Lorsqu'ils arrivent devant les grilles de la Dawson Air Force Base (en), les militaires en faction relèvent la barrière sur leur passage tout en se mettant au garde à vous. Les deux voitures stoppent devant un hangar d'où une lumière vive et bleutée filtre à travers les fenêtres. Deux colonnes de militaires au garde à vous font une haie d'honneur à la première voiture. La porte s'ouvre et un homme, habillé en tenue de golf, en descend. Le général Max qui l'accueille, en l'appelant lui aussi général, s'excuse d'avoir utilisé le téléphone de sécurité pour le joindre, mais ayant eu peur d'une fuite, il n'avait trouvé que ce moyen pour le joindre et ainsi, avoir son avis sur ce qu'il veut lui montrer, car pour lui, il n'a jamais rien vu de tel. Le général en civil lui rappelle alors, qu'en Normandie, ils ont tout vu.

Mais ce que voit le président Eisenhower, car c'est bien de lui qu'il s'agit, le laisse sans voix. Lors du rapport qui suit, le président apprend que cette chose s'est écrasée dans le désert, probablement à cause d'une panne. Il apprend qu'il y avait deux créatures sans vie dans les restes de l'appareil. Le président Eisenhower demande si la presse a été mise au courant, mais le général Max lui apprend que cela lui semble peu probable. Alors Eisenhower lui donne l'ordre de s'en débarrasser.

Vingt-cinq ans plus tard, dans une classe de science, Michael, en pleine discussion avec son copain Vince, se fait réprimander par le professeur Bob Roberts à propos de son devoir de science qu'il devra faire s’il veut obtenir son diplôme. À la sortie de la classe, il se fait en plus larguer par sa copine car elle a lu dans un magazine qu’ils n’étaient pas faits pour être ensemble. En quittant le parking, Michael, en bon samaritain, vient en aide à Sawyer, dont la voiture refuse de démarrer. Il s'aperçoit bien vite que ce n'est qu'une panne provoquée, car comme il lui dit, « les distributeurs d'allumage ne perdent pas leurs bouchons sauf si on tire dessus ». Et en effet, la jeune fille lui demande de sortir avec elle pour ne pas avoir la honte d'être élue vieille fille de la classe. Michael lui dit qu'elle charrie, et qu'elle en demande trop, mais en voyant son ex, déjà dans les bras d'un autre, il accepte, et lui donne rendez vous le soir même à vingt heures. Tout en se dirigeant vers sa voiture, il lui demande si elle lit le magazine Cosmopolitan. Sawyer, qualifiant ce journal de torchon, Michael pousse un « ouf » de soulagement. Alors qu'il venait de remonter dans sa voiture, il aperçoit Sawyer, qui baissant sa vitre, lui rappelle qu'elle s'appelle Ellie et non pas Sawyer, ce dont il prend note. Le soir venu, il passe la prendre, mais c’est pour s'introduire dans une ancienne base où les carcasses d’avions sont stockées. Le tout, sous le nez du militaire qui surveille toujours cette zone, accompagné de son chien. Ellie, qui pensait à un meilleur rencard, apprend de la bouche de Michael qu'il espère trouver un truc à retaper pour son devoir de science.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Bande-sonModifier

Autour du filmModifier

  • Lorsque Dennis Hopper, qui interprète le professeur Bob Roberts, revient dans son époque, il porte la même tenue qu'avait Billy, le personnage qu'il incarnait dans Easy Rider.
  • Dans la scène où Mike (John Stockwell) se retrouve sous sa voiture, après qu'elle est tombée en panne, Vince (Fisher Stevens) lui dit : « Tu sais, j'ai vu un film où une voiture hantée, faisait cramer le gars à l'intérieur. » Cette phrase, est un clin d'œil au film Christine de John Carpenter, dans lequel John Stockwell tenait le rôle de Dennis Guilder, un des deux rôles principaux du film. Dans une autre scène se passant dans le lycée complètement dévasté, Vince, accompagné de Mike et Sherman (Raphael Sbarge) partis à la recherche d'Ellie ironise sur leur situation en disant : « Quelque chose me dit qu'on n'est plus dans le (Kansas) mon vieux Toto » ; ceci est une réplique du film Le Magicien d'Oz.

Liens externesModifier