Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eitingon.

Nahum Isaakovich Eitingon, ou Naum Isaakovič Ejtingon (russe : Наум Исаакович Эйтингон, hébreu : נחום אייטינגון), aussi connu sous le nom de Leonid Aleksandrovich Eitingon (russe : Леонид Александрович Эйтингон)[1], né le 6 décembre 1899 à Chklow et mort le 3 mai 1981 à Moscou, est un agent des services de renseignements soviétiques (Tcheka, Guépéou puis NKVD). Il est entre autres connu pour avoir engagé Ramon Mercader qui deviendra l'assassin de Trotsky, en 1940.

BiographieModifier

Eitingon a fait un parcours classique de futur cadre du KGB ; la Tcheka, l'Académie militaire de l'Armée rouge puis il a été envoyé en missions dans plusieurs pays, la Turquie, les États-Unis, etc. Il parlait plusieurs langues et est resté très influent dans le régime soviétique jusqu'à la vague antisémite de 1951. Durant la Seconde Guerre mondiale, il a été affecté au NKVD. D'abord isolé dans une datcha, il a ensuite été emprisonné jusqu'en 1964.

Notes et référencesModifier

  1. Наум Исаакович Эйтингон, генерал-майор НКВД, Ekho Moskvy (Moscow Echo) 06.09.2009: Interview of Nikita Petrov by Evgueni Kisseliov (en russe) - "As his immediate superior for many years, General Pavel Sudoplatov, recalled that, in the Lubianka, Eitingon was known among his friends as Leonid Aleksandrovich; already in the 1920s, almost all Jewish Chekists took Russian names so as not to emphasize their national origin."

RéférencesModifier

  • Mary-Kay Wilmers : Nous les Eitingon, Editeur : Liana Levi, 2013, (ISBN 2867466989)
  • Mikhail Reshetnikov : Deux Eitingon, in "Topique", Pensée, politique et engagement, N0 124, Ed.: L'Esprit du Temps, (ISBN 2847952462)
  • (en) Katamidze, Vyacheslav 'Slava': Loyal Comrades, Ruthless Killers: The Secret Services of the USSR 1917–1991, Lewis International, Inc.; 2003; (ISBN 978-1-930983-23-6); pp. 74–85, 91, 99, 103, 115, 126–129, 133, 136, 145–146, 155–156