Leonardo Bonifazio

coureur cycliste italien
Leonardo Bonifazio
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (31 ans)
ConiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2010Mastromarco Chianti Sensi Benedetti
2015-2016Viris Maserati-Sisal Matchpoint
2017Colpack
2018AVC Aix-en-Provence
Équipes professionnelles

Leonardo Bonifazio (né le à Coni) est un coureur cycliste italien, professionnel de 2019 à 2021. Son frère cadet Niccolò est également cycliste.

BiographieModifier

DébutsModifier

Leonardo Bonifazio est un sprinteur-puncheur doté d'un gabarit léger (57 kg), il est le frère de Niccolò Bonifazio, également cycliste professionnel. En 2010, alors qu’il effectue sa première saison chez les espoirs (moins de 23 ans), il assiste à la mort de son meilleur ami et partenaire d'entraînement Antony Orsani, qui se tue dans un accident à vélo. Profondément choqué par cet événement, il décide alors d'abandonner la compétition. Néanmoins, il reste dans le monde du cyclisme en prenant la direction d'un magasin de cycles en compagnie d'un ami[1].

Après cinq ans d'inactivité, il quitte son travail et reprend une licence en mai 2015, inspiré par son frère Niccolò, cinquième de Milan-San Remo[1]. Il s'impose dès le mois de septembre, au sprint, sur le Trophée Raffaele Marcoli[2]. En 2016, il obtient un deuxième succès : le Gran Premio Sportivi San Vigilio[3], et obtient plusieurs places d'honneur, comme une deuxième place sur le Trophée Edil C.

ColpackModifier

Sous les couleurs de l'équipe Colpack, il réalise une bonne saison 2017, ponctuée de six victoires sur le calendrier amateur italien (Coppa San Geo, Grand Prix De Nardi, Gran Premio Sportivi San Vigilio, Gran Premio 1° Maggio, Circuito Casalnoceto, Firenze-Mare). Sur le circuit UCI, il se classe 3e d'étapes sur la Flèche du Sud et le Circuit des Ardennes. Au mois de mars, il prend le départ du Grand Prix de l'industrie et de l'artisanat de Larciano sous les couleurs d'une sélection nationale italienne[4].

AVC Aix-en-Provence, puis SangeminiModifier

Malgré ses bonnes prestations, il ne parvient pas à se faire engager par une équipe professionnelle italienne, à sa grande déception[1]. Leonardo Bonifazio décide alors de rejoindre l'AVC Aix-en-Provence en 2018, club évoluant en division nationale 1[5]. Pour ses débuts en France, il s'impose en solitaire lors de la Ronde de Montauroux, une épreuve toutes catégories disputée sous des conditions météorologiques difficiles, puis termine troisième du Tour du Centre-Var et d'une épreuve des Boucles du Haut-Var. Il prend par ailleurs la huitième place de Bordeaux-Saintes, épreuve de la Coupe de France DN1[6]. En avril, il remporte au sprint massif la première étape du Tour du Loir-et-Cher[7] et termine huitième du classement général. Toujours au printemps, il prend la cinquième place du Circuito del Porto, en Italie.

À compter du mois d'août, il rejoint l'équipe continentale professionnelle Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini, en tant que stagiaire[8]. Sous les couleurs de la formation italienne, il surprend en terminant quatrième du Grand Prix de Fourmies remporté par le sprinteur allemand Pascal Ackermann[9]. En octobre, il se classe douzième du Tour du lac Taihu, après s’être distingué au sprint sur cinq étapes (2e, 5e, 8e, 8e et 10e).

En 2019, il rejoint l'équipe continentale italienne Sangemini-MG.Kvis-Vega[10].

Carrière professionnelleModifier

Total Direct EnergieModifier

Le , l'équipe continentale professionnelle Total Direct Énergie annonce son arrivée et celle de Geoffrey Soupe. À 28 ans, il retrouve alors son frère au sein de la structure française[11]. Il lance sa saison 2020 sur les routes gabonaises de la Tropicale Amissa Bongo mais abandonne dès la deuxième étape, chutant après une vingtaine de kilomètres. Lors de cette saison marquée pandémie de Covid-19, il participe notamment à son premier Milan-San Remo, terminant 138e.

Lors de la première partie de saison 2021, il est positif à la COVID-19 et gêné par des problèmes cardiaques (une péricardite), ce qui le contraint à ne participer qu'à une seule course (125e de la Drôme Classic)[12]. En fin de saison, il met un terme à sa carrière à 30 ans en raison de ses problèmes cardiaques[13].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

  Année2016201720182019
Classement mondial1274e1119e559e3057e
UCI Europe Tour873e717e374e1880e
UCI Asia Tour nc nc 369e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (it) Francesco De Candido, « Che fine ha fatto Leonardo Bonifazio? », sur solowattaggio.com,
  2. (it) Vito Bernardi, « ELITE/U23: Leonardo Bonifazio anticipa Lizde a Turbigo », sur federciclismo.it,
  3. (it) « ELITE/U23: Bonifazio un fulmine a San Vigilio », sur federciclismo.it,
  4. (it) Filippo Francesco Idone, « Ciclismo, Leonardo Bonifazio emozionato: “la maglia azzurra è una sorpresa, adesso voglio diventare pro’ e correre con mio fratello” », sur sportfair.it,
  5. Nicolas Gachet, « Leonardo Bonifazio arrive en DN1 », sur directvelo.com,
  6. Nicolas Mabyle, « Leonardo Bonifazio : « Je compte frapper fort » », sur directvelo.com,
  7. Nicolas Gachet, « Leonardo Bonifazio s'est entraîné avec son frère », sur directvelo.com,
  8. Nicolas Gachet, « Un Aixois stagiaire chez Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini », sur directvelo.com,
  9. Nicolas Mabyle, « Leonardo Bonifazio : « Je n’avais plus envie de courir... » », sur directvelo.com,
  10. Nicolas Mabyle, « Leonardo Bonifazio en Continental », sur directvelo.com,
  11. « Leonardo Bonifazio et Geoffrey Soupe rejoignent le Team », sur teamtotaldirectenergie.com,
  12. Cyclisme. Total Direct Energie : Alerte pour Bonifazio, retour de Lawless… Le point sur l’infirmerie
  13. Leonardo Bonifazio si ritira per problemi cardiaci: “Non me la sento. Evenepoel? Fortissimo, ma non sa stare in bici”

Liens externesModifier