Leo Sebastian Humer

peintre autrichien


Leo Sebastian Humer (né le à Bressanone, mort le à Bregenz) est un peintre autrichien, représentant de la Nouvelle Objectivité.

Leo Sebastian Humer
Humer, Mise au tombeau du Christ, Pfarrkirche Mariahilf, Bregenz
Mise au tombeau du Christ, église Sainte-Marie-Auxiliatrice de Bregenz, 1931
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
BrégenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Il est le fils d'un fonctionnaire. Il étudie en 1918 à l'académie des beaux-arts de Munich auprès de Hugo von Habermann et de Hermann Groeber. En 1921, il conçoit une affiche pour le référendum dans le Tyrol, demandant son rattachement au Reich allemand. En 1925, il fonde à Innsbruck l'association "Waage" avec Hans Andre (de) et Wilhelm Nicolaus Prachensky. Il peint la fresque du plafond de l'église Sainte-Marie-Auxiliatrice de Bregenz et son chemin de croix.

L'année suivante, il s'installe à Düsseldorf. En 1932, il adhère au NSDAP et devient, lors de l'arrivée des nazis au pouvoir, professeur à l'académie des beaux-arts de Düsseldorf. Il se prononce pour l'exclusion de Paul Klee. En 1940, il devient professeur titulaire. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fait partie d'une compagnie de propagande en Belgique. En 1945, après l'armistice, il est renvoyé de la fonction publique et déménage à Bregenz.

ŒuvreModifier

L'œuvre de Leo Sebastian Humer s'étend sur trois décennies et comprend trois périodes liées à sa situation personnelle. Lorsqu'il vit dans le Tyrol, il fait des portraits dans le style expressionniste puis de la Nouvelle Objectivité. En Allemagne, il fait les commandes monumentales en plein air pour le compte du régime national-socialiste, comme les fresques au Ordensburg Krössinsee. Après la guerre, de retour dans le Vorarlberg, il peint pour l'Église catholique.

Notes et référencesModifier

Source de la traductionModifier

Sur les autres projets Wikimedia :