Lev Berg

géographe, biologiste et ichtyologue russe (1876-1950)
(Redirigé depuis Leo S. Berg)
Lev Berg
Image dans Infobox.
Lev S. Berg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Literatorskie mostki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Лев Семёнович БергVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
L.S.BergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université d'État de Moscou
Université impériale de Moscou (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Société russe de géographie (-), université impériale de Saint-Pétersbourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chaires
Membre de l'Académie des sciences de l'URSS (d), liste de membres de l'Académie des sciences de l'URSS (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Académie des sciences de Russie
Académie des sciences de l'URSS (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Dir. de thèse
Distinctions

Lev Semionovitch Berg (en russe : Лев Семёнович Берг) est un zoologiste et géographe russe, puis soviétique, né le à Bendery en Bessarabie[1] (Empire russe) et mort le à Léningrad (Union soviétique). Il est président de la Société géographique d'URSS de 1940 à sa mort.

BiographieModifier

Lev Berg est un spécialiste important de la biologie et de l’écologie des eaux douces (particulièrement des lacs) et il est considéré comme le fondateur de la limnologie en Russie. Il fait de nombreuses recherches sur les poissons, tant d’un point de vue paléontologique, anatomique qu'embryologique. Il s’intéresse notamment aux cycles reproductifs des poissons et à l’influence des variations climatiques sur les espèces migratoires. Il étudie également la zoogéographie et met en lumière la chronologie des principales glaciations. Il enseigne au département de géographie de la faculté de physique et de mathématiques de l'université impériale de Saint-Pétersbourg.

Mort à Saint-Pétersbourg, Lev Berg est enterré dans la parcelle du Cimetière Volkovo surnommée la passerelle des écrivains.

Liste partielle des publicationsModifier

  • 1900 : « Les Poissons du Baïkal », Revue annuelle du Musée zoologique impérial, Académie des Sciences 5, 326–372.
  • 1906 : « Übersicht der Salmoniden vom Amur-Beckens », Zoologischer Anzeiger, vol. 30, 1906, pp. 395–398.
  • 1908 : « Collection de poissons réunie par N.A. Baïkov en Mandchourie, dans le bassin de la rivière Moudan-Tsyan », Revue annuelle du Musée zoologique impérial, Académie des sciences, 12, 67-68.
  • 1909 : Les poissons du bassin de l'Amour, éditions de l'académie impériale des sciences 24(9).
  • 1916 : Les poissons d'eau douce de l'Empire russe (éditions du Département d'agriculture - Departamenta Zemledelia, Moscou) [en russe].
  • 1923 : Les Poissons d'eau douce de Russie, Moscou, éditions Gosizdat [en russe].
  • 1948 : Les Poissons d'eau douce d'URSS et des pays voisins, 4e éd. (académie des sciences d'URSS - Akad. Nauk SSSR, Moscou, 1948), Part 1 [en russe].

NotesModifier

  1. Aujourd'hui en Transnistrie, république sécessionniste de Moldavie

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :