Lee Min-ho

Lee Min-ho
Description de cette image, également commentée ci-après
Lee Min-ho en Janvier 2014.
Nom de naissance Lee Min-ho (이민호)
Naissance (33 ans)
Dongjak-gu (Séoul), Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Sud-coréenne
Profession Acteur, mannequin, chanteur
Films notables Gangnam 1970
Séries notables Boys Over Flowers
Personal Taste
City Hunter
Faith
The Heirs
The King: Eternal Monarch
Site internet (ko) Site officiel

Lee Min-ho
Physique
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Taille 1,87 m[1]
Poids 71 kg[1]
Carrière
Agence IMX, Huayi Brothers, MYM Entertainment, Starhaus Entertainment[2]

Lee Min-ho (coréen : 이민호) né le à Dongjak-gu (Séoul), est un acteur, chanteur et mannequin sud-coréen.

Il a un grand succès dans le monde entier, notamment en Asie et dans les pays occidentaux, comme les États-Unis, la France, l'Australie, le Canada, l'Espagne, l'Italie, etc[3],[4],[5],[6]. Il s'est d'abord fait connaitre en Corée du Sud ainsi que dans les pays voisins, avec le rôle de Gu Jun-pyo dans la série pour adolescents Boys Over Flowers en 2009. Ce rôle lui a valu le prix du « meilleur nouvel acteur » aux 45e Baeksang Arts Awards. Il est surtout connu pour ses rôles principaux dans les séries télévisées suivantes : Personal Taste (2010), City Hunter (2011) dans laquelle il s'impose comme un héros et lui fait gagner la célébrité en Europe[7], The Heirs (2013), Legend of the Blue Sea (2016) et The King: Eternal Monarch (2020) le font connaître sur le continent africain[8]. Son grand succès à la télévision lui permet de se faire connaitre dans le monde et d'être reconnu comme l'une des principales stars de la vague Hallyu mais aussi comme une célébrité mondiale[9],[10]. Le magazine américain Hollywood le présente comme une « Superstar »[11].

En dehors de sa carrière à la télévision, Lee Min-ho joue son premier rôle principal au cinéma dans le film Gangnam 1970 (2015), suivi de son premier film produit en Chine, Bounty Hunters (2016)[12]. Durant sa carrière d'acteur, Min-ho a réussi à expérimenter divers genres tels que les drames romantiques, les films comiques, d'action, fantastiques et de science-fiction.

Il est la première célébrité sud-coréenne à avoir une figure de cire au musée de Madame Tussauds[13],[14].

BiographieModifier

 
Autographe de Lee Min-ho.

Lee Min-ho a une sœur aînée. Enfant, il souhaitait devenir joueur de football, mais une blessure causée par ce sport lors de sa cinquième année de primaire l'empêcha de poursuivre dans cette voie[15]. Cependant, il est toujours passionné par le football, et mentionne Cristiano Ronaldo comme son joueur préféré[2].

C'est lors de sa seconde année au lycée qu'il se tourne vers le théâtre.

Il est diplômé de l'Université de Konkuk[16].

CarrièreModifier

2003 - 2008 : débutsModifier

Il commence à auditionner en 2003 et décroche divers rôles mineurs dans différentes séries télévisées telles que Nonstop 5 ou encore Recipe of Love. Il obtient son premier vrai rôle dans la série Secret Campus en 2003[17]. Au début de sa carrière, l'acteur prend comme nom de scène « Lee Min », ordre de son agence qui considère son nom de naissance comme trop ordinaire. Cependant, comme ce nom de scène est prononcé et écrit de la même manière que le mot coréen « imin », qui signifie « immigration », l'acteur était difficilement trouvable sur Google avec ce pseudonyme. Il a donc décidé de reprendre son nom d'origine[18].

En 2006, sa carrière d'acteur est suspendue pendant un an à la suite d'un grave accident de voiture avec son collègue acteur Jung Il-woo. Gravement blessé, il reste plusieurs mois à l'hôpital avant de se rétablir[15],[19].

Après son rétablissement, il obtient son premier rôle principal dans un drama en 2007, Mackerel Run, mais la série est réduite à huit épisodes en raison d'un faible taux d'audience[20]. En 2008, il apparaît dans deux dramas, Get Up et I Am Sam, mais aussi dans deux films, Public Enemy Returns et Our School's ET. Pendant le tournage de ce dernier, il se lie d'amitié avec l'acteur Kim Soo-ro, qui déclare quelque temps plus tard : « Je reconnais une star quand j'en vois une. Je savais que Lee Min-ho deviendrait l'un des meilleurs acteurs du pays »[21].

2009 - 2010 : percéeModifier

 
Lee Min-ho en 2010.

Il perce en 2009 grâce au rôle principal de Gu Jun-pyo dans Boys Over Flowers, drama diffusé sur KBS, qui est l'adaptation coréenne du manga japonais éponyme[22]. La série a un taux d’audience très élevé et fait un buzz dans toute la Corée du Sud lors de sa diffusion[23]. C'est grâce à ce rôle qu'il se fait connaître en Asie du Sud-Est, mais aussi en tant que star internationale issue de la vague Hallyu[24],[25].

En 2010, il joue dans la série romantique Personal Taste, dans laquelle il interprète un jeune architecte qui se fait passer pour un homosexuel afin de se mettre en colocation avec une jeune femme, ce qui entraîne des complications. Lorsqu'un journaliste, lors d'une interview, lui demande la raison pour laquelle il a choisi ce rôle, il répond : « Je pense que mon jeu d'acteur sera meilleur pour interpréter un rôle compliqué quand je serai plus âgé. Personal Taste était parfait parce que c'est un drama brillant, gai, vous pouvez en rire mais aussi en pleurer »[26].

2011 - 2013 : renommée intercontinentaleModifier

En 2011, Lee Min-ho obtient le rôle principal de la série d'action City Hunter, basée sur le manga populaire éponyme de Tsukasa Hojo[27]. Le drama est un succès[28] en Asie[29] et contribue à faire croître la popularité de l'acteur, notamment au Japon, aux Philippines, en Chine [30],[31],[32] et dans certains pays d'Europe[33]. En décembre 2011, il participe à l'émission chinoise de variétés Happy Camp[34].

En 2012, il joue dans le drama historique Faith aux côtés de Kim Hee-sun[35]. Bien que la série ait recueilli un important taux d'audience, ce fut un échec commercial en raison de son budget élevé[36].

En avril 2013, la figure de cire de l'acteur est dévoilée au musée de Madame Tussauds à Shanghai[37]. La même année, au mois de mai, il révèle son premier album intitulé My Everything, et effectue une tournée à la rencontre de ses fans dans toute l'Asie[38],[39].

Lee Min-ho fait son retour à la télévision dans la série The Heirs en octobre 2013, un drama pour adolescents écrit par Kim Eun-sook[40]. La série est un grand succès international, avec plus d'un milliard de visites sur le site chinois en streaming iQiyi[41]. C'est grâce à ce drama que l'acteur connait une augmentation de sa popularité en Chine[42],[43],[44].

2014 - en ce momentModifier

 
Lee Min-ho en 2014 lors d'une campagne publicitaire pour la marque LG.

« Peut-être que les étoiles emporteront votre tristesse. Peut-être que les fleurs rempliront votre cœur de leur beauté. Peut-être que l'espoir essuiera toujours vos larmes. Et plus que toute autre chose, le silence vous rendra fort. Merci à tous mes fans d'avoir célébré mon 14e anniversaire. J'apprécie vraiment que vous m'ayez soutenu à chaque étape dans ma carrière. Je vous encourage également dans votre propre vie. Restez heureux.
Message de remerciements de Lee Min-ho à ses fans du monde entier pour lui avoir souhaité son 14e anniversaire en tant qu'acteur en 2020[45]. »

En janvier 2014, une deuxième figure de cire de l'acteur est dévoilée au musée Madame Tussauds de Hong Kong. Le 30 janvier, Lee Min-ho est la première célébrité coréenne à se produire lors du gala du Nouvel An lunaire en Chine[46],[47]. Il y interprète une chanson avec Harlem Yu, le chanteur original de la chanson thème de la série Le Jardin des Météores, version taïwanaise de Boys Over Flowers[48],[49]. Il est également invité à la troisième conférence du Comité présidentiel sud-coréen pour l'enrichissement culturel en tant que représentant de l'industrie du divertissement, pour partager et contribuer aux questions liées au développement du contenu culturel coréen[50]. Min-ho reçoit le prix du « Prime Minister Award » lors de la 5e cérémonie des Korean Popular Culture & Arts Award pour le récompenser de sa contribution à la vague Hallyu[51].

Il sort par la suite son deuxième album intitulé Song for You en octobre 2014, sous le label Universal Music. Comme pour son précédent album, il déclare que les morceaux ont été enregistrés pour ses fans et qu'il n'a aucune intention de débuter une carrière de chanteur[52],[53]. La sortie de l'album coïncide avec le début de sa tournée de fanmeetings, intitulée RE: MINHO, qui se déroule dans plusieurs villes asiatiques[54],[55],[56].

Il marque un tournant dans sa carrière au cinéma grâce au film Gangnam 1970, réalisé par Yoo Ha, dans lequel il interprète le rôle principal[57],[58].

 
Lee Min-ho en 2015 lors d'un fan meeting en Malaisie.

En 2016, Lee Min-ho joue dans le film Bounty Hunters, réalisé par Shin Terra[59]. Le film dépasse le palmarès du box-office à sa date de sortie[60],[61]. Plus tard dans l'année, Lee fait son retour à la télévision dans la série fantastique Legend of the Blue Sea aux côtés de l'actrice Jun Ji-hyun[62],[63].

En 2019, il intègre le casting de la série Netflix The King: Eternal Monarch avec Kim Go-eun, réalisé par Kim Eun-sook[64]. Bien qu'elle soit considérée comme l'une des séries les plus attendues du premier semestre de 2020 en raison de sa distribution, d'un scénariste de renom[65], d'une large publicité et d'un budget de production de plus de 30 milliards de won (25 millions de dollars)[66],[67], la série reçoit des critiques négatives pour son scénario, sa mise en scène et ses performances, ce qui conduit à une popularité plus faible que prévue en Corée du Sud[68],[69],[70]. En revanche, à l'étranger, la série est qualifiée comme « un drama Netflix à succès » par GMA News Online[71] et South China Morning Post[72].

Vie privéeModifier

Il a eu une relation avec Park Min-young, sa partenaire dans le drama City Hunter, de août 2011 à janvier 2012, et avec Bae Suzy de février 2015 à novembre 2017[73].

Service militaire

Lee Min-ho commence son service militaire obligatoire le au Suseo Social Welfare Center du bureau du district de Gangnam en tant qu'officier du service public[74]. Il ne peut pas servir en tant que soldat en raison de ses accidents de voiture en août 2006 et en 2011 lors du tournage de City Hunter[75],[76]. Il termine son service le [77].

FilmographieModifier

FilmsModifier

Séries téléviséesModifier

DiscographieModifier

AlbumsModifier

  • 2013 : My Everything (version coréenne)
  • 2013 : My Everything (version japonaise)
  • 2014 : Song For You

SinglesModifier

Année Titre
2009 My Everything
2009 Extreme (feat. Jessica Gomes)
2011 Say Yes
2013 Be My Last Love

Painful Love (The Heirs)

PublicitésModifier

Autres activitésModifier

RécompensesModifier

Année Récompenses
2009
  • MTN Broadcast Advertisement Festival : « Meilleur mannequin pour les publicités les plus populaires » (Trugen Commercial)
  • 45e Baeksang Arts Awards : « Meilleur nouvel acteur » (Boys Over Flowers)
  • « Prix de la meilleure étoile commerciale »
  • KBS Drama Awards : « Meilleur nouvel acteur » (Boys Over Flowers)
  • KBS Drama Awards : « Meilleur couple avec Ku Hye Sun » (Boys Over Flowers)
2010
  • Mnet 20's Choice Awards : « Meilleur acteur »
  • MBC Drama Awards : « Prix d'excellence » (Personal Taste)
2011
  • Korea Drama Festival Awards : « Prix du Meilleur Acteur » (City Hunter)
  • Korea Drama Festival Awards : « Star d'Hallyu » (City Hunter)
  • SBS Drama Awards : « Prix pour les stars du Top 10 » (City Hunter)
  • SBS Drama Awards : « Prix pour la popularité » (City Hunter)
  • SBS Drama Awards : « Prix d'excellence dans un drama » (City Hunter)
2012
  • SBS Drama Awards : « Prix pour les stars du TOP 10 » (Faith)
  • SBS Drama Awards : « Prix d'excellence dans une mini-série » (Faith)
2013
  • 12e China Fashion Awards : « Acteur le plus populaire »
  • Sohu Media Awards : « Acteur le plus connu à l'international »
  • Baidu Feidian Awards : « Meilleur acteur asiatique » (The Heirs)
  • SBS Drama Awards : « Prix d'excellence dans un drama » (The Heirs)
  • SBS Drama Awards : « Prix de popularité » (The Heirs)
  • SBS Drama Awards : « Star du Top 10 » (The Heirs)
  • SBS Drama Awards : « Meilleur couple avec Park Shin-hye » (The Heirs)
  • SBS Drama Awards : « Meilleure tenue vestimentaire » (The Heirs)
2014
  • 5e Korean Popular Culture & Arts Award : « Prime Minister Award »[80]
2015
  • 51e Baeksang Arts Awards : « Acteur le plus populaire (dans un film) »[67]
  • 51e Baeksang Arts Awards : « iQiyi Star Award »[67]
  • Korea SNS Industry Grand Award : « Prix du président de l'Agence nationale de la société de l'information » [81]
  • 19e Puchon International Fantastic Film Festival : « Prix du choix du producteur »
  • 10e Seoul International Drama Awards : « Prix du 10e anniversaire d'Hallyu »[66]
  • 10e Seoul International Drama Awards : « Mango TV - prix pour la popularité » [66]
  • 2015 Korea Brand Stars : « Grand prix »
  • 52e Grand Bell Awards : « Meilleur nouvel acteur » (Gangnam 1970)[82]
  • 36e Blue Dragon Film Awards : « Prix pour la popularité » (Gangnam 1970)
  • 2015 Korean Tourism Awards : « La star du tourisme coréen en 2015 »[83]
2016
  • LeTV Awards : « Prix de l'idole asiatique la plus populaire »[84]
  • 1er Weibo Movie Award 2016 : « Acteur de comédie d'action le plus attendu »
  • 1er Weibo Movie Award 2016 : « Pionnier du cinéma asiatique »
  • SBS Drama Awards : « Prix d'excellence, acteur dans un drama fantastique » (Legend of the Blue Sea) [85]
  • SBS Drama Awards : « Meilleur couple (avec Jun Ji-hyun) » (Legend of the Blue Sea) [85]
  • SBS Drama Awards : « Stars du Top 10 » (Legend of the Blue Sea) [85]
2017
  • 2017 National Brand Awards : « Grand prix »[86]

RéférencesModifier

  1. a et b (en) http://asianwiki.com/Lee_Min-Ho
  2. a et b (fr) https://www.nautiljon.com/people/lee+min+ho.html
  3. (en) « From Park Shin Hye to Suzy : Check out top 'Hallyu' goddesses Lee Min Ho has dated », sur International Business Times, Singapore Edition, (consulté le 9 juin 2020)
  4. (en) « Lee Min-ho renews modeling contract with Filipino fashion brand », sur koreatimes, (consulté le 9 juin 2020)
  5. (en) Lily Grace Tabanera | Sep 11 et 2018, « Everything You Need To Know About Lee Min Ho (2020 Update) », sur COSMO.PH, (consulté le 9 juin 2020)
  6. (en) « L'Officiel Hommes publishes "Autumn man" Lee Min Ho's pictorial », sur channels.vlive.tv (consulté le 9 juin 2020)
  7. (en) « Lee Min Ho is the ′Best Korean Actor′ in France », sur web.archive.org (consulté le 6 octobre 2020).
  8. (en) « All you didn’t know about the Lee Min Ho trend, Nigerian ladies are jumping on », sur YNaija, (consulté le 6 octobre 2020).
  9. (en-US) « ‘Hotel de Luna,’ Lee Min Ho, BTS top hallyu survey », sur Manila Bulletin Entertainment (consulté le 9 juin 2020)
  10. (en) « 5 things to know about Lee Min-ho, star of The King: Eternal Monarch », sur South China Morning Post, (consulté le 9 juin 2020)
  11. (en) « Korean Superstar Lee Min Ho to Attend KCON L.A. (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter (consulté le 9 juin 2020)
  12. (zh) « Lee Min Ho "Line Romance" collects US$ 20 million »
  13. « Lee Min-ho's wax figure unveiled at Madame Tussauds in Shanghai - Global Times », sur www.globaltimes.cn (consulté le 9 juin 2020)
  14. « BNTNews- Lee Min Ho’s Wax Figure To Be Displaced in Hong Kong Madame Tussauds », sur BNTNews UK (consulté le 9 juin 2020)
  15. a et b « Life graph of Lee Min Ho, "Actor's job is to give hope and courage" », sur Naver (consulté le 14 juillet 2014)
  16. (en) http://asianwiki.com/Lee_Min-Ho
  17. « Star Diary: Lee Min-ho – Part 1 », sur 10Asia (consulté le 28 octobre 2014)
  18. « Star Diary: Lee Min-ho – Part 3 », sur 10Asia (consulté le 28 octobre 2014)
  19. (en) « Lee Min Ho escaped death many times and here are the shocking details - EconoTimes », sur EconoTimes, (consulté le 4 septembre 2020).
  20. « Star Diary: Lee Min-ho – Part 2 », sur 10Asia (consulté le 14 juillet 2014)
  21. « Star Diary: Lee Min-ho – Part 4 », sur 10Asia (consulté le 28 octobre 2014)
  22. « Star Diary: Lee Min-ho – Part 5 », sur 10Asia (consulté le 28 octobre 2014)
  23. Yoo Bo-lam, « Boys Over Flowers explodes in popularity », sur The Korea Herald, (consulté le 18 février 2013)
  24. (ko) http://starin.edaily.co.kr/news/NewsRead.edy?SCD=EA31&newsid=01197206589556080&DCD=A10102
  25. « Star Diary: Lee Min-ho – Part 9 », sur 10Asia (consulté le 28 octobre 2014)
  26. « Son Ye-jin says relieved Lee Min-ho "not young-looking" » [archive du ], sur 10Asia (consulté le 28 juillet 2013)
  27. « Lee Min-ho - "I want to find a drama where I can find myself" », sur 10Asia,
  28. « Sold out guy Lee Min-ho », sur Hancinema, Nate (consulté le 14 juin 2011)
  29. « Actor Lee Min-ho mesmerizes Japan », sur The Korea Times (consulté le 8 mars 2017)
  30. Carla Sunwoo, « Lee Min-ho still wanted in Japan », sur Korea JoongAng Daily, (consulté le 15 juillet 2014)
  31. Patricia Esteves, « Lee Min Ho: Coming to Phl doesn’t feel like work », sur The Philippine Star, (consulté le 15 juillet 2014)
  32. « Lee Min Ho Says He Was Surprised By Drama’s Popularity in China » [archive du ], sur enewsWorld,
  33. « Lee Min Ho is the ′Best Korean Actor′ in France » [archive du ], sur enewsWorld,
  34. Carla Sunwoo, « Lee Min-ho visits China for New Year's », sur Korea JoongAng Daily, (consulté le 5 juillet 2014)
  35. « Kim Hee-sun, Lee Min-ho start filming », sur Korea JoongAng Daily,
  36. Tong-hyung Kim, « Director of Hourglass commits suicide », sur The Korea Times,
  37. « Lee Min-ho's wax figure unveiled at Madame Tussauds Shanghai », sur Global Times, (consulté le 10 novembre 2013)
  38. « Actor Lee Min-ho releases 1st album », sur Korea JoongAng Daily,
  39. Sun-min Lee, « Lee Min-ho adds another fan meeting », sur Korea JoongAng Daily, (consulté le 2 juillet 2014)
  40. Jean Oh, « Lee Min-ho, back to class », sur The Korea Herald, (consulté le 2 juillet 2014)
  41. Kyun-jin Shin et Sung-hee Yang, « Hallyu booming again in China, bigger than ever », sur Korea JoongAng Daily,
  42. « 20 million Chinese follow Lee », sur Korea JoongAng Daily,
  43. « Lee Min-ho named No.1 Korean actor in China », sur The Korea Times,
  44. « No what-ifs to Lee Min-ho », sur The Korea Times,
  45. (en) https://www.gmanetwork.com/entertainment/celebritylife/news/63210/lee-min-ho-shares-sweet-poem-to-thank-fans-in-celebration-of-his-14th-debut-anniversary/story
  46. Clifford Coonan, « China Crushes Puny US Super Bowl Audience: 704 Million Watch New Year Gala », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 27 octobre 2014)
  47. « Lee Min-ho invited to China TV festival », sur The Korea Times,
  48. « Chun Wan says Lee Min-ho as 'The most wanted Actor' », sur KBS World (consulté le 9 juillet 2014)
  49. « "Korean Wave" hits Gala stage » [archive du ], sur CCTV, (consulté le 19 mars 2014)
  50. Eun-soo Jin, « Lee Min-ho meets President », sur Korea JoongAng Daily, (consulté le 2 juillet 2014)
  51. « Kim Soo-hyun, Lee Min-ho feted for spreading hallyu », sur The Korea Herald,
  52. Julie Jackson, « Lee Min-ho returning to the mic next month », sur The Korea Herald, (consulté le 25 octobre 2014)
  53. « Lee Min-ho tops Japanese chart with second album », sur AsiaOne, (consulté le 25 octobre 2014)
  54. « Lee Min-ho plans global tour to meet fans », sur The Korea Times, (consulté le 25 octobre 2014)
  55. « Thousands turn out for Lee Min-ho's fan meeting in Japan », sur Yonhap News Agency, (consulté le 25 octobre 2014)
  56. « Lee Min-ho’s global tour ends successfully », sur Kpop Herald,
  57. Ho-Yeon Won, « Lee Min-ho done with high school », sur Korea JoongAng Daily, (consulté le 2 juillet 2014)
  58. « `My next film project is noir' », sur The Korea Times,
  59. « Korea’s Lee Min-ho Confirmed To Star in ‘Bounty Hunters’ Action Adventure », sur Variety,
  60. « Lee Min-ho's 1st China movie tops sales », sur The Korea Times,
  61. « Lee Min-ho movie smash-hit in China », sur The Korea Times,
  62. « Gianna Jun and Lee Min-ho to Star in Korean TV Series ‘Blue Sea’ », sur Variety,
  63. « 'Legend of the Blue Sea' ends strong despite being too familiar », sur The Korea Herald,
  64. « Discharged from the military, actor Lee Min-ho cast for new drama series by star screenwriter », sur Yonhap News Agency,
  65. « Young actors move to online platforms as TV producers woo bankable veterans », Korean Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juin 2020)
  66. a b et c (ko) « [단독] 이정진, 김은숙 사단 합류…'더 킹 : 영원의 군주' 캐스팅 », sur Edaily (consulté le 4 septembre 2019) Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :1 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  67. a b et c (ko) « 김고은·이민호, 김은숙 작가 '더 킹:영원의 군주' 캐스팅→설레는 '첫 만남'[종합] - 스타투데이 », sur mk.co.kr (consulté le 24 juin 2019) Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « :0 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  68. (ko) « [E!시청률] '더 킹' 8.5% 기록, 2049는 5.1%…두 자릿수 못넘고 '시들' », sur sports.hankooki.com (consulté le 5 juin 2020)
  69. (kr) « [SC초점] '더킹' 부진은 다 김은숙 탓? 디테일 부족→연출도 한몫했다 », sur 스포츠조선,‎ (consulté le 5 juin 2020)
  70. « Star screenwriter struggling with lower-than-expected popularity of 'The King' », Korea Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 2 juin 2020)
  71. (en-US) « Did Lee Min Ho just post a major 'The King: Eternal Monarch' spoiler? », sur GMA News Online (consulté le 5 juin 2020)
  72. (en) « Who is Woo Do-hwan, co-star of Netflix’s The King: Eternal Monarch? », sur South China Morning Post, (consulté le 8 juin 2020)
  73. (fr) Park Min Young sur Nautiljon
  74. Ye-eun Jie, « Lee Min-ho confirms May enlistment », sur The Korea Herald, (consulté le 20 avril 2017)
  75. « Severe injuries exempt actor Lee Min-ho from active duty », sur The Korea Times,
  76. « Lee Min-ho to Start Military Service in Gangnam Desk Job », sur The Chosun Ilbo, (consulté le 20 avril 2017)
  77. « Actor Lee Min-ho Completes Military Service », sur The Chosun Ilbo,
  78. (en) Lee Min Ho supports victims of child abuse
  79. (en) Lee Min Ho and Moon Chae Won selected as honorary public prosecutors
  80. (en) « Kim Soo-hyun, Lee Min-ho feted for spreading hallyu », sur Kpop Herald,
  81. (en) « Lee Min-ho, Big Bang, Kim Na-young win social media awards », sur Kpop Herald,
  82. (en) « [PHOTOS] Lee Min-ho wins best new actor award at 52nd Daejong Film Awards », sur Kpop Herald,
  83. (ko) « '한국의 얼굴' 이민호, 올해를 빛낸 '한국 관광의 별'로 선정 »,‎
  84. (zh) « 李敏镐、唐嫣携新作《赏金猎人》共同出席活动 »,‎
  85. a b et c (en) « SBS Drama Awards 2016 Winners »,
  86. (en) « Lee Min-ho wins top award for boosting Korea’s brand »,

Liens externesModifier