League of Women Voters

association américaine de défense du droit des femmes
League of Women Voters
League of Women Voters logo.png
Image dans Infobox.
(en) Empowering Voters. Defending Democracy.Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Prédécesseur
Cadre
Sigle
(en) LWVVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Siège
Pays
Organisation
Fondateur
Idéologie
Féminisme libéral (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
(en) lwv.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

La League of Women Voters (la Ligue des femmes électrices) est une organisation civique aux États-Unis qui informe les électeurs sur les élections aux niveaux local, étatique et national. Elle est officiellement non partisane : elle ne soutient ni ne s’oppose aux candidats ou aux partis. L'organisation compte plus de mille chapitres locaux et cinquante chapitres d'État, ainsi qu'un chapitre territorial dans les îles Vierges des États-Unis[1].

HistoireModifier

La League of Women Voters a été fondée en 1920 pour aider les femmes à jouer un plus grand rôle dans les affaires publiques après avoir obtenu le droit de vote. Elle a commencé ses activités environ six mois avant que le dix-neuvième amendement à la Constitution des États-Unis donne aux femmes le droit de vote. Elle résulte de deux organisations précédentes : le National Council of Women Voters, fondé par Emma Smith DeVoe, et la National American Woman Suffrage Association, dirigée par Carrie Chapman Catt.

La Ligue a commencé à aider les femmes nouvellement émancipées à exercer leurs responsabilités d'électrices. À l'origine, seules les femmes pouvaient rejoindre la ligue ; mais en 1973, la charte a été modifiée pour inclure les hommes.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Lynne Ford, Encyclopedia of Women and American Politics, Infobase Publishing, (ISBN 9781438110325, lire en ligne).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :