Ouvrir le menu principal

Leader fantôme de la Chambre des communes

Leader de la Chambre des communes du cabinet fantôme
Shadow Leader of the House of Commons
Image illustrative de l’article Leader fantôme de la Chambre des communes
Titulaire actuel
Valerie Vaz
depuis le

Site internet The Shadow Cabinet

Au Royaume-Uni, le leader fantôme de la Chambre des communes est un membre du cabinet fantôme. Il est le pendant au sein de l'opposition officielle du leader de la Chambre des communes.

Sommaire

Leaders fantômesModifier

Nom Portrait Début de mandat Fin de mandat Parti politique Leader de l'Opposition
Herbert Morrison[1]   1951 1955 Travailliste Clement Attlee
Vacant Travailliste Hugh Gaitskell
George Brown
Harold Wilson
Selwyn Lloyd   16 octobre 1964[n 1] 4 août 1965[5] Conservateur Alec Douglas-Home
Vacant[n 2] 4 août 1965 19 juin 1970 Conservateur Edward Heath
Fred Peart   19 juin 1970[n 3] 16 décembre 1971 Travailliste Harold Wilson
Michael Foot   16 décembre 1971[7] 6 décembre 1972 Travailliste
Edward Short   6 décembre 1972[8] 4 mars 1974 Travailliste
James Prior   4 mars 1974[9] 29 octobre 1974 Conservateur Edward Heath
John Peyton   29 octobre 1974[10] 19 novembre 1976 Conservateur
Margaret Thatcher
Francis Pym   19 novembre 1976[11] Approx. 20 novembre 1978[n 4] Conservateur
Norman St John-Stevas   Approx. 20 novembre 1978[n 4] 5 mai 1979 Conservateur
Michael Foot   4 mai 1979[15] 8 décembre 1980 Travailliste James Callaghan
John Silkin   8 décembre 1980[16] 30 octobre 1983 Travailliste Michael Foot
Peter Shore   30 octobre 1983[17] 13 juillet 1987 Travailliste Neil Kinnock
Frank Dobson   13 juillet 1987[18] 2 novembre 1989 Travailliste
John Cunningham   2 novembre 1989[19] 24 juillet 1992 Travailliste
Margaret Beckett   24 juillet 1992[20] 13 mai 1994 Travailliste John Smith
Nick Brown
(acting)
  13 mai 1994[21] 21 juillet 1994 Travailliste Margaret Beckett
Margaret Beckett   21 juillet 1994 20 octobre 1994 Travailliste Tony Blair
Ann Taylor   20 octobre 1994[22] 2 mai 1997 Travailliste
Alastair Goodlad   Mai 1997[23] Juin 1997 Conservateur John Major
Gillian Shephard   Juin 1997[24] 2 juin 1998 Conservateur William Hague
Sir George Young, Bt   1er juin 1998[25] 22 septembre 2000[26] Conservateur
Angela Browning   26 septembre 2000[27] 18 septembre 2001 Conservateur
Eric Forth   18 septembre 2001[28] 10 novembre 2003 Conservateur Iain Duncan Smith
Oliver Heald 10 novembre 2003[29] 10 mai 2005 Conservateur Michael Howard
Chris Grayling   10 mai 2005[30] 8 décembre 2005 Conservateur
Theresa May   8 décembre 2005[31] 19 janvier 2009 Conservateur David Cameron
Alan Duncan   19 janvier 2009[32] 7 septembre 2009[33] Conservateur
Sir George Young, Bt   8 septembre 2009[34] 11 mai 2010 Conservateur
Rosie Winterton   12 mai 2010 8 octobre 2010 Travailliste Harriet Harman
Hilary Benn   8 octobre 2010 7 octobre 2011[35] Travailliste Ed Miliband
Angela Eagle   7 octobre 2011[35] 13 septembre 2015 Travailliste
Harriet Harman
Chris Bryant   13 septembre 2015 26 juin 2016 Travailliste Jeremy Corbyn
Paul Flynn   4 juillet 2016 6 octobre 2016 Travailliste Jeremy Corbyn
Valerie Vaz   6 octobre 2016 en cours Travailliste Jeremy Corbyn

Notes et référencesModifier

  1. William Rees-Mogg, « This Bill is a panic measure in a tarnished age », The Times,
  2. « The Team Change », The Glasgow Herald,
  3. 31 March 1969 c 128.
  4. 21 May 1968 c 455.
  5. « Mr Heath's Team », The Glasgow Herald, , p. 8
  6. Associated Press, « Unity seen factor in Heath "cabinet" choices », Saskatoon Star-Phoenix,‎ (lire en ligne)
  7. a et b John Warden, « Wilson Gives Foot Key Market Role », The Glasgow Herald, (consulté le 18 janvier 2011), p. 22
  8. William Russell, « Wilson Gives Shore Key Prices Post », The Glasgow Herald, (consulté le 18 janvier 2011), p. 16
  9. « Higher Allowances for MPs », The Glasgow Herald, (consulté le 18 juillet 2011), p. 2
  10. « New Tory Post for Whitelaw », The Age, (consulté le 18 juillet 2011), p. 6
  11. Joseph W Grigg, « British Opposition Names New Spokesmen », St Petersburg Times, (consulté le 18 janvier 2011), p. 8A
  12. Geoffrey Parkhouse, « Pym favourite for top Thatcher post », The Glasgow Herald,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  13. House of Commons Debates 21 November 1979 c 1092. (The Prime Minister, James Callaghan, welcoming St John-Stevas to "his new post").
  14. House of Commons Debates 7 December 1979 c 1698. (St John-Stevas referring to his appointment as Shadow Leader).
  15. Geoffrey Pankhouse, « Shore Steps Up as Owen Is Demoted », The Glasgow Herald, (consulté le 18 janvier 2011), p. 1
  16. William Russell, « Foot's Soft Shoe Reshuffle », The Glasgow Herald, (consulté le 18 janvier 2011), p. 6
  17. Geoffrey Pankhouse, « Protest by Nationalists as Dewar Takes Over », The Glasgow Herald, (consulté le 18 janvier 2011), p. 7
  18. Ian Hernon, « Kinnock Cashes in on the Scots », Evening Times, (consulté le 18 janvier 2011), p. 7
  19. Geoffrey Pankhouse, « Kinnock Splits his Top Treasury Team », The Glasgow Herald, (consulté le 18 janvier 2011), p. 7
  20. Nicholas Timms, « Smith Revamps Shadow Cabinet », The Independent, (consulté le 18 juillet 2011)
  21. Donald MacIntyre, « Commons inquiry to cover all MPs' fees », The Independent, (consulté le 18 juillet 2011)
  22. Nicholas Timms, « Blair uses reshuffle to put own stamp on Shadow Cabinet: Brown stays as shadow Chancellor—Cook takes foreign affairs—Straw is shadow Home Secretary—Beckett moves to health », The Independent, (consulté le 18 juillet 2011)
  23. « BBC Election 97: The Shadow Cabinet » [archive du ], BBC News
  24. « Opposition Front Bench », Weekly Information Bulletin, House of Commons Information Office,
  25. « Hague Reshuffles Shadow Cabinet », BBC News, (consulté le 18 juillet 2011)
  26. Andrew Grice, « George Young to stand for Speaker », The Independent, (consulté le 18 juillet 2011)
  27. Marie Woolf, « Hague Puts Thatcher Adviser on Front Bench », The Independent, (consulté le 18 juillet 2011)
  28. George Jones, « I'll Never Scrap the Pound, Says Duncan Smith », The Telegraph, (consulté le 18 juillet 2011)
  29. « Shadow Roles for Region's MPs », Cambridge City News, (consulté le 18 juillet 2011)
  30. « Howard Reshuffles Top Tory Team », BBC News, (consulté le 18 juillet 2011)
  31. Nick Assinder, « Cameron Forges Fresh Team », BBC News, (consulté le 18 juillet 2011)
  32. « Clarke Returns to Shadow Cabinet », The Scotsman, (consulté le 18 juillet 2011)
  33. « Tory 'Rations' MP Demoted », BBC News, (consulté le 18 juillet 2011)
  34. « George Young replaces Alan Duncan as shadow leader of Commons », The Telegraph, (consulté le 18 juillet 2011)
  35. a et b « Alan Johnson Leads Shadow Cabinet Appointments », Channel 4, (consulté le 18 juillet 2011)
Notes
  1. Lloyd was Leader of the House before the Conservatives lost the 1964 election and was "retained" in the portfolio of "co-ordination of the Opposition in the Commons[2]. It is not clear whether the Conservative party at this point used the term "Shadow Leader" to describe the job[3], but the term was used[4].
  2. Edward Heath reshuffled the Conservative front bench after being elected leader in the summer of 1964, though he rejected the term "Shadow Cabinet" and instituted a "federal system", three Shadow ministers being in charge of a general area (foreign, economic, and home affairs). For example, Alec Douglas-Home headed foreign affairs, sitting above the Shadow Foreign and Defence Secretaries. The former members of the Shadow Cabinet remained, but three members had no specific responsibilities[6]. It is unclear whether Heath himself was in effect Shadow Leader of the House, as would have been common before the Second World War, or the responsibilities were assigned to one or more shadow ministers.
  3. Peart was Leader of the House going into Labour's election loss on 18 June 1970 and left the role of Shadow Leader of the House on 16 December 1971[7]. There is no evidence that anyone else served as Shadow Leader between those dates.
  4. a et b In October 1978, Pym was made Shadow Foreign Secretary[12], and St John-Stevas succeeded him[13],[14].

AnnexesModifier