Ouvrir le menu principal

L'Espion qui venait du surgelé

film sorti en 1966
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir L'Espion qui venait du froid.
L’espion qui venait du surgelé
Titre original Le spie vengono dal semifreddo
Réalisation Mario Bava
Scénario Franco Castellano
Louis M.Heyward
Acteurs principaux
Sociétés de production Louis M.Heyward, Fulvio Lucisano
Pays d’origine Italie
Genre Comédie, Espionnage, Science-fiction
Durée 100 minutes
Sortie 1966

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L’espion qui venait du surgelé (titre original : « Le spie vengono dal semifreddo », est un film américano-italien réalisé en 1966 par Mario Bava.

C'est une parodie des films de James Bond 007 tournée en Italie. Cette coproduction italo-américaine, qui garantissait Vincent Price à l’affiche, était annoncée en Italie comme un autre « film de Franco et Ciccio » (Franco Franchi et Ciccio Ingrassia), tandis qu’aux États-Unis, c’était la deuxième partie des aventures du personnage joué par Price, qui avait joué l'année précédente le rôle de l’ennemi de Bond dans Il dr Goldfoot e il nostro agente 00….e un quarto (Dr. Goldfoot and the Bikini Machine).

SynopsisModifier

Le Dr Goldfoot, un savant fou (Vincent Price), veut tuer les principaux dirigeants militaires de l'Est et de l'Ouest, de manière à diriger ensuite le monde avec les Chinois. Pour arriver à ses fins, il crée dans son laboratoire secret un grand nombre de bombes ayant l'apparence de très belles filles, qui explosent quand on les embrasse.

Les plans de Goldfoot sont compromis en raison de morts mystérieuses qui éveillent les soupçons de Bill Dexter (Fabian), un ancien membre du service du renseignement de sécurité qui a été expulsé de l'organisation pour avoir réussi à séduire la plupart des employées. Tout en filant le Dr Goldfoot, Dexter rencontre deux portiers d'hôtel stupides, Franco (Franco Franchi) et Ciccio (Ciccio Ingrassia), qui prennent des cours par correspondance pour devenir agents secrets.

L'une des « bombes filles » de Goldfoot est la réplique exacte d'une jolie fille du vestiaire de l'hôtel où travaillent Franco et Ciccio. Goldfoot apprend que l'hôtel va recevoir un important général belge, et il sait que le militaire sera incapable de résister aux charmes de sa bombe. Dexter ne peut rien faire pour arrêter ce plan. En plus, il est attaqué par Franco et Ciccio qui pensent à tort que Dexter est un espion chinois. Dans la confusion qui s'ensuit, le général belge « mord la poussière ».

Peu après, un officier de l'OTAN, le général Willis (Vincent Price dans un double rôle), est enlevé par le Dr Goldfoot. Willis est tué peu après par l'une des « bombes filles » et le Dr Goldfoot prend sa place lors d'une conférence importante.

Lorsque Goldfoot reçoit l'information d'une réunion secrète, il truffe la salle de micros. Le général Benson et ses collègues cherchent à savoir comment attraper l'homme responsable de ces meurtres bizarres et ils décident d’affecter leurs deux meilleurs agents à cette mission. Ils utilisant un ordinateur de haute technologie, nommé Rita, car le général Benson décide que c’est le meilleur moyen de déterminer quels sont les deux meilleurs agents possibles. Mais le Dr Goldfoot sabote l'ordinateur, et les deux agents choisis pour mener à bien la tâche ne sont autres que Franco et Ciccio.

Pendant ce temps, Rosanna, la secrétaire générale de Benson (Laura Antonelli), convainc Dexter d’aider Franco et Ciccio dans leur enquête. Dexter ne parvient pas à réaliser qu'il est étroitement surveillé par Goldfoot, qui craint que le jeune homme ne soit pas aussi nul qu’il paraît être. Goldfoot réussit à faire kidnapper Rosanna quand Dexter quitte son appartement. Elle est remplacée par une « bombe fille » parfaitement ressemblante. Lorsque Dexter retourne à son appartement, le soir même, il trouve une certaine évolution dans le comportement de Rosanna. Alors qu'elle l’avait giflé auparavant parce qu’il voulait coucher avec elle, elle apparaît maintenant séduisante et passionnée. Dexter donne priorité à son enquête et se montre moins intéressé. La « bombe fille » fait de son mieux pour l'attirer dans ses bras, recourant même à un strip-tease. Mais Dexter comprend le piège tendu par le Dr Goldfoot. La fausse Rosanna est ensuite court-circuitée dans un accident, tandis que Dexter part à la recherche de la vraie Rosanna.

Averti par Dexter que le Dr Goldfoot se cache dans un manoir à la campagne, Franco et Ciccio décident de lui voler la vedette par une opération sur place et de bénéficier des félicitations pour sa capture. Ils arrivent avec le général Benson et les autorités au lieu pressenti mais tombent sur une école privée de filles. En fait, c'est encore une autre illusion organisée par le médecin diabolique, avec les « bombes filles » jouant le rôle d’étudiantes et le médecin lui-même se présentant comme une mère abbesse, la barbe cachée par un voile noir. Considérant que la totalité de l’expédition a été une fausse alerte, Benson et ses hommes repartent.

Franco et Ciccio décident de rester mais ils sont capturés par le Dr Goldfoot et ses sbires. Ils réussissent à se libérer et les sbires les recherchent partout dans le manoir. Franco et Ciccio déclenchent sans le faire exprès la fabrication de dizaines de femmes bombes qui se lancent sur leur ordre dans un grand ballet jusqu'au moment où surgit Goldfoot. Franco réussit à s'échapper mais Ciccio est repris. Pendant la nuit, Franco retourne au manoir avec Dexter pour tenter de sauver Ciccio et Rosanna. Dans l'intervalle, Ciccio a été dupliqué en « homme bombe » et Rosanna a littéralement été congelée. Dexter récupère Rosanna, et après un affrontement avec le double de Ciccio, les deux portiers idiots sont à nouveau réunis.

Mais les plans du Dr Goldfoot pour la domination du monde sont encore en place. Il tente de fuir. Une course effrénée les amène dans des sites pittoresques comme le Colisée romain (qui est légèrement endommagé lorsque Goldfoot fracasse sa voiture dans l'un des piliers), la fontaine de Trevi (dont le Dr Goldfoot s'arrête un instant pour jeter un pièce dans la fontaine pour la bonne chance) et un parc d'attractions où ils se poursuivent dans tous les manèges. La chasse se termine dans les airs avec Goldfoot à bord d'un avion américain du général Wilson. Dexter et ses deux idiots sont dans un ballon à air chaud pris au parc d'attraction. Le ballon est pris dans un typhon et passe à proximité d'un groupe de saints avec leur auréole. Il atterrit finalement sur une aile de l'avion. Nos trois héros et leur accompagnatrice en décousent avec les sbires, mais le Dr Goldfoot profite de l'agitation pour tranquillement enfiler un parachute et sauter. Avant qu'il ne s'échappe, Goldfoot a programmé le panneau de contrôle de l’avion direct pour Moscou ; une fois que l’avion aura atteint sa cible, les trappes doivent s'ouvrir et une super bombe sera lancée sur le Kremlin. Alors que Dexter tente de prendre le contrôle de l'avion, Franco et Ciccio, la tête dans la soute à bombe, tentent de la désamorcer. Ils y parviennent mais les portes de la soute sont ouvertes prématurément, et ils tombent dans la neige au cœur de la Russie, à cheval sur la bombe[1].

Épilogue. Dexter est de retour en Amérique après avoir été rétabli en qualité de membre du Service de Renseignements. Alors qu'il commence à faire des plans de sauvetage de Franco et Ciccio en Sibérie, un coup de téléphone arrive du président Lyndon Johnson, qui ordonne de maintenir l'incident top secret : l'opération de sauvetage est annulée. Dexter est dévasté mais il ne veut pas abandonner, même s'il doit continuer seul à sauver Franco et Ciccio. Pendant ce temps, en Sibérie, Franco et Ciccio sont prisonniers dans un camp dont le directeur n'est autre que… le Dr Goldfoot.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Source de traductionModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier