Ouvrir le menu principal

Le lion sort ses griffes

film américain de 1980
Le lion sort ses griffes
Titre original Rough Cut
Réalisation Don Siegel
Peter Hunt
Scénario Francis Burns
Acteurs principaux
Sociétés de production David Merrick Productions
Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie policière
Durée 112 minutes
Sortie 1980

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le lion sort ses griffes (Rough Cut) est un film britannico-américain[1] de Don Siegel sorti en 1980.

SynopsisModifier

Avant son départ à la retraite, l'inspecteur de Scotland Yard Cyril Willis veut réussir un gros coup qui lui permettrait d'avoir enfin son heure de gloire. Ainsi pour sa dernière mission, il décide de mettre la main sur Jack Rhodes, un voleur de bijoux qui défraie la chronique. Willis décide de tendre un piège à Jack. Le sachant amateur de jolies femmes, il lui fait rencontrer la délicieuse Gillian Bromley, fille d'un membre du gouvernement britannique et cleptomane au charme redoutable…

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

  • Selon un article paru dans le Los Angeles Times en février 1980[2], le producteur David Merrick a demandé dès l'été 1977 au scénariste Larry Gelbart de travailler à partir du roman de Derek Lambert. À l'époque Blake Edwards était prévu pour diriger le film, déjà avec Burt Reynolds dans le premier rôle. Après quelques jours, Gelbart était mis hors du projet mais, après plusieurs rencontres avec le producteur et surtout grâce à l'insistance de Burt Reynolds, Gelbart est réintégré. Son scénario est prêt en janvier 1978, mais Blake Edwards n'est pas satisfait. Le scénariste aura une seconde chance en juin 1979, le script ayant été retravaillé entre-temps par plusieurs personnes. Blake Edwards n'est plus sur le projet à cause du travail de post-production qu'il a à faire sur La Malédiction de la Panthère rose. Gelbart travaille alors en collaboration avec le nouveau réalisateur Don Siegel et Burt Reynolds.
  • Après quelques semaines, Siegel est remplacé par Peter Hunt, mais il est réengagé peu après, Anthony Shaffer devant retravailler sur la réécriture de certaines scènes.

Bande originaleModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Selon IMDB et le BFI, c'est un film américain, selon CinéRessources c'est un film américain et britannique
  2. Selon une note sur le site de l'AFI