Ouvrir le menu principal

Le Temps des vautours

film sorti en 1966
Le Temps des vautours
Description de cette image, également commentée ci-après
Gianni Garko dans une scène du film

Titre original 10.000 dollari per un massacro
Réalisation Romolo Guerrieri
Scénario Franco Fogagnolo
Ernesto Gastaldi
Luciano Martino
Sauro Scavolini
Acteurs principaux
Sociétés de production Zenith Cinematografica
Flora Film
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Western spaghetti
Durée 95 minutes
Sortie 1967

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Temps des vautours (10.000 dollari per un massacro) est un western spaghetti italien de Romolo Guerrieri, sorti en 1967.

Sommaire

SynopsisModifier

Le bandit Manuel Vasquez, après avoir passé quatre ans en prison, décide de se venger de Mendoza, un riche propriétaire qui l'a dénoncé et fait emprisonner. Vasquez tue tous ses hommes et enlève sa fille, Dolores. Mendoza démarche Django afin qu'il retrouve sa fille, et lui propose une somme d'argent supérieure à la prime offerte par le shérif.

Django refuse, estimant que ce qu'on lui offre n'est pas assez important. Des hommes de mains de Manuel tirent sur Django le blessant sérieusement. Il est sauvé par son ami Fidelio, un photographe, et soigné par Mijanou, la propriétaire du saloon. Django et Mijanou ont des projets d'avenir, ils décident notamment de partir à San Francisco loin de la violence. Mais Django renonce à ce projet quand Mendoza relève la prime à 10.000 $. Mijanou décide alors de partir seule à San Francisco par la première diligence.

Django et Fidelio découvrent la cachette de Manuel. Ce dernier tue devant lui l'homme qui l'avait blessé, voulant prouver ainsi son sens de l'honneur. Manuel et Django décident de se battre à mains nues, mais le combat ne désigne aucun vainqueur. Manuel propose à Django de s'associer à lui pour attaquer une diligence remplie d'or. Django accepte avec la promesse que l'opération se fera sans morts. Django fait sauter des rochers dans une passe, séparant ainsi la diligence de son escorte armée mais quand il pénètre à l'intérieur, il s'aperçoit que tous ses occupants ont été massacrés y compris Mijanou.

Django et Fidelio partent à la poursuite de Manuel, parviennent à libérer Dolorès, mais celle-ci s'enfuit pour rejoindre Manuel dont elle est tombée amoureuse. Après s'être sorti d'un guet-apens, Django finira par tuer toute la bande en finissant par Manuel. Fidelio meurt des suites de ses blessures, et Dolorès reste auprès du cadavre de son amant. Django repart seul, sans doute pour récupérer l'or de la diligence.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier