Le Rêve de Jo March

livre de Louisa May Alcott

Le Rêve de Jo March
Image illustrative de l’article Le Rêve de Jo March
Page de titre (première édition)

Auteur Louisa May Alcott
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre roman
Version originale
Langue anglais
Titre Little Men
Éditeur Roberts Brothers (en)
Lieu de parution Boston
Date de parution 1871
Version française
Traducteur Claude Lauriot-Prévost
Éditeur Casterman
Collection Des grands classiques à découvrir ou à redécouvrir
Date de parution 1994
Nombre de pages 252
ISBN 2-203-13546-8
Série Série bleue
Chronologie

Le Rêve de Jo March (titre original : anglais : Little Men: Life at Plumfield with Jo's Boys), est un roman de l'écrivaine américaine Louisa May Alcott, publié en 1871 chez Roberts Brothers à Boston. Il est la suite de Les Quatre Filles du docteur March (1868) et est considéré comme le deuxième opus de la trilogie non officielle des Quatre Filles du docteur March. La trilogie se termine avec Jo et sa tribu (1886).

L'histoire narre la vie de Joséphine March et de ses sœurs après leur mariage.

SynopsisModifier

Le livre relate six mois de la vie des élèves de Plumfield, l'école peu conventionnelle dirigée par Friedrich Bhaer et son épouse Joséphine, à partir de l'arrivée du timide Nat (un orphelin qui gagnait sa vie en jouant du violon). La création de cette école est annoncée à la toute fin du deuxième tome des Quatre Filles du Docteur March, lorsque Jo prend possession du domaine que sa tante March lui a légué à sa mort. C'est un établissement mixte - bien qu'au début il n'y ait qu'une fille, Daisy, la fille de Meg Brooke - où sont éduqués les autres enfants de la tribu (son jumeau, Demmi ainsi que Franz, Emil et John) et quelques élèves.

Le roman est un hommage de la romancière à son beau-frère, dont elle évoque le décès dans l'un des derniers chapitres, lorsqu'elle fait mourir John Brooke, le mari bien-aimé de Meg.

AdaptationsModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier