Le Mystère du lac (mini-série)

série télévisée
Page d’aide sur l’homonymie Pour la bande dessinée, voir Le Mystère du lac.
Le Mystère du lac
Description de cette image, également commentée ci-après
Le village de Bauduen, l'un des lieux de tournage de la série.
Genre Thriller
Création Bruno Dega
Jeanne Le Guillou
Production Guillaume Renouil
Acteurs principaux Barbara Schulz
Lannick Gautry
Musique Gast Waltzing
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Durée 52 minutes
Diff. originale

Le Mystère du lac est une mini-série télévisée française créée par Bruno Dega et Jeanne Le Guillou et diffusée sur TF1 et la RTBF en .

SynopsisModifier

Le commandant Lise Stocker de la brigade criminelle revient dans sa ville natale pour s'occuper de sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer. Une adolescente prénommée Chloé disparaît après une fête locale. L'enquête sur cette récente disparition ravive celle d'il y a quinze ans concernant deux autres jeunes filles disparues qui étaient les meilleures amies de Lise. Des zones d'ombres apparaissent. L'homme condamné à l'époque sort de prison, et il apparaît qu'il était peut-être innocent. Lise (bien que mise à pied par l'administration) va enquêter avec la gendarmerie, pour découvrir la vérité, ce qui la conduira à soupçonner de nombreuses personnes dans la petite ville, y compris ses propres parents.

DistributionModifier

ProductionModifier

GenèseModifier

La série s'appelait au départ Les Disparus du lac, mais la production a été obligée de changer de nom à cause de la série de France 2 Disparue.

TournageModifier

Le tournage a eu lieu dans le parc naturel régional du Verdon, à Bauduen, Aiguines, Fuveau, Esparron-de-Verdon, Saint-Julien-le-Montagnier, Peynier, Les Salles-sur-Verdon, Gardanne (au lycée agricole de Valabre), Marseille (notamment au grand port maritime), et à la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (Aix-en-Provence)[1].

MusiqueModifier

Le titre du générique est Bang Bang interprété par Stéphanie Lapointe, d'après les paroles de la chanson de Sheila Bang Bang de 1966, version française de Bang Bang (My Baby Shot Me Down) de Cher, également en 1966.

Fiche techniqueModifier

AudienceModifier

La mini-série a rassemblé en moyenne 6,4 millions de téléspectateurs en France et 450 000 en Belgique[2].

SuitesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Remerciements à la fin des épisodes de la série.
  2. Jeanne Persoon, « Presque pareil », Moustique, no 4785,‎ , p. 114.

Liens externesModifier