Le Marxisme et la Question nationale

Le Marxisme et la Question nationale (en russe : Марксизм и национальный вопрос) est un court essai de théorie marxiste écrit en 1913 par Joseph Staline. Considéré comme une contribution fondamentale à l'analyse marxiste de la question nationale, cet essai a permis au georgien Staline d’acquérir la réputation d'expert sur la nature de la nationalité. Staline devient finalement le premier Commissaire du peuple aux nationalités après la Révolution d'Octobre de 1917.

Le marxisme et la question nationale fut réédité en URSS en 1934 dans le recueil Le Marxisme et la Question nationale et coloniale. La première édition française est parue en 1946.

RésuméModifier

En synthétisant sa thèse en une phrase, Staline conclut « qu'une nation est une communauté stable, historiquement constituée, de langue, de territoire, de vie économique et de formation psychique, qui se traduit dans la communauté de culture ». Avec cette définition, Staline réfute la théorie d'Otto Bauer pour qui la nation est avant une question de caractère et de culture.