Ouvrir le menu principal

« Le Livre de demain » est une collection de romans illustrés de gravures originales, publiée par la maison d'édition française Arthème Fayard entre 1923 et 1947.

Histoire de la collectionModifier

Fayard, pour renouveler une ancienne collection créée quinze ans plus tôt, la « Modern'Bibliothèque », décide de lancer « Le Livre de demain » en 1923 avec pour ambition de démocratiser l’accès au « livre illustré par des artistes ». La même année, les éditions Ferenczi lancent de leur côté la collection « Le Livre moderne illustré » dans un format plus petit, et l'année suivante la maison À l'enseigne du pot cassé s'inscrit, elle, dans une ligne plus érudite, avec des textes classiques illustrés.

Présentés sous une couverture jaune foncé agrémentée d'une vignette fleurie, dans un format proche du in-4° (187 × 237 mm), les textes de la collection « Le Livre de demain » sont essentiellement des romans d'auteurs contemporains de toutes nationalités, issus en partie du fonds Fayard. Les prix de ventes se situaient entre 2,50 à 5 francs, ce qui ramenait les coûts aux prix de vente d'avant 1914 dans la catégorie du roman populaire illustré. Le succès fut au rendez-vous, le tirage moyen s'établissait à 5 000 exemplaires.

Le principal intérêt de cette collection, outre son prix, son format et les auteurs, c'est qu'elle comprend pour chaque titre une série de « bois originaux », gravures (pleine page, vignettes) inédites conçues par un ou plusieurs artistes parfois renommés comme Paul Baudier, Gérard Cochet, André Deslignères, Tsugouharu Foujita, Charles-Jean Hallo, Jean Lébédeff, Constant Le Breton, Morin-Jean, Raymond Renefer, Auguste Roubille, etc. Exécutées sur bois, les gravures n’étaient pas imprimées directement à partir du bloc d’origine mais clichées puis reportées sur une matrice typographique (procédé phototype). Certains titres furent d'ailleurs réimprimés de nombreuses fois.

Numérotés au dos en chiffres romains, on compte un peu plus de 250 titres au catalogue, dont certains exemplaires de luxe (beau papier, numérotés, signés) sont recherchés par les bibliophiles.

Cette collection a fait l'objet en France d'une exposition en 2004 et d'une monographie en 2011.

Exemples d'auteurs publiésModifier

Au catalogue, on relève notamment René Benjamin, Emmanuel Bove, Jean Cocteau, Colette, Jean Giono, Panaït Istrati ou encore Pierre Louÿs.

ExpositionsModifier

  • Le Livre de demain, 24 années d’illustrations de l’entre-deux-guerres par la gravure sur bois, Bibliothèque municipale de Riedisheim, 16-30 octobre 2004.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • « Les éditions Fayard et l’édition populaire » par Sophie Grandjean, in Jean-Yves Mollier (s./dir.), Le Commerce de la librairie en France au XIXe siècle : 1798-1914, Paris, IMEC / Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1997, p. 229-232.
  • Jean-Étienne Huret, Le Livre de demain de la librairie Arthème Fayard : étude bibliographique d’une collection illustrée par la gravure sur bois, 1923-1947, Tusson, Éditions du Lérot, 2011 (ISBN 978-2-35548-044-7).

Articles connexesModifier