Le Havre Athletic Club (féminines)

club féminin de football français basé au Havre
Le Havre AC
Logo du Le Havre AC
Généralités
Nom complet Le Havre Athletic Club
Surnoms Le HAC
Les Ciel et Marine
Les Salamandres
Fondation 2014
Couleurs Bleu ciel et bleu marine
Stade Stade Océane
(25 178 places)
Siège Stade Océane
Boulevard de Leningrad
76600 Le Havre
Championnat actuel Division 1
Président Drapeau : États-Unis Vincent Volpe
Entraîneur Drapeau : France Michaël Bunel
Site web hac-foot.com

Maillots

Kit left arm lehavre2021h.png
Kit body lehavre2021h.png
Kit right arm lehavre2021h.png
Kit shorts LeHavreAC2021h.png
Kit socks LeHavreAC2021h.png
Domicile
Kit left arm lehavre2021a.png
Kit body lehavre2021a.png
Kit right arm lehavre2021a.png
Kit shorts LeHavreAC2021a.png
Kit socks LeHavreAC2021a.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Division 1 2020-2021
0

La section féminine du Havre Athletic Club, abrégée en Le Havre AC, est un club féminin de football français fondé en 2014 et situé au Havre.

L'équipe fanion, entrainée par Michaël Bunel, évolue depuis la saison 2020-2021 en Division 1.

HistoriqueModifier

Création et évolutionModifier

Sous l'impulsion du président de l'association du Havre AC Jean-Michel Kociszewski et de son comité directeur, le HAC crée sa propre section féminine dans les années 2010. Se fait d'abord l'accueil de jeunes débutantes durant quelques années, avant en 2014 d'ouvrir ses portes aux licenciées et en inscrivant des équipes U11 et U13 en compétition[1]. En 2015, la section féminine du HAC disposent de 90 joueuses, formant des équipes dans toutes les catégories d'âge des U8 aux seniors[2].

Le 27 septembre 2015, l'équipe sénior du Havre AC, directement invitées en DH, dispute son premier match en compétition officielle sur la pelouse de Saint-Nicolas-d'Aliermont. Le 5 mai 2016, Le Havre remporte la Coupe de Normandie aux dépens de l'ESM Gonfreville l'Orcher. Contre ce même adversaire, l'équipe havraise remporte également la Coupe du DMF (District Maritime de Football)[3].

À l'aube de la saison 2017-2018, sous l'impulsion de Vincent Volpe, président américain du club, l'équipe féminine se renforce de huit joueuses universitaires américaines. Grâce à ces renforts, Le Havre réalise un championnat de Régional 1 presque parfait avec 22 victoires pour un match nul (contre l'AG Caen), avec 146 buts marqués pour seulement sept encaissés. En février 2018, Le Havre AC parvient à se qualifier pour les quarts de finale de la coupe de France féminine[4]. En fin de saison, le HAC dispute deux tours de barrages, durant lesquels les Havraises se défont d'Amiens (1-0, 4-0) puis de Nice (2-2, 1-0). Elles accèdent ainsi à la Division 2 pour la première fois[5].

Découverte de la D2Modifier

Pour la saison 2018-2019 en D2, en raison d'une limite à trois joueuses extra-communautaires sur une feuille de match, le contingent d'Américaines est réduit à cinq, seules trois pouvant jouer chaque week-end. Les dirigeants normands se tournent alors vers le marché britannique avec les signatures de Martha Thomas (Américano-anglaise), Courtney Brosnan (Américano-irlandaise), Lois Heuchan (Écossaise), Ellie Leek et Elie Rhian Cleverly (toutes deux Galloises). S'ajoutent à ces étranglèrent les Françaises Aurélie Gagnet, Margaux Huaumé, Élodie Policarpo, Ikram Adjabi et Léa Kergal. En raison notamment de plusieurs blessures lors de la préparation, Le Havre commence son championnat de façon mitigée avec 2 victoires, 3 nuls, 3 défaites après huit journées avant d'enchaîner quatre succès consécutifs jusqu'à la trêve de Noël. Après 15 journées, le club est quatrième avec 8V-3N-4D et est déjà distancé par le leader rémois (14 points d'avance)[5]. Les Havraises finiront la saison à une encourageante deuxième place.

La saison 2019-2020 est suspendue, le , par la Fédération française de football en raison de la pandémie de Covid-19[6]. La compétition est définitivement arrêtée le , le classement final se fait alors selon la moyenne de points par matchs joués[7]. Par conséquent, Le Havre étant en-tête de son groupe, est promu en Division 1, aux dépens des stéphanoises pourtant leader jusqu'à la dernière journée jouée, leur dernier match ayant été reporté[8]. Ce classement final est définitivement entériné le 15 mai[9].

Arrivé dans l'éliteModifier

À l'aube de sa première saison en D1, la section féminine du HAC accueille désormais 150 licenciées de tous les âges[10]. Alors que l'entraîneur Thierry Uvenard est prolongé jusqu'en 2022[11], le HAC garde seulement douze joueuses de l'effectif qui a acquis la montée dans l'élite du football français, dont la grande majorité de ses joueuses américaines[12]. Il se renforce de plusieurs joueuses françaises qui signent pour deux ans : la Parisienne Lina Boussaha, Élise Legrout et Santana Sarhaoui[13] et la gardienne Olesya Arsenieva[14]. Signent également plusieurs internationales étrangères : la Camerounaise Luce Ndolo Ewelé[14], la Chilienne Francisca Lara, la Russe Ekaterina Tyryshkina et l'Islandaise Berglind Björg Þorvaldsdóttir[15]. Malgré un effectif décimé par de nombreuses absences, le HAC entame parfaitement sa saison en D1 avec une victoire 4-0 face à l'autre promu GPSO 92 Issy[16]. Dans le même temps, Laure Lepailleur est nommée manager de la section féminine du HAC. Elle a pour mission de poursuivre le développement et la structuration du football féminin au sein du club havrais[17]. Après une défaite face à Fleury, le HAC récupère une grand partie de son effectif et prend un point contre le Paris FC[18]. Le club havrais a d'ailleurs clos son mercato en signant ses 9e et 10e recrues, la Turque Melike Pekel et l'Islandaise Anna Björk Kristjánsdóttir[19]. Par la suite, le HAC va enchaîner une série noire avec huit défaites consécutives[20]. Se retrouvant alors à la dernière position, le HAC et l'entraîneur Thierry Uvenard se séparent à la trêve hivernale[21]. Pour le remplacer, les dirigeants du Havre AC choisissent une option interne en nommant Michaël Bunel (43 ans) entraîneur de l'équipe féminine. Formateur au HAC, il a notamment été acteur de la création de la section féminine en 2014 et aura pour mission de la maintenir dans l'élite[22].

Résultats sportifsModifier

PalmarèsModifier

Le tableau suivant liste le palmarès du club actualisé à l'issue de la saison 2019-2020 dans les différentes compétitions officielles au niveau national et régional.

Palmarès du Havre AC
Compétitions nationales Compétitions régionales


  • Championnat de Régional 1 Normandie (1)
    • Champion : 2018
  • Coupe de Normandie (1)
    • Vainqueur : 2016
  • Coupe du DMF (1)
    • Vainqueur : 2016

Bilan saison par saisonModifier

Le tableau suivant retrace le parcours du club depuis sa création en 2015.

Parcours du club saison par saison
Édition Division 1 Division 2 Divisions régionales Coupe de France
2015-2016 - - 4e (DH Normandie) Premier tour fédéral
2016-2017 - - 5e (DH Normandie) -
2017-2018 - - 1er (R1 Normandie) Quart de finale
2018-2019 - 2e (Gr. A) - 8e de finale
2019-2020 - 1er (Gr. B) - 16e de finale
2020-2021 En cours - - À venir

Effectif actuelModifier

Effectif du Havre AC de la saison 2020-2021[23]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent Contrat
1 G   Picaud, ConstanceConstance Picaud 05/07/1998 (22 ans) France ESOFV La Roche 2019-
16 G  |  Arsenieva, OlesyaOlesya Arsenieva 26/01/1998 (23 ans) ASPTT Albi 2020-2022
30 G  |  Anastasiadis, ArianaAriana Anastasiadis 28/02/2001 (20 ans) ANB Academy 2019-
5 D   Tresfield, LaurèneLaurène Tresfield 18/09/1995 (25 ans) France -17 ans Oklahoma Cowgirls 2019-
8 D   Sahraoui, SantanaSantana Sahraoui 11/08/1999 (21 ans) France -19 ans US Orléans 2020-2022
12 D  |  Neal, MayaMaya Neal 22/12/1996 (24 ans) Tennessee Volunteers 2020-
13 D   Louis, KethnaKethna Louis 05/08/1996 (24 ans) Haïti FF Issy 2019-
14 D   Björk Kristjánsdóttir, AnnaAnna Björk Kristjánsdóttir 14/10/1989 (31 ans) Islande UMF Selfoss 2020-2021
26 D     Maoulida, AssiminaAssimina Maoulida 30/01/2002 (19 ans) France -20 ans Olympique lyonnais 2021-2021
27 D   McDonough, JesseJesse McDonough   11/07/1995 (25 ans) Princeton Tiger 2017-
29 D   Davis, DejaDeja Davis 22/06/1995 (25 ans) États-Unis -23 ans La Salle Explorers 2017-
4 M   Lara, FranciscaFrancisca Lara 29/07/1990 (30 ans) Chili Sevilla FC 2020-2021
6 M   Legrout, ÉliseÉlise Legrout 12/08/1997 (23 ans) France B UCF Knights 2020-2022
7 M   Boussaha, LinaLina Boussaha 16/01/1999 (22 ans) France -20 ans Paris Saint-Germain 2020-2022
10 M   Koui, SyliaSylia Koui 27/07/1992 (28 ans) Algérie FC Rouen 2019-
18 A     Hauksdóttir, AndreaAndrea Hauksdóttir 28/01/1996 (25 ans) Islande Breiðablik 2021-2021
25 M   Tyryshkina, EkaterinaEkaterina Tyryshkina 31/01/1996 (25 ans) Russie EA Guingamp 2020-2021
28 M   Huaumé-Danet, MargauxMargaux Huaumé-Danet   12/05/1995 (25 ans) AG Caen 2018-
9 A   Clark, AshleyAshley Clark 06/08/1993 (27 ans) Boston Breakers rés. 2017-
11 A  |  Thornton, AllieAllie Thornton 02/12/1997 (23 ans) SMU Mustangs 2020-2021
17 A   Pekel, MelikeMelike Pekel 14/04/1995 (26 ans) Turquie FC Metz 2020-
18 A   Philippe, CamilleCamille Philippe 03/10/1997 (23 ans) ESM Gonfreville 2017-
19 A   Policarpo, ÉlodieÉlodie Policarpo 04/01/1990 (31 ans) ASPTT Albi 2018-2022
20 A   Björg Þorvaldsdóttir, BerglindBerglind Björg Þorvaldsdóttir 18/01/1992 (29 ans) Islande Breiðablik 2020-2022
21 A     Sangaré, HawaHawa Sangaré 20/07/2002 (18 ans) France -19 ans Paris Saint-Germain 2021-2021
23 A   Ndolo Ewelé, LuceLuce Ndolo Ewelé 23/03/1992 (29 ans) Cameroun Thonon Évian GGFC 2020-2022
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  •   Ewen Brigaudeau
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Michel Courel
Kinésithérapeute
  •   Claire Gouget
Analyste vidéo
  •   Alexandre Bigouin

Légende

Mise à jour de l'effectif le 2 février 2020  

OrganisationModifier

Centre d'entraînementModifier

L'équipe féminine du HAC s'entraîne à la Cavée Verte[5]. Lors de la rénovation du synthétique de la Cavée Verte en 2016, elle s'entraînaient à Sanvic, sur la pelouse des joueurs du GASEG, une convention ayant été signée entre le HAC et le club entreprise[3].

Mais le club a la volonté de séparer les garçons et les filles, la Cavée Verte accueillant trop de monde. Ainsi, les féminines s'entraînent désormais une fois par semaine au stade Youri-Gagarine, sur un terrain hybride. Elles doivent s'y installer durablement alors les vestiaires ainsi qu'une salle de musculation sont en construction[10].

StadeModifier

 
Le stade Océane de nuit.

Les Havraises disputent leurs matches à domicile au stade Océane[5].

Autres équipesModifier

À l'initiative de l'entraîneur Thierry Uvenard, une équipe réserve est créée en 2017. De plus en 2019, les « Ciel et Marine » se dotent de U19 nationaux, une obligation figurant dans le cahier des charges de la Fédération[5].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

RéférencesModifier

  1. « La séction féminine du HAC », sur hac-foot.com (consulté le 16 avril 2020)
  2. « Football - DH féminines : le Havre AC se met au féminin », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 16 avril 2020)
  3. a et b « Football - DH féminine : le HAC et Gonfreville ont des ambitions », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 16 avril 2020)
  4. « Le Havre AC, une section féminine à la sauce américaine », sur CôtéFoot, (consulté le 16 avril 2020)
  5. a b c d et e « Le Havre, porte-drapeau du football féminin normand », sur Foot Normand (consulté le 16 avril 2020)
  6. « Face au coronavirus, la FFF place tout le football amateur à l’arrêt », sur Le Parisien.fr, (consulté le 16 mai 2020)
  7. « Coronavirus : la FFF confirme l'arrêt définitif des Championnats amateurs », sur L'Équipe, (consulté le 16 mai 2020)
  8. « Issy-les-Moulineaux et Le Havre promus en D1 féminine », sur L'Équipe, (consulté le 17 avril 2020)
  9. Sebastien Duret, « FFF - Les classements définitifs publiés, accessions et relégations : ISSY et LE HAVRE promus », sur Footofeminin.fr, (consulté le 16 mai 2020)
  10. a et b « Football - D1 Arkema : Vincent Volpe affiche sa confiance avant ce « grand défi » pour les Havraises », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 6 septembre 2020)
  11. « Football – D1 féminine : Uvenard désormais lié au HAC jusqu’en 2022 », sur Paris-Normandie.fr, (consulté le 16 mai 2020)
  12. « Football – D1 féminine : quel visage pour le HAC ? », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 29 mai 2020)
  13. « Football – D1 féminine : la Dieppoise Élise Legrout arrive au HAC », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 16 juin 2020)
  14. a et b « Football - D1 Arkema : deux nouvelles recrues au HAC », sur Paris-Normandie.fr, (consulté le 24 juin 2020)
  15. « Football - D1 Arkema : le HAC en ordre de marche avant de défier Issy », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 6 septembre 2020)
  16. « Football - D1 Arkema : une entame parfaite pour le HAC », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 6 septembre 2020)
  17. « #D1FArkema #HAC - Laure Lepailleur prend le poste de manager de la section féminine. », sur Les Féminines, (consulté le 20 septembre 2020)
  18. « Football - D1 Arkema : les Havraises accrochent le Paris FC », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 26 septembre 2020)
  19. « Football - D1 Arkema : Anna Björk Kristjánsdóttir débarque au HAC », sur Paris-normandie.fr, (consulté le 26 septembre 2020)
  20. Luc Gallais, « Football - D1 Arkema : les Havraises ne visent plus que le maintien », sur Paris-Normandie, (consulté le 19 décembre 2020)
  21. Sebastien Duret, « #D1Arkema - Thierry UVENARD et le HAC se séparent », sur Footofeminin.fr, (consulté le 19 décembre 2020)
  22. Luc Gallais, « Football - D1 Arkema : Michaël Bunel est le nouvel entraîneur des Havraises », sur Paris-Normandie, (consulté le 30 décembre 2020)
  23. « Effectif - Saison 2020-2021 », sur hac-foot.com (consulté le 19 janvier 2021)

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier