Ouvrir le menu principal

Le Criminel

film d'Orson Welles sorti en 1946
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Stranger.
Le Criminel
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original The Stranger
Réalisation Orson Welles
Scénario Anthony Veiller, John Huston et Orson Welles, d’après Victor Trivas et Decla Dunning
Acteurs principaux
Sociétés de production International Pictures
RKO Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film policier
Durée 95 minutes
Sortie 1946

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Stranger
De gauche à droite : Edward G. Robinson, Richard Long, Loretta Young, Martha Wentworth, Orson Welles, Philip Merivale, Byron Keith et non-identifiée

Le Criminel (The Stranger), ou Criminel en Belgique, est un film américain réalisé par Orson Welles, sorti en 1946.

SynopsisModifier

Peu après la Seconde Guerre mondiale, l'inspecteur Wilson traque les criminels de guerre allemands. Il suggère de libérer Konrad Merinke en espérant que, grâce à une filature, celui-ci le conduise à Franz Kindler, un important responsable des camps de concentration. Merinke cherche en effet à retrouver Kindler et ses propres recherches le conduisent aux États-Unis, à Harper[1], une petite ville du Connecticut.

Franz Kindler y a refait sa vie sous le nom de Charles Rankin ; il est devenu un professeur aimé et apprécié, et se prépare à épouser Mary Longstreet, la fille d'un juge de la Cour suprême. Lorsque Merinke

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

ProductionModifier

Orson Welles a fini le tournage avec dix jours d'avance sur la date prévue. Il considérait toutefois cette oeuvre comme son film le moins bon : « Il n'y a rien de moi dans The Stranger (...). Je l'ai tourné pour montrer à l'industrie que je pouvais tourner un film standard hollywoodien, dans les limites du temps et du budget, et être un aussi bon réalisateur que n'importe qui d'autre. »[3][source insuffisante]

AccueilModifier

Le film est nommé aux Oscars 1947 dans la catégorie du meilleur scénario. Il reçoit le Lion d'or à la Mostra de Venise 1947.

Notes et référencesModifier

  1. Harper est une ville fictive.
  2. Seul Anthony Veiller est crédité au générique.
  3. Orson Welles cité par Frank Brady

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :