Ouvrir le menu principal

Le Chemin du paradis (film, 1930)

film sorti en 1930
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Chemin du paradis.
Le Chemin du paradis
Titre original Die Drei von der Tankstelle
Réalisation Wilhelm Thiele
Max de Vaucorbeil
Scénario Franz Schulz
Paul Frank
Sociétés de production UFA
ACE
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Genre film musical
Durée 98 minutes
Sortie 1930

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Chemin du paradis (Die Drei von der Tankstelle[1]) est un film musical franco-allemand réalisé par Wilhelm Thiele et Max de Vaucorbeil, sorti en 1930.

Une version française a été tournée simultanément, avec la même équipe technique[2], modifiant certains montages. Premier film musical de l'histoire du cinéma allemand, il fut interdit par les autorités nationales-socialistes à partir du 1er octobre 1937.

Parmi les chansons du film, la plus célèbre est Ein Freund, ein guter Freund, connue en France sous le titre Avoir un bon copain,

SynopsisModifier

Trois amis, Willy, Hans et Kurt (Willy, Jean et Guy en VF), reviennent de voyage et découvrent qu'ils sont ruinés. Il ne leur reste que leur chien et leur automobile. Ils décident de se lancer dans les affaires : ils ouvrent un poste à essence et y travaillent en alternance. Ils y font la connaissance de la riche et jolie Lilian Cossmann (Liliane Borcard en VF) dont ils tombent tous trois amoureux sans que les autres ne le sachent.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Version allemande
Version française
  • Lilian Harvey : Liliane Borcard
  • Henri Garat : Willy Roussel
  • René Lefèvre : Jean
  • Jacques Maury : Guy
  • Olga Tchekhova : Édith de Tourkoff
  • Fritz Kampers : le consul Borcard
  • Hubert Daix : maître Dupont-Belleville
  • Gertrud Wolle : la secrétaire
  • Jean Boyer : l'huissier de Justice
  • Comedian Harmonists

Chansons du filmModifier

  • Erst kommt ein großes Fragezeichen (Les mots ne sont rien par eux-mêmes)
  • Ein Freund, ein guter Freund (Avoir un bon copain)
  • Hallo, du süße Frau, fahr' nicht allein (Le chemin du paradis)
  • Das Lied vom Kuckuck (Lieber, guter Herr Gerichtsvollzieh'r)
  • Liebling, mein Herz lässt dich grüßen (Tout est permis quand on rêve)

Différences entre les deux versionsModifier

  • La station service s'appelle Kuckkuck (« le coucou ») dans la version allemande et les Trois Fauchés dans la version française.

AdaptationsModifier

  • Un remake homonyme a été tourné en 1955, également en deux versions.
  • Le film a été adapté pour le théâtre en 2005 à Berlin et en 2006 à Dresde.

Notes et référencesModifier

  1. Littéralement « Les Trois du poste à essence ».
  2. [1]

Liens externesModifier