Le Bus Direct (Paris Aéroport)

navette de desserte des aéroports parisiens

Le Bus Direct
Image illustrative de l’article Le Bus Direct (Paris Aéroport)
Logo du réseau Le Bus Direct

Image illustrative de l’article Le Bus Direct (Paris Aéroport)
Un Scania OmniExpress sur la ligne 2.

Situation Île-de-France
Type Autocar
Entrée en service 1930
Fin de service (de facto le )
Lignes 4
Véhicules Setra, Scania
Propriétaire Groupe ADP
Exploitant Keolis
Lignes du réseau 1, 2, 3 et 4
Réseaux connexes (M) Autobus d'Île-de-France
Réseau RATP
Autres réseaux
Noctilien
Bus à haut niveau de service (Tvm, T Zenetc.)
Express et Mobilien
TàD Île-de-France Mobilités
Transilien SNCF

Le Bus Direct (anciennement Les Cars Air France) était un ensemble de lignes régulières d'autocars entre Paris et les deux grands aéroports d'Île-de-France (Orly et Roissy-CDG), plus une reliant les deux aéroports. Depuis le , le Groupe ADP avait repris la main sur le réseau en l’étendant et en l’associant à la marque Paris Aéroport. L’exploitation était assurée par la société Keolis[1].

Le service est interrompu le [2].

Le , le Groupe ADP annonce la fermeture définitive du service[3].

HistoireModifier

Le service est né en 1930 quand les lignes aériennes Farman offrent aux voyageurs un autocar Renault qui part de Paris et les dépose sur le tarmac du Bourget[1].

Les autocars Air France sont créés dès l'origine de la compagnie pour acheminer les passagers qui s'enregistrent « en ville ». En 1933, le service concerne les vols au départ du Bourget. En 1946, à l'ouverture de l'aérogare des Invalides, les autocars sont utilisés également pour les vols partant d'Orly[4].

Le , le Groupe ADP reprend la main sur les autocars Air France, rebaptisés Le Bus Direct. Trois nouveaux arrêts sont ajoutés dans la capitale. Les autocars sont intégrés à la marque Paris Aéroport pour harmoniser l’ensemble[5],[1].

Le Bus Direct emploie 180 personnes dont 160 sont des conducteurs[2].

Le , le service est suspendu en raison de l'effondrement du trafic aérien consécutif aux restrictions imposées dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19[2]. Le , Keolis annonce qu'il est « peu probable que les lignes reprennent » et prévoit le reclassement des salariés sur d'autres exploitations franciliennes de l'entreprise[2].

LignesModifier

Ligne Caractéristiques

1
 
Orly 4 Étoile
Ouverture / Fermeture
— /
Longueur
Durée
60 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Setra S 416 GT-HD
Scania OmniExpress
Scania Interlink-HD
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
dépôt
Orly
Desserte :
Autre :
  • Zones traversées : (ligne hors de la tarification d'Île-de-France Mobilités)[6]
  • Arrêts non accessibles aux UFR :
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne toute l'année de h 50 à 23 h 35.
  • Date de dernière mise à jour : .

2
 
Roissy — Porte 3 Champ de Mars - Tour Eiffel
Ouverture / Fermeture
— /
Longueur
Durée
60 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Setra S 416 GT-HD
Scania OmniExpress
Scania Interlink-HD
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / O / N / O
Voy. / an
dépôt
Le Mesnil-Amelot
Desserte :
Autre :
  • Zones traversées : (ligne hors de la tarification d'Île-de-France Mobilités)[6]
  • Arrêts non accessibles aux UFR :
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne toute l'année de h 45 à 23 h 19.
  • Date de dernière mise à jour : .

3
 
Roissy — Porte 3 Orly 4
Ouverture / Fermeture
— /
Longueur
Durée
90 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Setra S 416 GT-HD
Scania OmniExpress
Scania Interlink-HD
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
dépôt
Le Mesnil-Amelot
Orly
Desserte :
Autre :
  • Zones traversées : (ligne hors de la tarification d'Île-de-France Mobilités)[6]
  • Arrêts non accessibles aux UFR :
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne toute l'année de h à 22 h 35.
  • Date de dernière mise à jour : .

4
 
Roissy — Porte 3 Gare Montparnasse
Ouverture / Fermeture
— /
Longueur
Durée
60 min
Nb. d’arrêts
6
Matériel
Setra S 416 GT-HD
Scania OmniExpress
Scania Interlink-HD
Jours de fonctionnement
LMaMeJVSD
Jour / Soir / Nuit / Fêtes
O / N / N / O
Voy. / an
dépôt
Le Mesnil-Amelot
Desserte :
Autre :
  • Zones traversées : (ligne hors de la tarification d'Île-de-France Mobilités)[6]
  • Arrêts non accessibles aux UFR :
  • Amplitudes horaires : La ligne fonctionne toute l'année de h 30 à 22 h 45.
  • Date de dernière mise à jour : .

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Thierry Vigoureux, Les Cars Air France deviennent Le Bus Direct, tourhebdo.com, 17 mai 2016 (consulté le 18 janvier 2018).
  2. a b c et d Clément Peltier, « Aéroport : les « cars Air France » ne devraient pas reprendre », sur lechotouristique.com, (consulté le ).
  3. « Coronavirus : les "Bus Direct" entre les aéroports de Roissy, Orly et Paris toujours à l'arrêt », sur actu.fr (consulté le )
  4. « Service au sol », sur airfrancelasaga.com (consulté le ).
  5. « Les « cars Air France » deviennent « Le Bus Direct » », sur www.parisaeroport.fr (consulté le ).
  6. a b c et d « Est-il possible d’utiliser Le Bus Direct avec un Passe Navigo ? », sur lebusdirect.com (consulté le ) : « Il n’est pas possible d’utiliser le Passe Navigo à bord du Bus Direct car nous sommes un service indépendant d’Île-de-France Mobilités et de la tarification francilienne associée ».

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier