Le Boulanger de Valorgue

film sorti en 1952
Le Boulanger de Valorgue
Réalisation Henri Verneuil
Scénario Yves Favier
Pierre Lozach
Acteurs principaux
Sociétés de production Cité Films, Fidès
Peg Production
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie dramatique
Durée 107 minutes
Sortie 1953


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Boulanger de Valorgue est un film franco-italien réalisé par Henri Verneuil, sorti en 1953.

SynopsisModifier

Justin, fils de Félicien Hébrard, boulanger de Valorgue (village fictif provençal), courtise Françoise, la fille de l'épicière. Il est affecté en Afrique du Nord pour la durée de son service militaire. Françoise s'apercevant qu'elle est enceinte, fait l'objet de réflexions, notamment de sa mère, puisque les jeunes gens ne sont pas encore mariés. C'est pourquoi, Françoise quitte le village et revient dix mois plus tard, avec son bébé.

Les soupçons de la paternité se portent bien évidemment sur Justin, toujours absent. Félicien ne se fait pas à l'idée que son fils soit bel et bien le père, ayant péché avant d'avoir épousé la jeune fille, et n'informe pas Justin de la situation. De surcroît, personne au village ne pense à le mettre au courant.

Les commentaires vont bon train, et ceci provoque bientôt une véritable tension entre les villageois, qui se scindent en deux clans : « les boulangiéristes » et les « épiciéristes ». Le boulanger en vient à refuser de vendre son pain aux « épiciéristes », menaçant ainsi d'affamer la moitié du village. L'affaire s'envenime encore un peu lorsque le maire décide de relancer l'utilisation de l'ancien four communal. Il confie la fabrication du pain au facteur maladroit et un peu alcoolique, mais cela se solde par un incendie.

Se sentant tout autant responsable du climat délétère régnant au village, que rejetée par tous, Françoise s'enfuit avec l'enfant en Italie, dans le village d'origine de sa famille. Tous la cherchent. Une battue est organisée à laquelle tous les villageois prêtent leur concours, mais elle reste introuvable.

Le curé révèle alors à Félicien où se trouve la jeune fille. Le boulanger se lance à la recherche de Françoise et de son petit-fils. Il arrive à convaincre la jeune maman de son affection et de son désir de la voir revenir au village. Pendant son absence, le préfet a fait réquisitionner la boulangerie et confié lui aussi la fabrication du pain au facteur. Félicien le chasse et se remet au travail.

A la demande du sous-préfet, Justin bénéficie d'une permission et revient au village. Son père lui explique la situation, puisqu'il l'ignorait. La famille se rend alors chez la mère de Françoise pour demander sa main. Les jeunes amoureux se marient.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Lieux de tournageModifier

Les extérieurs ont été tournés à Mimet 13105 - le village fictif de Valorgue, à la gare de Simiane - scène de la gare en Italie, à Fuveau et alentours - scènes en Italie, notamment la ferme.

À noterModifier

  • Il existe aussi une version colorée du film

Liens externesModifier