Ouvrir le menu principal

Le Bosc-Roger-en-Roumois

ancienne commune française du département de l'Eure
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosc-Roger.

Le Bosc-Roger-en-Roumois
Le Bosc-Roger-en-Roumois
L'église Saint-Pierre.
Blason de Le Bosc-Roger-en-Roumois
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Bourgtheroulde-Infreville
Statut Commune déléguée
Maire délégué Philippe Vanheule
2017-2020
Code postal 27670
Code commune 27090
Démographie
Gentilé Rogebourgerons
Population 3 171 hab. (2014 en diminution de -1.28 % par rapport à 2009)
Densité 320 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 26″ nord, 0° 55′ 30″ est
Altitude Min. 107 m
Max. 162 m
Superficie 9,9 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Bosroumois
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Le Bosc-Roger-en-Roumois

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Le Bosc-Roger-en-Roumois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Bosc-Roger-en-Roumois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Bosc-Roger-en-Roumois

Le Bosc-Roger-en-Roumois (prononcé [ləboːʁoʒe ɑ̃ ʁumwa][1]) est une ancienne commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Le , elle devient commune déléguée de la commune nouvelle nommée Bosroumois qui entérine le fusionnement avec Bosnormand.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune se trouve sur le plateau du Roumois.

ToponymieModifier

Bosc est la forme régionale de bois.

HistoireModifier

Moyen ÂgeModifier

En 1204, Philippe-Auguste conquiert la Normandie de Jean sans Terre avec le concours du chef mercenaire Lambert Cadoc. Pour le remercier, le roi de France offre à Cadoc de nombreux biens dont Gaillon et un fief important à Bosc-Roger. Cadoc en fera, à son tour, don à la collégiale Saint-Antoine de Gaillon lorsqu'il la fonde en 1205[3].

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1959 mars 2001 Jean Guenier CD puis UDF - CDS Exploitant agricole
Conseiller général de 1973 à 1998
mars 2001 mars 2008 Francis Bellêtre    
22 mars 2008 31/12/2016 Philippe Vanheule UMP-LR Agriculteur

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 3 171 habitants, en diminution de -1,28 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 7231 5631 6041 9802 2032 0191 9391 9051 944
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 9391 9202 1692 2232 2772 0442 0321 6211 343
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1171 075959848832856864837880
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
9621 1621 6472 3232 8953 0033 2183 1433 171
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

  • Zone d'activités « Les Grands Clos »

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Pierre[8]
  • Manoir dit de Thibouville[9]
  • Manoir au lieu-dit La Breaulière[10]

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Ces armes peuvent se blasonner ainsi aujourd’hui :

de gueules aux trois molettes d'argent, au chef du même chargé d'un lion léopardé de sable

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier