Laurent Travers

joueur puis entraîneur de rugby à XV français
Laurent Travers
Description de cette image, également commentée ci-après
Laurent Travers en 2012.
Fiche d'identité
Naissance (52 ans)
à Sarlat-la-Canéda (France)
Poste Talonneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
CA Sarlat
CA Brive


Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2001-2003
2005-2009
2009-2013
2013-
ASM Clermont Auvergne
US Montauban
Castres olympique
Racing 92

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

Laurent Travers, né le à Sarlat, est un joueur et entraîneur de rugby à XV français. Il évoluait au poste de talonneur au CA Sarlat puis au CA Brive.

Il commence sa carrière d'entraîneur au sein de l'ASM Clermont Auvergne, avant de former un duo avec Laurent Labit durant quatorze années, de 2005 à 2019, successivement à la tête de l'US Montauban, du Castres olympique puis du Racing 92. Ils remportent le championnat de France avec Castres en 2013 puis avec le Racing en 2016. Depuis 2019, il est directeur du rugby du Racing 92.

BiographieModifier

Laurent Travers naît et grandit à Sarlat. Il fréquente le lycée Pré-de-Cordy de Sarlat avec lequel il remporte le championnat de France cadets scolaires le à Toulon[1].

Il devient directeur régional du Crédit agricole Charente-Périgord et dirige près de cent personnes[2].

Formé au CA Sarlat, il arrive au Club athlétique Brive Corrèze Limousin à 27 ans[2]. Le , il joue avec la finale de la Coupe d'Europe (première édition avec les clubs anglais) à l'Arms Park de Cardiff face au Leicester Tigers, les Brivistes s'imposent 28 à 9 et deviennent les deuxièmes champions d'Europe de l'histoire après le Stade toulousain en 1996. La saison suivante, il revient en finale avec au Parc Lescure de Bordeaux face à Bath mais les Anglais s'imposent 19 à 18.

 
Laurent Labit avec qui il forme un duo d'entraîneur de 2005 à 2019, successivement à Montauban, Castres et au Racing.

Après sa carrière de joueur, il embrasse celle d'entraîneur. Lors de la saison 2001-2002, il est entraîneur adjoint de l'ASM Clermont Auvergne, demi-finaliste du championnat. La saison suivante, il prend la tête de l'équipe première.

Puis, il co-entraîne l'US Montauban avec Laurent Labit de 2005 à 2009. Ils qualifient Montauban pour la H Cup 2008-2009 pour la première fois dans l'histoire du club.

À la fin de la saison 2008-2009, il rejoint, toujours avec Laurent Labit, le Castres olympique[3]. Avec le club tarnais, qui ne peut plus suivre l'inflation des budgets imposées par les grosses métropoles, ils reconstruisent un groupe avec de jeunes espoirs français. Ils réussissent à décomplexer cette équipe sans paillettes qui souffrent toujours d'un déficit d'image depuis le titre polémique attribué aux dépens des grenoblois en 1993[4] et sous-médiatisé car elle compte peu d'internationaux. Après une progression constante dans la hiérarchie du rugby français (deux barrages et une demi-finale), ils mènent le Castres olympique au titre de Champion de France 2013.

En , il est choisi pour entraîner les Barbarians français, aux côtés de Laurent Labit et Philippe Rougé-Thomas, pour une tournée au Japon. Il entraîne de nouveau les Baa-Baas, toujours avec Laurent Labit, lors d'une tournée en Argentine en , puis pour une rencontre contre le Japon au Havre en .

Dans la foulée du Bouclier de Brennus acquis avec le Castres olympique, ils prennent en charge le Racing Métro 92 qu'ils emmènent en finale de la coupe d'Europe et au titre de champion de France 2016. Le , ils prolongent leur contrat avec le Racing 92 jusqu'en 2021[5], puis en octobre de la même année, jusqu'en 2022[6].

Le , le Racing 92 annonce le départ de Laurent Labit du club à la fin de la saison pour rejoindre l'encadrement de l'équipe de France. Laurent Travers est alors nommé directeur général du rugby[7].

Carrière d'entraîneurModifier

Saison Club Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2001 - 2002 ASM Clermont Auvergne   Top 16 Adjoint Éliminé en demi-finale Éliminé en quart-de-finale -
2002 - 2003 ASM Clermont Auvergne   Top 16 Entraineur 5e Éliminé en poule -
2005 - 2006 US Montauban   Pro D2 Avants Champion de France de Pro D2 - -
2006 - 2007 US Montauban   Top 14 Avants 7e - Éliminé en poule
2007 - 2008 US Montauban   Top 14 Avants 7e - Éliminé en poule
2008 - 2009 US Montauban   Top 14 Avants 8e Éliminé en poule -
2009 - 2010 Castres olympique   Top 14 Avants Éliminé en barrages - Éliminé en poule
2010 - 2011 Castres olympique   Top 14 Avants Éliminé en barrages Éliminé en poule -
2011 - 2012 Castres olympique   Top 14 Avants Éliminé en demi-finale Éliminé en poule -
2012 - 2013 Castres olympique   Top 14 Avants Champion de France Éliminé en poule -
2013 - 2014 Racing Métro 92   Top 14 Avants Éliminé en demi-finale Éliminé en poule -
2014 - 2015 Racing Métro 92   Top 14 Avants Éliminé en barrages Éliminé en quart-de-finale -
2015 - 2016 Racing 92   Top 14 Avants Champion de France Défaite en finale -
2016 - 2017 Racing 92   Top 14 Avants Éliminé en demi-finale Éliminé en poule -
2017 - 2018 Racing 92   Top 14 Avants Éliminé en demi-finale Défaite en finale -
2018 - 2019 Racing 92   Top 14 Avants Éliminé en barrages Éliminé en quart-de-finale -
2019 - 2020 Racing 92   Top 14 Directeur général du rugby 3e (arrêt du championnat) Défaite en finale -
2020 - 2021 Racing 92   Top 14 Directeur général du rugby Éliminé en quart-de-finale -

PalmarèsModifier

Comme joueurModifier

Comme entraîneurModifier

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Franck Delage, « Sarlat : « Cela fait 28 ans et ça reste gravé » », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 2 janvier 2021).
  2. a et b Anthony Tallieu, « Champion d'Europe, Seigne, Casadeï... Laurent Travers (Racing 92) ne reniera jamais Brive », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 2 janvier 2021).
  3. Jean-François Paturaud, « Castres : Labit-Travers pour 3 ans », sur www.rugby365.fr, Sporever, (consulté le 16 avril 2009)
  4. Dominique Clère, « Rugby : Castres, club sans paillettes, à qui il manque toujours un petit rien », sur www.nouvelobs.com, (consulté le 13 avril 2020)
  5. « Labit et Travers avec le Racing 92 jusqu'en 2021 », sur www.francetvsport.fr, Francetv sport, (consulté le 30 janvier 2017).
  6. « Laurent Labit et Laurent Travers prolongés jusqu'en 2022 par le Racing », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 14 octobre 2017).
  7. « Top 14 : Laurent Labit officialise son départ du Racing 92 », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 29 avril 2019).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :