Laurence Boccolini

animatrice de radio-télé, animatrice et actrice française

Laurence Boccolini
Image illustrative de l’article Laurence Boccolini

Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Versailles, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Langue Français
Années d'activité Depuis
Émissions Le Maillon Faible
Money Drop
Le Grand Blind Test
Le Grand Concours des animateurs
Big Bounce Battle
Je suis une célébrité, sortez-moi de là !
Mot de passe
Concours Eurovision de la chanson
Tout le monde veut prendre sa place
Radio RTL (1980)
RTY (1981)
RFM (1982-1987)
Europe 1 (1987-1992)
Fun Radio (1992)
France Inter (1993-2000)
RTL (2000-2008)
Europe 1 (2009-2011)
Europe 1 (2018)
Chaîne La Cinq (1991)
TF1 (1993-1994)
France 2 (1994-1995)
Paris Première (1996-2007)
TF1 (2001-2020)
TMC (2007-2014)
France 2 (depuis 2020)

Laurence Boccolini est une animatrice de radio et de télévision, scénariste et actrice française, née le à Versailles. Elle anime principalement des jeux et des divertissements.

Elle a exercé sur TF1 de 2001 à 2020 et sur TMC de 2007 à 2014. Ayant officié sur France 2 de 1994 à 1995, elle fait son retour sur cette chaîne en 2020. À la radio, elle a notamment travaillé à Europe 1, France Inter et RTL.

BiographieModifier

À 17 ans, Laurence Boccolini devient standardiste à RTL, puis assistante sur l'émission Les Grosses Têtes, chargée de trier les questions des auditeurs[1].

Elle commence sa carrière comme animatrice à la radio la nuit sur RTY - Radio Télé Yvelines en 1981, puis rejoint en 1982 RFM[2]. Journaliste de rock, elle réalise des interviews pour différents programmes.

En , elle rejoint Europe 1 où elle est tour à tour meneuse de jeux et animatrice (Lenoir, Les Inconnus de l’après-midi, La Vie en rock, le Top 50) durant la saison 1987/1988. En 1992, elle anime sur Fun Radio l'émission matinale de la station en lieu et place d'Arthur et Manu Levy.

Dans les années 1990, Laurence Boccolini fait son entrée dans le paysage télévisuel. En , elle rejoint Tina Kieffer dans l'émission Demain, il fera beau sur TF1, puis elle prend les rênes du jeu Pyramide[3] sur France 2 pendant trois mois. En , sur cette même chaine elle succède à Nagui comme animatrice du jeu Que le meilleur gagne.

À la radio, elle participe à l'émission Rien à cirer de Laurent Ruquier sur France Inter, avant de prendre les rênes de sa propre émission, Rien à voir en 1999 et 2000[4],[5]

En , TF1 lui confie la présentation du jeu télévisé Le Maillon Faible qu'elle présentera jusqu'en [6]. Bien que le jeu soit souvent décrié, il lui apporte une grande notoriété et elle devient l'une des animatrices-phares de la chaîne avec notamment la présentation des prime-time de l'émission de téléréalité Première compagnie en février - .

Elle joue un petit rôle au cinéma, en , dans le film Ripoux 3 dans lequel elle donne la réplique à Philippe Noiret. Entre et , elle est l'héroïne d'une série diffusée sur TF1 intitulée Mademoiselle Joubert, elle est également la scénariste et chante le générique de la série.

En , Laurence reçoit du réalisateur Alexandre Arcady un rôle dans son film Tu peux garder un secret ? avec Pierre Arditi[7].

Elle est également ponctuellement sociétaire des Grosses Têtes sur RTL entre 2000 et 2008, puis rejoint l'équipe d'On va s'gêner en 2009[8].

À la suite de l'arrêt du Maillon faible en elle quitte TF1 au mois de juillet pour aller sur TMC où elle anime des émissions dans divers domaines (jeu, humour, téléréalité, magazine, paranormal). Tout en restant sur cette chaîne (jusqu'en 2012), elle revient sur TF1 en 2008 pour animer à partir du Dance Floor : Qui sera le plus fort ?, un concours de danse de candidats anonymes diffusé en access prime-time. L'émission s'arrête au bout de deux semaines en raison d'audiences insatisfaisantes.

Entre 2011 et 2017, elle anime en access prime-time sur TF1 le jeu Money Drop. Elle anime aussi ponctuellement le jeu musical Le Grand Blind Test de 2015 à 2018 en première ou deuxième partie de soirée, et enfin, de manière événementielle, le concours Les Cerveaux en prime-time en 2017.

En 2015, lors d'un prime-time spécial pour célébrer les quinze ans du jeu Qui veut gagner des millions ?, elle remplace Jean-Pierre Foucault à la présentation lorsque celui-ci participe en tant que candidat pour une association lors de cet anniversaire[9].

À partir de la rentrée 2018, elle présente Le Grand Concours des animateurs sur TF1, en remplacement de Carole Rousseau partie sur C8. Elle anime, également sur la même chaîne en duo avec Christophe Beaugrand, le jeu Big Bounce, la course de trampoline diffusée en première partie de soirée[10].

À la rentrée 2018, elle arrive sur Europe 1 pour animer Plan B, mais une semaine après, Laurent Guimier et Laurence Boccolini se mettent d'accord pour réduire l'émission d'une heure et changer de formule. Donc, à compter du 3 , elle anime Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? en quotidienne sur Europe 1, de 16 heures à 17 heures[11]. Le , elle annonce son départ d'Europe 1 à partir du , seulement 4 mois après son retour[12]. Elle sera remplacée par Karl Zéro avec ses Tontons flingueurs.

Entre début juillet et fin , elle présente la téléréalité Je suis une célébrité, sortez moi de là !, avec Christophe Dechavanne, sur TF1[13]. La même année, elle tourne pour TF1 dans la série Joséphine, ange gardien au côté de Mimie Mathy et incarne une commandante des opérations de secours dans une caserne de pompiers dans un épisode de Mongeville sur France 3 avec Francis Perrin et Gaëlle Bona.

En , elle remporte la première saison de Mask Singer sur TF1, déguisée en licorne[14].

À l'été 2020, elle quitte TF1 pour rejoindre France 2 où elle anime, en alternance, les jeux Mot de passe et Un mot peut en cacher un autre du lundi au vendredi à 10h35, ainsi que des émissions de divertissement en prime-time, à l'image des Comiques préférés des Français[15]. En janvier 2021, elle coanime avec Stéphane Bern Eurovision, c'est vous qui décidez !, l'émission de la sélection française pour l'Eurovision 2021. En mai, après avoir commenté seule les deux demi-finales sur Culturebox, elle retrouve Stéphane Bern lors de la finale du Concours.

Depuis le 9 août 2021 elle présente sur France 2, le jeu télévisé Tout le monde veut prendre sa place, en remplacement de Nagui.

Vie privéeModifier

Laurence Boccolini s'est mariée le à Presles-en-Brie (Seine-et-Marne) avec Mickaël Fakaïlo, qu'elle a rencontré lors de la présentation de l'élection de Mister France 2003, où il était Mister Tahiti, élu 2e dauphin de Mister France.

Elle essaie à plusieurs reprises d'avoir un enfant, sans succès, une expérience qu'elle raconte dans son livre Puisque les cigognes ont perdu mon adresse…, paru en 2008. Elle devient finalement mère d'une petite fille nommée Willow, née le [16],[17].

En 2018, elle révèle sur Instagram qu’elle est atteinte de polyarthrite rhumatoïde[18].

Lors d'une interview à un magazine féminin fin 2021[19], elle annonce être divorcée « depuis de nombreuses années ».

Animatrice à la radioModifier

  • 1980 : Standardiste à RTL puis assistante sur l'émission Les Grosses Têtes
  • 1981 : Début de carrière la nuit sur RTY - Radio Télé Yvelines
  • 1982 : Début sur RFM
  • 1987-1988 : Animatrice du Top 50 sur Europe 1
  • 1987-1988 : Animatrice de Les Inconnus de l’après-midi sur Europe 1
  • 1988-1989 : Animatrice de On the rock sur Europe 1
  • 1989-1990 : Animatrice de Les Inrockuptibles sur Europe 1
  • 1990-1991 : Animatrice de La Vie en rock sur Europe 1
  • 1991-1992 : Animatrice de Les Petits matins d'Europe 1 le week-end sur Europe 1
  • 1992 : Animatrice de la matinale Lolo Show sur Fun Radio[20]
  • 1993-1999: Chroniqueuse dans Rien à cirer, sur France Inter[21]
  • 1999-2000 : Animatrice de Rien à voir, sur France Inter
  • 2000-2008 : Sociétaire des Grosses Têtes, sur RTL
  • 2009 : Collaboratrice de On va s'gêner, sur Europe 1
  • 2010-2011 : Chroniqueuse dans Le Carré magique sur Europe 1
  • 2018 : Animatrice de Plan B et Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? sur Europe 1

Animatrice à la télévisionModifier

La Cinq ()Modifier

Antenne2 (-)Modifier

TF1 (-)Modifier

France 2 (-)Modifier

TF1 (1995 puis -)Modifier

TMC (-)Modifier

Autres chaînesModifier

France 2 (Depuis )Modifier

FilmographieModifier

ActriceModifier

FilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Clips vidéosModifier

ScénaristeModifier

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Prisma Média, « Laurence Boccolini - La biographie de Laurence Boccolini avec Gala.fr », sur gala.fr (consulté le ).
  2. « Laurence BOCCOLINI - Animateur - Europe 1 », sur europe1.fr (consulté le ).
  3. cherche-midi.com.
  4. « Laurence Boccolini » sur le site officiel de Télé 7 Jours, consulté le 12 juin 2009.
  5. « Laurence Boccolini » sur ozap.com, consulté le 12 juin 2009.
  6. Prisma Média, « Laurence Boccolini - La biographie de Laurence Boccolini avec Gala.fr », sur gala.fr (consulté le ).
  7. « Laurence Boccolini s'explique sur son départ de TF1 », Télé 2 Semaines, .
  8. De RTL à Europe 1.
  9. « Qui veut gagner des millions ? : Laurence Boccolini prend la place de Jean-Pierre Foucault [Photos] ».
  10. « Laurence Boccolini de retour sur TF1 », Télé 7 jours,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Aliagas, Bouchard, Boccolini... : Europe 1 officialise sa nouvelle grille », ozap.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. Kevin Boucher, « Laurence Boccolini : "Pourquoi je quitte Europe 1" », sur ozap.com, Puremédias, (consulté le ).
  13. « Laurence Boccolini : «J’espère emmener Dechavanne en Afrique du Sud avec moi» », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  14. « "Mask Singer" : « Je n’avais jamais vraiment rien gagné », confesse Laurence Boccolini », Benjamin Chapon, 20 minutes.fr, 14 décembre 2019.
  15. leblogtvnews.com, « 50 ans d'humour avec Laurence Boccolini, samedi 10 octobre sur France 2. », sur Leblogtvnews.com (consulté le )
  16. Eliane da Costa, « Laurence Boccolini est maman pour la toute première fois ! », sur closer.fr, en ligne le 25 novembre 2013 (consulté le ).
  17. Sarah Rahimipour, « Laurence Boccolini maman ! L'animatrice dévoile le visage de son bébé », sur purepeople.com, (consulté le ).
  18. « Publication de @lolobocco (Laurence Boccolini) », sur instagram.com.
  19. « Laurence Boccolini officialise son divorce avec son mari Mickaël Fakaïlo, Mister Tahiti 2002 », sur Femme Actuelle (consulté le )
  20. http://www.radioscope.fr/grilles/fun/fun1992.htm.
  21. « Laurence Boccolini - Animateur », sur Europe 1 (consulté le ).
  22. Michaël Zoltobroda, « Eurovision 2021 : Laurence Boccolini coanimera la soirée de présélection », sur leparisien.fr, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :