Lauren Boebert

représentante des États-Unis pour le Colorado depuis 2021

Lauren Boebert
Illustration.
Portrait officiel de Lauren Boebert (2020).
Fonctions
Représentante des États-Unis
En fonction depuis le
(3 mois et 13 jours)
Élection 3 novembre 2020
Circonscription 3e district du Colorado
Législature 117e
Prédécesseur Scott Tipton
Biographie
Nom de naissance Lauren Opal Roberts
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Altamonte Springs (Floride, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate (2005-2007)
Parti républicain (depuis 2007)
Résidence Rifle (Colorado)

Lauren Boebert, née Roberts le à Altamonte Springs (Floride), est une femme politique et femme d'affaires américaine[1]. Membre du Parti républicain, elle siège à la Chambre des représentants des États-Unis pour le Colorado depuis 2021.

Le , elle remporte l'élection dans le 3e district congressionnel du Colorado, couvrant l'ouest de l'État, en battant Diane Mitsch Bush, candidate du Parti démocrate et ancienne élue à la Chambre des représentants du Colorado (2013-2017)[2]. Elle défait auparavant le représentant sortant Scott Tipton lors de la primaire républicaine, devenant dès lors la première personne à battre un représentant fédéral en exercice lors d'une primaire dans le Colorado en 48 ans. Boebert possède Shooters Grill, un restaurant à Rifle, où les membres du personnel sont encouragés à porter ouvertement des armes à feu[3].

BiographieModifier

JeunesseModifier

Boebert naît à Altamonte Springs, au nord d'Orlando en Floride, en 1986[1]. À 12 ans, Boebert déménage avec sa famille dans le quartier Montbello de Denver et plus tard à Aurora, avant de s'installer à Rifle, en 2003[4],[5].

Boebert affirme que ses parents votent pour les démocrates[6],[7] et qu'ils vivent dans la pauvreté à Denver, où sa mère reçoit l'aide sociale. Sa mère s'inscrit comme républicaine plus récemment[8]. Boebert attribue à son premier emploi à 15 ans, dans un restaurant McDonald's, d'avoir changé sa vision des choses sur la nécessité de recevoir une aide gouvernementale[4],[9]

Elle quitte le lycée pendant sa dernière année pour fonder sa famille. Elle obtient un certificat GED en mai 2020[10],[8].

Carrière d'entrepreneuseModifier

Boebert et son mari ouvrent Shooters Grill à Rifle, en 2013, après que son mari soit licencié de son travail. Après une agression dans une ruelle voisine, Boebert obtient un permis de port d'arme dissimulé et commence à encourager ses serveurs du restaurant à venir armés[11],[12]. Ils ouvrent également un restaurant appelé Putters sur le parcours de golf de Rifle Creek en 2015[13].

À la mi-mai 2020, lors de la pandémie de Covid-19, Boebert viole l'ordre de confinement de l'État en rouvrant Shooters Grill pour un service de restauration[14]. Bien qu'elle reçoive une mise en demeure du comté de Garfield, Boebert déclare refuser de fermer son restaurant[15]. Le lendemain, elle déplace les tables à l'extérieur, sur le trottoir et les parkings[16]. Le jour suivant, le comté de Garfield suspend sa licence alimentaire[17]. Fin mai, l'État autorisant les restaurants à rouvrir à 50 % de leur capacité, le comté abandonne son ordonnance d'interdiction temporaire[18].

Activisme pour le port d'armesModifier

En septembre 2019, Boebert s'implique dans le militantisme pour le port d'armes, en défiant l'ancien représentant fédéral Beto O'Rourke lors d'une réunion à la mairie d'Aurora, dans le Colorado, en s'exclamant : « Hell, no, you won't take our guns » (« Sûrement pas, vous ne prendrez pas nos armes »)[19]. Plus tard ce mois-là, Boebert s'oppose à une mesure de contrôle des armes à feu lors d'une réunion du conseil municipal d'Aspen[20].

Campagne pour le CongrèsModifier

En décembre 2019, Boebert annonce sa candidature pour 3e district congressionnel du Colorado à la Chambre des représentants des États-Unis lors des élections de 2020, en commençant par lancer un défi au titulaire du poste, Scott Tipton, à la primaire du Parti républicain[21]. Au cours de sa campagne, Boebert critique Alexandria Ocasio-Cortez et d'autres membres de The Squad, se positionnant comme une alternative conservatrice à Ocasio-Cortez[22],[23],[24]. Seth Masket, professeur de sciences politiques à l'Université de Denver, suggère que Boebert voulait motiver les électeurs républicains à participer à la primaire, pendant un cycle électoral lent, en attisant leur colère contre Ocasio-Cortez et d'autres[22].

Boebert critique Tipton sur son bilan, qui, selon elle, ne reflète pas le point de vue du 3e district car il votait trop souvent avec les démocrates[25]. Pendant la campagne, Boebert qualifie Tipton de ne pas soutenir le président[22] et de soutenir l'amnistie pour les immigrants sans papiers en votant pour HR 5038, la loi de 2019 sur la modernisation de la main-d'œuvre agricole, affirmant que la loi contient une disposition qui mène à la citoyenneté et fournit également un financement aux travailleurs agricoles sans papiers pour le logement[26]. Boebert critique aussi les efforts de Tipton sur le financement du programme de protection des chèques de paie, affirmant qu'il ne s'est pas battu assez dur pour obtenir plus d'argent[27]. Pendant sa campagne, Boebert amasse un peu plus de 150 000 $ jusqu'à la primaire du 30 juin[28].

Le 30 juin 2020, elle remporte la primaire avec 54,6 % des voix contre 45,4 %[29]. C'est la première fois que le candidat sortant est battu depuis que le représentant démocrate Wayne Aspinall a perdu face à Alan Merson, il y a 48 ans[30],[31]. Boebert s'engage à rejoindre le Freedom Caucus si elle est élue à la Chambre[25].

Boebert affronte l'ancienne représentante démocrate de l'État Diane Mitsch Bush, professeure de sociologie à la retraite de Steamboat Springs, Colorado, lors des élections générales de novembre. Boebert accuse Bush d'avoir un « agenda socialiste »[30]. À la fin de juillet, Boebert est considérée comme la favorite pour remporter les élections de novembre contre Bush[4] mais un sondage effectué en septembre donne Bush gagnante d'un point[32].

Au cours de la campagne, Boebert exprime son soutien à la théorie du complot de QAnon en apparaissant sur une émission Web promouvant cette mouvance conspirationniste d'extrême-droite. Elle y déclare que « Tout ce que j'ai entendu de Q, j'espère que c'est réel parce que cela signifie seulement que l'Amérique devient de plus en plus forte. »[33],[34],[35]. QAnon est classé comme une menace de terrorisme intérieur par le FBI et est décrit comme une secte[36].

Positions politiquesModifier

ÉnergieModifier

Boebert soutient une politique « énergétique globale », qui fait référence au développement et à l'utilisation d'une combinaison de ressources pour répondre à la demande énergétique. Les ressources comprennent des ressources non renouvelables (notamment le pétrole brut) et des ressources renouvelables (notamment l'énergie solaire). Mais elle veut que les marchés décident, pas le gouvernement[37].

Collège électoralModifier

Boebert s'oppose au National Popular Vote Interstate Compact, qui abolirait le collège électoral pour les élections présidentielles[11].

EnvironnementModifier

Boebert s'oppose au Green New Deal qui, selon elle, coûterait 93 billions de dollars et conduirait à la faillite des États-Unis[38].

ImmigrationModifier

Boebert soutient la construction d'un mur frontalier entre le Mexique et les États-Unis et s'oppose à l'amnistie en matière d'immigration[39].

Problèmes sociauxModifier

Boebert est anti-avortement[11]. Elle s'oppose à une éducation sexuelle complète et au financement fédéral de Planned Parenthood[11]. Elle est une partisane du port d'armes et s'oppose à l'expansion des réglementations sur le contrôle des armes à feu[40]. Elle est contre la red flag law du Colorado, qui est adoptée en 2019 par l'Assemblée générale de l'État et permet la confiscation temporaire d'armes à feu sous le contrôle d'un juge[9],[11].

Soins de santéModifier

Boebert soutient la couverture d'assurance maladie pour les affections préexistantes[41]. Elle veut que les soins de santé soient abordables et que les prix soient transparents[41].

Elle appelle à l'abrogation par le Congrès de la Patient Protection and Affordable Care Act, promulguée par le président Barack Obama[42]. Boebert ne soutient pas un système de santé à payeur unique, affirmant que le système conduirait les petites entreprises comme la sienne à la faillite en raison de son coût prohibitif[43].

Vie privéeModifier

Mariée à Jayson Steven Boebert depuis 2005, ce dernier est originaire de Silt, dans le Colorado[44]. Avant d'exploiter leur entreprise, le mari de Boebert travaille dans les champs de pétrole et de gaz[7]. Ils ont quatre fils[11]. Boebert est chrétienne évangélique[12].

Elle fait l'objet de multiples plaintes pour son comportement agressif et « oublie » à de multiples reprises de se présenter devant le juge[45]. En 2016, elle est citée à comparaître devant un tribunal pour conduite dangereuse d'un véhicule, mais ne se présente pas à l'audience. Arrêtée, elle sera libérée sous caution[45],[46].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Lofholm, Nancy, « How Lauren Boebert rose from unknown to a candidate for Congress to someone in Donald Trump’s orbit », Colorado Sun,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Ruble, Eric, « Mitsch Bush concedes to Boebert in race for Colorado’s 3rd Congressional District », FOX 31 Denver,‎ (lire en ligne)
  3. (en-US) Skilling, « Armed and ready to feed you: Shooters Grill in Rifle serves up barbecue with a gun on the side », The Denver Post, (consulté le 1er juillet 2020)
  4. a b et c (en) Wingerter, Justin, « Lauren Boebert beat a Colorado congressman. Is she the next GOP star? », Denver Post,‎ (lire en ligne)
  5. (en-US) Rice, « Regional: Shooters in Rifle serves a big helping of Second Amendment », Glenwood Springs Post Independent, (consulté le 1er juillet 2020)
  6. (en-US) Armijo, Patrick, « Lauren Boebert discusses, defends her backstory during Durango visit », The Durango Herald,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en) Kim, « Who Is Lauren Boebert? », Colorado Public Radio, (consulté le 1er juillet 2020)
  8. a et b (en) Ashby, Charles, « Boebert's Democratic upbringing questioned », Daily Sentinel,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (en) Roberts, « Lauren Boebert on Her Fully Loaded Campaign Against Scott Tipton », Westword, (consulté le 1er juillet 2020)
  10. (en-US) Hulse, Carl, « In Colorado, Fiery Political Novice Aims for a Seat in the House », New York Times,‎ (lire en ligne)
  11. a b c d e et f (en) Turner, « Shooters Grill owner enters US House race », Rio Blanco Herald Times, (consulté le 9 juillet 2020)
  12. a et b (en) Sauer, « Burger with a side arm: Gun-packing service draws spotlight, more customers to Rifle restaurant », Daily Sentinel, sur Newspapers.com, (consulté le 1er juillet 2020), p. 1D
  13. (en) Rice, « Shooters makes transition from guns to golf clubs », Glenwood Springs Post Independent, (consulté le 1er juillet 2020)
  14. (en) Corey, « "I’m not going to wait on the government to tell me what to do." Lauren Boebert says Shooter's Grill in Rifle is open for business », KKCO, (consulté le 1er juillet 2020)
  15. (en) Sieg, « Shooters Grill In Rifle Defies Cease-And-Desist Order », Colorado Public Radio, (consulté le 1er juillet 2020)
  16. (en-US) « Shooters Grill Moves Tables Outside To Serve Customers After Cease & Desist Order », CBSN Denver, (consulté le 8 juillet 2020)
  17. (en-US) Tabachnik, « Shooters Grill in Rifle has food license suspended, owner says », The Denver Post, (consulté le 8 juillet 2020)
  18. (en-US) Stroud, « Court case against Shooters Grill dismissed, but license still suspended as county, owner negotiate reopening », www.aspentimes.com, (consulté le 8 juillet 2020)
  19. (en) Boyd, « Colorado Woman Challenges Beto O'Rourke's Plan For Buyback Of AR-15s, AK-47s », CBS Local, (consulté le 29 août 2020)
  20. (en) Sackariason, « Garfield County gun advocates take aim at Aspen’s proposed prohibition of deadly weapons in city buildings », Glenwood Springs Post Independent, (consulté le 1er juillet 2020)
  21. (en) Kim, « Lauren Boebert Questions If Rep. Scott Tipton Is Trump Enough », Colorado Public Radio, (consulté le 1er juillet 2020)
  22. a b et c (en) Bowman, Bridget, « Lauren Boebert ran against AOC and the ‘squad,’ and beat Rep. Scott Tipton in the process », Roll Call,‎ (lire en ligne)
  23. (en) Panetta, « GOP Congressman Scott Tipton was defeated by right-wing primary challenger Lauren Boebert in Colorado's 3rd congressional district », Business Insider, (consulté le 6 juillet 2020)
  24. (en) Tackett, « Owner of Shooters Grill challenges Tipton in primary », Aspen Daily News, (consulté le 6 juillet 2020)
  25. a et b (en) Kim, « Lauren Boebert Questions If Rep. Scott Tipton Is Trump Enough », Colorado Public Radio, (consulté le 6 juillet 2020)
  26. (en) Ashby, Charles, « Republican candidate and owner of gun-toting grill accuses Tipton of supporting amnesty bill », The Daily Sentinel,‎ (lire en ligne)
  27. (en) Patrick Armijo, « Restaurant owner gets top line on Republican primary ballot », sur Durango Herald (consulté le 4 novembre 2020)
  28. (en) Luning, « National GOP congressional group names Lauren Boebert to 'Young Guns' program », Colorado Politics, Denver, Colorado, Clarity Media Corporation, (consulté le 7 août 2020)
  29. (en) LeBlanc, « Trump-backed five-term Republican lawmaker loses primary to challenger who praised QAnon conspiracy », CNN, (consulté le 1er juillet 2020)
  30. a et b (en) Webb, Dennis, « Around Boebert’s hometown, her victory greeted by GOP with joy, apprehension », Grand Junction Daily Sentinel,‎ (lire en ligne)
  31. (en) Luning, Ernest, « Boebert rockets to fame — and controversy — in primary upset in Colorado congressional race », Colorado Springs Gazette,‎ (lire en ligne)
  32. « Local political leaders react to a recent poll for CO District 3 », Westernslopenow,‎ (lire en ligne)
  33. (en) Robillard, « A QAnon Supporter Just Beat A Republican Congressman in Colorado », HuffPost, (consulté le 6 juillet 2020)
  34. (en) Kurtzleben, « GOP Candidates Open To QAnon Conspiracy Theory Advance In Congressional Races », NPR.org, (consulté le 6 juillet 2020)
  35. (en) Peters, « The QAnon supporters winning congressional primaries, explained », Vox, (consulté le 6 juillet 2020)
  36. (en) Dickson, « The FBI Declared QAnon a Domestic Terrorism Threat — and Conspiracy Theorists Are Psyched », Rolling Stone, (consulté le 2 juillet 2020)
  37. (en-US) Kim, Caitlyn, « The Race Is On: Colorado’s 3rd District Candidates Stump From Pickup Trucks And Through Computer Screens », Colorado Public Radio News,‎ (lire en ligne)
  38. (en-US) Author: Scott Weiser, « Rifle restaurateur Lauren Boebert ready for a showdown in 3rd Congressional District », sur Complete Colorado - Page Two, (consulté le 4 novembre 2020)
  39. (en-US) William Cummings, « 5-term Rep. Tipton backed by Trump loses in Colorado primary, upset by businesswoman Lauren Boebert », sur Detroit Free Press (consulté le 4 novembre 2020)
  40. (en-US) « Lauren Boebert upsets 5-term congressman Scott Tipton in Colorado primary », PBS NewsHour, (consulté le 8 juillet 2020)
  41. a et b Lauren Boebert, « Boebert: Mitsch Bush deceiving CD3 voters on health care », Complete Denver,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2020)
  42. (en) Jesse Paul The Colorado Sun Sunday et June 28, « Want to understand U.S. politics? Look at Colorado’s 3rd Congressional race », sur The Journal (consulté le 4 novembre 2020)
  43. (en) Emily Hayes, « Boebert rally in Cortez draws dozens concerned about individual liberty », sur Durango Herald (consulté le 4 novembre 2020)
  44. (en-US) John Stroud, « Silt couple discovers that childbirth can be one wild ride », Vail Daily, (consulté le 1er juillet 2020)
  45. a et b (en-US) « Congressional candidate Lauren Boebert has a history of minor arrests, court no-shows », sur The Denver Post, (consulté le 4 novembre 2020)
  46. (en-US) Carl Hulse, « In Colorado, Fiery Political Novice Aims for a Seat in the House », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 4 novembre 2020)

Liens externesModifier