Ouvrir le menu principal

Laurel dans la jungle

film américain réalisé par Ralph Ceder et sorti en 1923
Laurel dans la jungle
Description de l'image Roughest Africa01.jpg.

Titre original Roughest Africa
Réalisation Ralph Ceder
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Cinéma muet, comédie burlesque
Durée 29 minutes
Sortie 1923

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Laurel dans la jungle (Roughest Africa) est une comédie muette sortie le . Le film est réalisé par Ralph Ceder[1].

Sommaire

SynopsisModifier

Deux explorateurs anglais, professeur Laurello et Lieutenant Downe, partent de chez eux pour aller prendre des animaux en photographie. Les deux hommes sont initialement basés dans une ville d'Afrique nommée « Hollywood » et rejoignent une autre ville africaine « Los Angeles ». L'action débute par le départ de l'explorateur Professeur Stanislaus Laurello qui laisse sa femme, Mrs. Laurello, dans la ville de « Hollywood ».

Le premier animal que cherche à prendre en photo est un porc-épic mais Laurello reçoit une coquille jetée sur la tête par un singe et il tombe sur les fesses sur le porc-épic. Par la suite, il tente de mettre un place un piège pour attirer une autruche avec un chapelet de saucisses et une trappe camouflée dans le sol. Cette dernière ne fonctionne pas quand l'autruche arrive et finalement Downe décide d'aller faire la sieste.

Un ours brun sort de sa tente et les deux compères essaient dans un premier temps de le chasser avant d'être poursuivi par leur proie. Finalement, la trappe fonctionne et l'ours tombe dans le piège mais alors que Laurello veut se faire prendre en photographie au-dessus de la trappe, un singe actionne le mécanisme et Laurello rejoint l'ours dans le trou.

La seconde partie du film présente Laurello qui cherche à tuer un éléphant alors qu'un indigène lui conseille de tirer entre les yeux. L'éléphant ne reste pas immobile et alors que les deux compères essaient de le déplacer, il s'assoit sur le côté et sur les pieds de Down. Finalement l'éléphant se relève et arrose les deux explorateurs puis mange le pistolet de Laurello. Ce dernier tente d'accrocher un autre pistolet à un fil pour pouvoir tuer l'éléphant de l'intérieur et lorsqu'il tire sur la gâchette, l'éléphant est projetée en l'air et Laurello peut enfin poser avec son trophée.

La dernière partie du film voit Laurello tenter d'attirer le lion avec un violoncelle. Down le défie d'attraper un lion avec un tel instrument et lui promet que s'il réussit, il s'en ira chasser la girafe avec une clarinette. Laurello réussit à attirer le lion puis est coursé par ce dernier et le conduit vers un piège où le lion est capturé. Le lion parvient à s'enfuir et se réfugie dans un trou. Laurello le suit pour le débusquer mais finalement en ressort chassé par toute une meute pendant trois jours. La course se poursuit jusqu'à une rivière où Laurello plonge mais il se fait alors chasser par des crocodiles. Finalement, Laurello fuit en voiture où il trouve un putois qu'il chasse de sa voiture.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Les indigènes du film sont joués par des hommes blancs maquillés et vêtus de cagoules noires.

RéférencesModifier

  • DVD «  Stan Laurel - 16 courts métrages - 1923-1925 », 2008 - publié par MK2
  1. (en) Présentation du film sur http://www.silentera.com/.

Lien externeModifier