Ouvrir le menu principal

Régions de l'Italie antique
Latium
Image illustrative de l’article Latium vetus
Reconstitution du Latium antique, soit le Latium vetus (du Tibre au Circé) et le Latium adiectum (du Circé au Liris)[1].
Localisation
Localisation territoires d'Italie centrale
Régions de l'Italie d'Auguste Ier siècle av. J.-C.-Ve siècle
Coordonnées 41° 02′ 11″ nord, 12° 16′ 26″ est
Histoire
Période IVe – Ier siècle av. J.-C.
Peuples Latins, Aborigènes, Ausones, Herniques, Eques, Etrusques, Falisques, Rutules, Sabins, Volsques[2].

Le Latium vetus désigne durant l'Antiquité la partie du Latium qui s'étend autour du mont Albain.

GéographieModifier

Le Latium vetus s'étend entre le cours inférieur du Tibre, le cours de l'Anio, la côte tyrrhénienne et les chaînes des monts Lépins et Prénestins.

 
Le mont Albain vu depuis le nord, au centre du Latium vetus.

Principales villesModifier

  • Sur la côte, Ostia (Ostie), Laurentum (Capocotto), Lavinium (Pratiea), Castruminui (Fossa dell'Incastro), Castra Troiana, Satricum (Casale di Canna), Pollusca, Astura (Torre d'Astura) ;
  • Dans le pays entre l'Anio et le Tibre : Cameria, Corniculum, Medullia (Sant'Angelo), Ameriola, Caenina, Nomentum (Mentana), Ficulea, Crustumerium, Fidenae, Antemnae ;
  • Au sud de l'Anio, dans le voisinage de Rome : Bovillae, Apiolae, Mugilla, Ficana, Politorium, Tellenae ;
  • Dans les monts Albains : Albe la Longue, Aricia (La Riccia), Lanuvium (Civita Lavigna), Corioli, Tusculum (Frascati), Labicum (Colonna), Corbio, Algidum ;
  • Dans la plaine de l'Anio jusqu'au Tolerus : Collatia, Gabii, Aesula, Tibur (Tivoli), Empulum (Ampiglione), Sassula, Scaptia, Pedum, Praeneste (Palestrina), Bola, Tolerium.

CarteModifier

Carte du Latium vetus

Notes et référencesModifier

  1. Strabon, Géographie, V, 3,4.
  2. Strabon, Géographie, V, 3,2.

Voir aussiModifier