Lasipalatsi

Le Lasipalatsi (en suédois : Glaspalatset, en français : Le Palais de verre) est un immeuble, de style fonctionnaliste, situé sur Mannerheimintie dans le quartier Kamppi d'Helsinki en Finlande[1].

Lasipalatsi
Image dans Infobox.
Le Lasipalatsi
22-24, Mannerheimintie
Présentation
Type
Partie de
Style
Architecte
Construction
1936
Usage
Patrimonialité
Bâtiment protégé par un plan d'urbanisme (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées

ArchitectureModifier

L'immeuble de bureau est conçu dans les années 1930 par Viljo Revell, Heimo Riihimäki et Niilo Kokko. C'est l'un des bâtiments de style fonctionnaliste des plus remarquables d’Helsinki[2].

Il y avait au même emplacement des bâtiments de la caserne de Turku dont la plupart ont été détruits en 1918 pendant la Guerre civile finlandaise et tous sont démolis par la suite à l'exception d'une dépendance qui existe encore.

Le lasipalatsi, construit en 1936, abrite des bureaux, des restaurants et le musée Amos Rex. Le bâtiment a été conçu pour être temporaire et être ensuite détruit et remplacé par un immeuble de bureaux plus grand. Le projet de destruction est repoussé une décennie après l'autre mais le bâtiment n'est pas entretenu car on n'a pas remis en cause sa destruction à venir. Les habitants d'Helsinki s'opposeront plusieurs fois à sa destruction.

Après des décennies d'abandon et de dégradation, le Lasipalatsi est protégé puis rénové[3] et devient en 1988 un centre de la culture et de médias. Il abrite aussi un café et des sociétés des médias, des services internet et des espaces d'exposition. Les programmes télévisés matinaux de Yleisradio sont transmis depuis Lasipalatsi. Le cinéma Bio Rex' se spécialise dans la diffusion de films culturels.

Le musée Amos RexModifier

Le musée Amos Rex est installé en partie dans le Lasipalatsi et ses salles d'exposition sont bâties sous la place Lasipalatsiaukio qui est située derrière le Lasipalatsi.

La construction du musée débute en et le musée Amos Rex ouvre au public le [4],[5].

GalerieModifier

BibliographieModifier

  • Hilkka Högström, Jüri Kokkonen, Lasipalatsi, Lasipalatsi Media Centre, , 95 p. (ISBN 951-718-336-4)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. (fi) « Lasipalatsi », korttelit.fi (consulté le 9 janvier 2013)
  2. (fi) « Vakuutusyhtiö Pohjan talo, Lasipalatsi ja Rautatalo », Museovirasto (consulté le 9 janvier 2013)
  3. (fr) « L'ancien édifice abandonné devient un centre branché », Commission européenne
  4. (fi) « Lasipalatsin museon rakennustyöt alkoivat - Kaivinkoneen puikoissa Kaj-Gustaf Bergh », Kauppalehti,‎ (lire en ligne, consulté le 20 novembre 2018)
  5. (fi) « Amos Rex osoittaa, ettei Guggenheimia tarvita Helsingissä », Yle, (consulté le 20 novembre 2018)