Lasagnes

préparation faite de couches de pâtes en forme de larges plaques et d'une sauce tomate avec de la viande

Lasagnes
Image illustrative de l’article Lasagnes
Lasagnes à la sauce bolognaise.

Lieu d’origine Émilie-Romagne, Campanie, Latium
Date Cuisine médiévale du XIIIe siècle (présumé)
Place dans le service Primo piatto (it), plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Semoule de blé dur, ricotta, mozzarella, ou parmesan, sauce béchamel ou sauce bolognaise,
Mets similaires Pâtes au four, lasagnette, Bardele, lasagnoni (Vénétie) ; capellasci; sagne (Salento) ; lagana (Pouilles) ; parfois cannelée et nommée doppio festone, sciabo, sciablo[1]
Accompagnement Salade, vin d'Italie
Classification Cuisine romagnole, cuisine napolitaine, cuisine italienne

Les lasagnes (lasagna, en italien) sont à la fois des pâtes alimentaires en forme de feuilles rectangulaires, ainsi qu'une recette de cuisine italienne à base de couches alternées de pâtes lasagnes, parmesan, mozzarella, ou ricotta, et de sauce bolognaise ou sauce béchamel, gratiné au four. Originaires du centre-sud italien, elles sont déclinées sous de multiples variantes dans le monde (légume, épinard, aubergine, pesto, viande, poisson, fruits de mer, ou végétariennes...)[2].

HistoireModifier

Le cuisinier épicurien Apicius de l'Antiquité romaine décrit une recette de cuisine de « tarte d'Apicius[3] » de cuisine de la Rome antique, au Ier siècle av. J.-C., à base de succession de laganum (crêpe, abaisse de pâte), et de couches de viande ou de poisson. Cette recette est retranscrite ultérieurement dans son ouvrage culinaire De re coquinaria, L'Art Culinaire, du IVe siècle[4],[5],[6],[7],[8],[9].

Une des plus anciennes recettes écrites connues sous le nom de « lasanis » (à base de pâte et de fromage, sans tomates, arrivées en Europe du Nouveau Monde au XVIe siècle) remonte au codex Liber de coquina (Le livre de cuisine, en latin), ouvrage de cuisine médiévale d'auteur anonyme de la cour du royaume de Naples de la fin du XIIIe siècle : « De lasanis : ad lasanas, accipe pastam fermentatam et fac tortellum ita tenuem sicut potentiis. Deinde, diuide eum per partes quadratas ad quantitatem trium digitorum. Postea, habeas aquam bullientem salsatam, et poses ibi ad coquendum predictas lasanas. Et quand erunt fortiter décocte, accipe caseum grattatum. » (Lasagnes : pour faire des lasagnes, prenez des pâtes fermentées et rendez-les aussi fines que possible. Ensuite, divisez-le en parties carrées de trois doigts de large (6 cm). Ensuite, sortez de l'eau bouillante salée et faites cuire les lasagnes indiquées. Et quand ils sont cuits versez du fromage râpé. Liber de coquina, livre III, Naples, XIVe siècle).

ÉtymologieModifier

Le mot italien lasagna est dérivé du grec ancien λάσανα / lásana qui signifie « trépied de cuisine » (servant à maintenir une cocotte au-dessus du feu de cuisson) . Ce mot fut ensuite employé par les Romains pour désigner le lasanum (récipient de cuisson, casserole, marmite, pot) (proche de laganum, crêpe ou abaisse de pâte). Les Italiens employèrent ensuite le mot à partir du XIIIe siècle pour désigner le plat dans lequel les lasagnes étaient cuisinés, jusqu'à ce jour où ce mot lasagna (lasagne au pluriel) ne désigne plus que cette variété de pâte et sa recette.

Recette de lasagne bolognaiseModifier

Mettre dans un plat environ cinq couches successives de sauce bolognaise, de fromage (ricotta, mozzarella ou parmesan), de pâtes lasagnes. Terminez par du fromage. Les ingrédients doivent être suffisamment humides pour que les plaques de lasagne puissent gonfler et cuire à la cuisson. Faire cuire à couvert à four chaud, puis à découvert vers la fin pour gratiner[11],[12],[13],[14],[15].

Les dimensions standard d'une plaque de pâte sont de 17,6 × 8,8 cm (+/- 5 mm).

Les feuilles de lasagne peuvent être fabriquées avec des machines à pâtes traditionnelles.

Les lasagnes vertes (lasagne verdi) sont une variante des pâtes à base d'épinards.

Dans la culture populaireModifier

Les lasagnes sont le mets favori du chat Garfield.

Dans les médiasModifier

Les lasagnes surgelées ont été au cœur d'un scandale à l'échelle européenne en février- sur la fraude à la viande de cheval[16].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Caz Hildebrand (trad. de l'anglais par Patrice Salsa, ill. Jacob Kenedy), Géométrie de la pasta, Paris, Marabout, , 142 p. (ISBN 978-2-501-07244-1, OCLC 762599005, lire en ligne).
  2. [vidéo] Lasagne bolognèse sur YouTube
  3. « Patina Apiciana », sur histoiredepates.net (consulté en )
  4. « Découvrez l'histoire des pâtes et leur origine », sur www.futura-sciences.com (consulté en )
  5. « Les pâtes gréco-romaines », sur histoiredepates.net (consulté en )
  6. « How to Make Fresh Lasagne Sheets », sur pastaevangelists.com (consulté en )
  7. « Le lasagne », sur www.italiailoveyou.com (consulté en )
  8. « Cuisiner à l'Antique : Apicius au Moyen Age », sur www.persee.fr (consulté en )
  9. « Histoire des pâtes », sur www.pasta-della-mamma.com (consulté en )
  10. « Lasagne napolitaine », sur recette-italienne.fr (consulté en )
  11. « Lasagnes, tomate, ricotta », sur www.academiedugout.fr (consulté en )
  12. « Comment faire des lasagnes maison sans prise de tête ? », sur www.elle.fr (consulté en )
  13. « Les erreurs que l’on fait tous avec les lasagnes », sur www.femmeactuelle.fr (consulté en )
  14. « Lasagnes à la bolognaise facile », sur www.cuisineaz.com (consulté en )
  15. « Lasagnes à la bolognaise », sur www.marieclaire.fr (consulté en )
  16. « Lasagnes à la viande de cheval : une fraude à l'échelle européenne », sur www.liberation.fr, (consulté le ).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier