Larbi Benboudaoud

judoka français

Larbi Benboudaoud
Image illustrative de l’article Larbi Benboudaoud
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Niveau 7e Dan
Période active 1993-2004
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (47 ans)
Lieu de naissance Dugny (Seine-Saint-Denis)
Taille 1,70 m (5 7)
Catégorie - 66 kg
Club Athletic Club de Boulogne-Billancourt
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 1 2 0
Championnats d'Europe 2 0 3
Championnats de France 1re division 0 1 2
Meilleurs résultats en Grands Chelems
TournoiParis Ekaterinbourg Rio Tokyo
RésultatMédaille d'or : Or
Dernière mise à jour : 24/11/2020

Larbi Benboudaoud, né le à Dugny en Seine-Saint-Denis, est un judoka français d'origine Algerienne[1].

BiographieModifier

Larbi Benboudaoud commence le judo en club à l'âge de 10 ans, d'abord au Bourget puis à Dugny à 15 ans. C'est à partir de la catégorie d'âge junior qu'il remporte des compétitions de niveau national[2].

Il participe à ses premiers Jeux Olympiques en 1996 à Atlanta. Il est battu au premier tour par le brésilien Guimaraes.

Il devient champion du monde en 1999 et vice-champion olympique en 2000. La Fédération française de judo lui décerne, en 2003, le Kimono d’or, qu'il avait déjà failli recevoir en 2000, David Douillet ayant été sacré pour la deuxième fois cette année[3].

Il décide de se retirer de la compétition en 2004. Entraineur de l'équipe nationale féminine à l'INSEP, il est l'entraineur de Lucie Décosse aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Cette dernière y obtient la médaille d'or en catégorie des moins de 70 kg le . En , il est nommé responsable de l'équipe de France féminine[4].

Il est actuellement 7e Dan.

Larbi Benboudaoud vit à Thiais. Marié, il est père de deux garçons.

PalmarèsModifier

En tant que judokaModifier

  • 2001
    • 3e : Tournoi de Paris (Bercy, France), - 66 kg
    • 3e : Championnat d’Europe de Paris (France), - 66 kg
  • 1998
    • 1er : Championnat d’Europe (Oviedo, Espagne), -66 kg
    • 1er : Tournoi de Rome (Italie), - 66 kg
    • 3e : Coupe du monde par équipes de nations (Minsk)
  • 1997
    • 3e : Championnat d’Europe (Ostende, Belgique), - 65 kg
    • 2e : Championnat du monde (Paris, France), -65 kg
    • 2e : Tournoi de Paris (France) -65 kg
    • 1er : Tournoi de Rome (Italie), - 65 kg
    • 1er : Tournoi de Bonn (Allemagne), - 65 kg
  • 1996
    • 3e : Championnat d’Europe (La Haye, Pays-Bas), - 65 kg
    • 2e : Tournoi de Paris (France), - 65 kg
    • 1er : Tournoi de Rome (Italie), - 65 kg
    • 1er : Championnat d’Europe par équipes
  • 1995
    • 1er : Tournoi de Birmingham (Grande-Bretagne), - 65 kg
    • 2e : Championnat de France 1re division
  • 1994
    • 3e : Championnat d’Europe junior

En tant qu'entraîneurModifier

  • 2018
    • Meilleur entraineur européen (décerné par l'Union européenne de Judo)[5]

GradeModifier

  • Ceinture blanche-rouge 6e Dan en le 9 décembre 2004[6] , promu 7e Dan en le 2 décembre 2014[7].

DistinctionModifier

Larbi Benboudaoud est titulaire du grade de Chevalier de l’ordre national du Mérite par Décret du [8].

Notes et référencesModifier

  1. Par Gilles Tournoux Le 24 avril 2017 à 13h02, « Judo. Larbi Benboudaoud : «Je me suis battu comme un dingue» », sur leparisien.fr, (consulté le 20 février 2021)
  2. Ludovic Mauchien, « Larbi Benboudaoud, l'enfant de Dugny », sur leparisien.fr, (consulté le 24 novembre 2020)
  3. « Deux Kimonos d'or », sur L'Humanité, (consulté le 24 novembre 2020)
  4. Rédaction, « Franck Chambily et Larbi Benboudaoud nouveaux responsables des équipes de France masculine et féminine », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juillet 2017)
  5. « Récompenses pour le judo français », sur www.alljudo.net, (consulté le 24 novembre 2020)
  6. Liste des Haut gradés
  7. « Larbi Benboudaoud 7e dan », sur www.alljudo.net, (consulté le 5 janvier 2019)
  8. « Décret du 31 octobre 2000 portant promotion et nomination », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le 24 novembre 2020)

Liens externesModifier

Ressources relatives au sport  :