Lapinjärvi

commune finlandaise

Lapinjärvi
Lappträsk (sv)
Blason de Lapinjärvi
Héraldique
Lapinjärvi
Le lac Lapinjärvi.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Uusimaa
Langue(s) parlée(s) finnois (65 %) - suédois (33 %)
Démographie
Population 2 603 hab.[1] (30.6.2021)
Densité 7,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 37′ 16″ nord, 26° 12′ 11″ est
Altitude Min. 20 m
Max. 90 m
Superficie 33 934 ha = 339,34 km2 [2]
· dont terre 329,9 km2 (97,22 %)
· dont eau 9,44 km2 (2,78 %)
Rang superficie (267e / 336)
Rang population (255e / 336)
Histoire
Province historique Uusimaa
Province Finlande méridionale
Fondation 1575
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Lapinjärvi
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Lapinjärvi
Liens
Site web http://www.lapinjarvi.fi

Lapinjärvi (Lappträsk en suédois) est une municipalité d'environ 2 900 habitants située au sud de la Finlande, dans la région d'Uusimaa. Comme la plupart des municipalités de la région, elle est bilingue avec une prédominance du finnois sur le suédois.

Carte interactive de Lapinjärvi

GéographieModifier

Lapinjärvi a une superficie de 339,36 km2, dont 9,48 km2 d'eau.

Lapinjärvi n'a qu'un seul lac situé entièrement dans la municipalité, le lac Lapinjärvi (fi), qui est situé au centre de la municipalité et est bordé par les villages Ingermaninkylä, Kirkonkylä et Vasarankylä. Le lac Lapinjärvi a une superficie d'environ 530 ha et son littoral est de 11,5 km. Une partie du Pyhäjärvi (fi), qui est le lac le plus profond de Finlande, est également située dans la municipalité. Sa majeure partie est située dans la zone de l'ancienne municipalité d'Artjärvi (aujourd'hui Orimattila). Le lac Särkijärvi est situé à Lapinkylä dans la partie sud-est de Lapinjärvi et il s'étend également jusqu'à Ruotsinpyhtää. Trois rivières traversent Lapinjärvi : Koskenkylänjoki, Rutuminjoki et Taasianjoki.

La forêt ancienne d'Ilveskallio est un sites Natura 2000 (FI0100079).

La borne Porlom II de l'arc géodésique de Struve est située sur le rocher Tornikallio (fi) du village de Porlammi (fi).

Les communes limitrophes sont Ruotsinpyhtää au sud-est, Pernå au sud, Liljendal au sud-ouest, Myrskylä à l'ouest, Artjärvi au nord-ouest (Päijät-Häme), Iitti au nord et Elimäki au nord-est (Vallée de la Kymi).

DémographieModifier

Depuis 1980, l'évolution démographique de Lapinjärvi est la suivante[3],[4] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005
population 3 614 3 368 3 306 3 139 3 011 2 937
Année 2010 2015 2021
population 2 872 2 774 2 603

Conseil municipalModifier

Les sièges des 21 conseillers municipaux sont répartis comme suit:

Parti Sièges
2021–2025
Parti social-démocrate de Finlande 3
Vrais Finlandais 2
Parti de la Coalition nationale 3
Parti du centre 4
Ligue verte 1
Alliance de gauche 0
Suomen Kristillisdemokraatit 0
Suomen ruotsalainen kansanpuolue 8
Sources: [5]

SubdivisionsModifier

Lapinjärven kirkonkylä est l'unique agglomération de Lapinjärvi. Les villages de Lapinjärvi sont[6]:

Village Carte
Harsböle 12  
Heikinkylä 8
Ingermaninkylä 5
Kimonkylä 1
Lapinjärven kirkonkylä 7
Lapinkylä 11
Lindkoski 6
Pekinkylä 10
Porlammi 2
Pukaro 3
Rutumi 9
Vasarankylä 4

HistoireModifier

De la préhistoire au XVIIIe siècleModifier

La région de Lapinjärvi a commencé à se peupler dès l'âge de pierre : sept habitats de l'âge de pierre ont été trouvés dans chacune des zones de Vasarankylä et de Lindkoski, et il y a un total de six autres sites[7].

Le 15 septembre 1575, Jean III ordonne la fondation de la paroisse indépendante de Lapinjärvi. En même temps, on y intègre des villages de Pernaja et Pyhtää[8].

À partir du XVIIIe siècleModifier

Comme l'ensemble du pays Lapinjärvi a été affecté par les phénomènes : les grandes famines de l'année 1697 (fi), la grande colère, la petite colère (fi), l'épidémie de rubéole du milieu du XIXème siècle et la famine de 1866-1868[9].

Artjärvi est séparé de Lapinjärvi en 1865. La population de Lapinjärvi n'a cessé de croître des années 1870 jusqu'en 1925, atteignant 5048 habitants en 1898. Le pic de croissance de la populatiin est atteint en 1949, alors que la commune compte 5 420 habitants[10].

Seconde guerre mondialeModifier

Pendant les guerres d'hiver et de continuation, deux bombardiers soviétiques ont été abattus au dessus du lac Lapinjärvi. Le 11 mars 1940, Olli Puhakka, qui effectuait un vol avec Diego Manzocchini, un volontaire italien, a abattu un Iliouchine DB-3 revenant de Lahti et qui s'est écrasé à Kimonkylä.

Le 10 août 1941, un Petliakov Pe-8 soviétique, qui revenait d'un vol de bombardement à Berlin, a dû se poser à Rutumi.

Après guerreModifier

La population du lac Lapinjärvi a régulièrement diminué depuis les années 1950 pour atteindre moins de 3 000 habitants. Dans les années 1960 et 1970, de nombreux habitants de Lapinjärvi sont partis pour la région d'Helsinki et en Suède[11].

En 2007, la commune de Lapinjärvi a refusé de fusionner avec Loviisa, Liljendal, Ruotsinpyhtää et Pernaja. Le conseil municipal de Lapinjärvi a rendu une décision négative à l'Association des municipalités finlandaises par un vote de 12 contre 9[12].

ÉconomieModifier

La commune est largement agricole. Les villages sont au nombre de 23, le plus important ne dépassant pas les 800 habitants soit un gros quart de la population totale. Les zones cultivées sont marginalement moins nombreuses que les forêts. L'industrie du bois est vitale pour l'économie locale.

Principales entreprisesModifier

En 2021, les principales entreprises de Lapinjärvi par chiffre d'affaires sont[13] :

Société C.A.
Polttis Oy / Jakoil 9 M
Porlammin Meijeri Oy 7 M
Pikku Puutarha Robbes 4 M
Porlammin Potka Oy 2 M
Porlammin Osuusmeijeri 2 M
Reskator Oy 2 M
Lindholm Oy Kaivinkoneyhtymä 2 M
Lapinjärven Hoitokoti 2 M
Yli-Simola Oy 2 M
Tuomikoski E-S Oy 1 M

EmployeursModifier

En 2021, les plus importants employeurs privés de Lapinjärvi sont[13]:

Employeur Employés
Lapinjärven Hoitokoti 27
Pikku Puutarha Robbes 23
Porlammin Meijeri Oy 20
Lapinjärven Leipomo 17
Lapinjärven Palvelukoti 17
Tuomikoski E-S Oy 7
Amerikan Porsas Oy 7
Reskator Oy 5
Polttis Oy / Jakoil 5
Rakennuspalvelu Bomberg Oy 4

Lieux et monumentsModifier

TransportsModifier

 
Routes principales de Lapinjärvi.

La route nationale 6, le grand axe de l'Est du pays, traverse la commune et son centre administratif.

Les routes les plus importantes de Lapinjärvi sont la route régionale 176 (Lapinjärvi-Loviisa), la route régionale 174 (Kimonkylä-Artjärvi-Myrskylä), la route de liaison 1771 (Porlammi à Valtatie 6), la route de liaison 1732 (Artjärvi-Porlammi) 1732 et la route de liaison 3610 (Kimonkylä-Iiti).

ÉducationModifier

La municipalité est connue pour abriter le Centre de formation de Lapinjärvi (fi) qui est le principal centre de formation du service civil en Finlande. 16 sessions de 3 semaines s'y tiennent chaque année, au début du service de chaque objecteur de conscience du pays.

PersonnalitésModifier

BibliographieModifier

  • (fi) Anne Vikkula, Gunilla Harling-Kranck, Christer Kuvaja, Mikael Korhonen, Lapinjärven historia, Jyväskylä, Gummerus, (ISBN 952-90-6913-8)
  • (sv) Anders Allardt, Lappträsk socken, Helsinki, Mercators Tryckeri AB,

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Liens internesModifier

RéférencesModifier

  1. (fi) « Väestötietojärjestelmä Rekisteritilanne 31.08.2012 », Centre finlandais du registre de la population (consulté le )
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le )
  3. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980–2012 », Tilastokeskus, (consulté le ) (au périmètre du 1er janvier 2013)
  4. (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä » [archive du ], Väestörekisterikeskus, (consulté le )
  5. (fi) « Kuntavaalit 2021 / », sur tulospalvelu.vaalit.fi, Oikeusministeriö, (consulté le )
  6. (fi) « Opaskartta », sur lapinjarvi.fi, Lapinjärvi (consulté le )
  7. Vikkula 1995, p. 27
  8. Kuvaja 1995, p. 98-100
  9. Kuvaja 1995, p. 143
  10. Korhonen 1995, p. 415
  11. Korhonen 1995, p. 423
  12. (fi) Arto Henriksson, « Lapinjärvi sanoi ”Ei” kuntafuusiolle äänin 12-9 », Loviisan Sanomat,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. a et b (fi) « Lapinjärvi, Suurimmat », sur finder.fi (consulté le )