Ouvrir le menu principal

Lannion-Trégor Communauté

intercommunalité des Côtes-d'Armor

Lannion-Trégor Communauté
Blason de Lannion-Trégor Communauté
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Forme Communauté d'agglomération
Siège Lannion
Communes 60
Président Joël Le Jeune (REM)
Budget 179 000 000  (2018[1])
Date de création 1er janvier 2015
Code SIREN 200065928
Démographie
Population 99 903 hab. (2016)
Densité 110 hab./km2
Géographie
Superficie 904,36 km2
Localisation
Localisation de Lannion-Trégor Communauté
Localisation de la communauté d'agglomération dans le département.
Liens
Site web lannion-tregor.com
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

Lannion-Trégor Communauté (LTC) est une communauté d'agglomération française, située dans le département des Côtes-d'Armor.

Territoire communautaireModifier

GéographieModifier

Située à l'ouest du département des Côtes-d'Armor, la communauté d'agglomération Lannion-Trégor Communauté regroupe 57 communes et s'étend sur une superficie de 904,4 km2[2].

 
Carte de la communauté d'agglomération Lannion-Trégor Communauté au .

CompositionModifier

Depuis le , elle est composée des 60 communes suivantes (qui sont aussi toutes les communes de l'arrondissement de Lannion déjà modifié depuis janvier 2015) :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Lannion
(siège)
22113 Lannionnais 43,91 19 831 (2016) 452
Berhet 22006 Berhetois 3,23 253 (2016) 78
Camlez 22028 Camléziens 11,66 911 (2016) 78
Caouënnec-Lanvézéac 22030 Caouënnecais 7,07 868 (2016) 123
Cavan 22034 Cavannais 16,4 1 530 (2016) 93
Coatascorn 22041 Coatascornais 8,05 256 (2016) 32
Coatréven 22042 Coatrévenais 9,13 492 (2016) 54
Hengoat 22078 Hengoatais 6,19 223 (2016) 36
Kerbors 22085 Kerborziens 6,88 314 (2016) 46
Kermaria-Sulard 22090 Kermarianais 9,02 1 045 (2016) 116
Langoat 22101 Langoatais 18,5 1 165 (2016) 63
Lanmérin 22110 Lanmérinois 4,15 600 (2016) 145
Lanmodez 22111 Lanmodéziens 4,15 423 (2016) 102
Lanvellec 22119 Lanvellecois 18,92 598 (2016) 32
Lézardrieux 22127 Lézardriviens 11,91 1 469 (2016) 123
Loguivy-Plougras 22131 Loguiviens 47,68 929 (2016) 19
Louannec 22134 Louannecains 13,91 3 073 (2016) 221
Mantallot 22141 Mantallotois 2,76 227 (2016) 82
Minihy-Tréguier 22152 Minihens 12,07 1 274 (2016) 106
Penvénan 22166 Penvénanais 19,84 2 571 (2016) 130
Perros-Guirec 22168 Perrosiens 14,16 7 212 (2016) 509
Plestin-les-Grèves 22194 Plestinais 34,52 3 590 (2016) 104
Pleubian 22195 Pleubiannais 20,1 2 356 (2016) 117
Pleudaniel 22196 Pleudanielais 18,42 928 (2016) 50
Pleumeur-Bodou 22198 Pleumeurois 26,71 3 968 (2016) 149
Pleumeur-Gautier 22199 Pleumeuriens 18,99 1 233 (2016) 65
Plouaret 22207 Plouarétais 29,98 2 145 (2016) 72
Ploubezre 22211 Ploubezriens 31,14 3 578 (2016) 115
Plougras 22217 Plougrasiens 26,48 413 (2016) 16
Plougrescant 22218 Plougrescantais 15,54 1 202 (2016) 77
Plouguiel 22221 Plouguiellois 19,07 1 774 (2016) 93
Ploulec'h 22224 Ploulec'hois 10,15 1 662 (2016) 164
Ploumilliau 22226 Milliautais 34,69 2 487 (2016) 72
Plounérin 22227 Plounérinais 25,89 733 (2016) 28
Plounévez-Moëdec 22228 Plounévéziens 40,36 1 434 (2016) 36
Plouzélambre 22235 Plouzélambrais 7,84 235 (2016) 30
Plufur 22238 Plufuriens 17,5 538 (2016) 31
Pluzunet 22245 Pluzunétois 22,87 1 000 (2016) 44
Pommerit-Jaudy 22247 Pommeritains 20,37 1 264 (2016) 62
Pouldouran 22253 Pouldourannais 1,02 159 (2016) 156
Prat 22254 Pratais 21,87 1 114 (2016) 51
Quemperven 22257 Quempervenois 7,69 382 (2016) 50
La Roche-Derrien 22264 Rochois 1,84 1 075 (2016) 584
Rospez 22265 Rospeziens 13,24 1 756 (2016) 133
Saint-Michel-en-Grève 22319 Michelois 4,69 453 (2016) 97
Saint-Quay-Perros 22324 Kénanais 4,72 1 309 (2016) 277
Tonquédec 22340 Tonquédois 18,01 1 183 (2016) 66
Trébeurden 22343 Trébeurdinais 13,4 3 664 (2016) 273
Trédarzec 22347 Trédarzécois 11,68 1 082 (2016) 93
Trédrez-Locquémeau 22349 Trédréziens 10,65 1 444 (2016) 136
Tréduder 22350 Tréduderois 4,8 196 (2016) 41
Trégastel 22353 Trégastellois 7 2 447 (2016) 350
Trégrom 22359 Trégromois 16,64 417 (2016) 25
Tréguier 22362 Trégorrois 1,52 2 437 (2016) 1 603
Trélévern 22363 Trélévernais 6,94 1 257 (2016) 181
Trémel 22366 Trémelois 11,93 421 (2016) 35
Trévou-Tréguignec 22379 Trévousiens 6,52 1 339 (2016) 205
Trézény 22381 Trézéniens 3,25 359 (2016) 110
Troguéry 22383 Troguérois 3,61 266 (2016) 74
Le Vieux-Marché 22387 Vieux-Marchois 23,13 1 339 (2016) 58

DémographieModifier

Évolution démographique
2014 2015 2016
100 217100 13599 903
 


TransportModifier

Lannion-Trégor Communauté met en place un réseau de transport en bus urbain et péri-urbain : les Transports intercommunaux Lannion-Trégor (TILT).

ÉconomieModifier

LTC valorise l'entrepreneuriat à travers diverses actions de soutien aux entreprises.

En 1960, Lannion a vu le développement de sa région grâce à l'arrivée du CNET et Alcatel. Lannion et sa région regroupe désormais une partie importante des activités de recherche en télécommunication en France, au sein de la technopole Anticipa qui comporte plus d'une centaine de PME et PMI. Le siège du pôle de compétitivité à vocation mondiale, "Images et Réseaux" se trouve à Lannion[3]. La ville possède une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie des Côtes-d'Armor. La synergie de ces organismes et associations permet au bassin de Lannion et du Trégor-Goëlo [4] d'être une référence en matière d'innovation dans différents secteurs :

  • TIC (95 entreprises)
  • Optique/Photonique (20 entreprises)
  • Industrie agro-alimentaire
  • Industrie marine (31 entreprises)

Actuellement l'ancien site du Centre de télécommunication par satellite de Pleumeur-Bodou accueille la Cité des télécoms.

Pour la gestion des déchets, LTC est adhérent au Smitred Ouest d'Armor et désigne des délégués pour siéger au Comité Syndical de celui-ci. Les déchets sont traités dans les différentes installations du Smitred Ouest d'Armor.

HistoriqueModifier

Les présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 En cours Joël le Jeune[5] LREM Maire de Trédrez-Locquémeau
2003 2008 Denis Mer LREM Adjoint au maire de Lannion
1995 2003      
Les données manquantes sont à compléter.

La Communauté d'Agglomération de Lannion-Trégor (abrégée en CALT) naît le et est composée de vingt communes.

Le , Joël le Jeune, maire de Trédrez-Locquémeau succède à Denis Mer à la présidence de la communauté d'agglomération[6]. En 2013, elle est renommée Lannion-Trégor Agglomération (LTA) sans changer ses statuts[7].

Le , l'intercommunalité intègre les communes de l'ancienne Beg ar C'hra Communauté ainsi que la ville de Perros-Guirec, ce qui porte à vingt-neuf le nombre de communes appartenant au groupement. Pour l'occasion, l'intercommunalité se pare d'un nouveau nom, Lannion-Trégor Communauté[8] (LTC), mais ne change pas ses statuts et sa dénomination légale dans le registre des sociétés (qui est encore Lannion-Trégor Agglomération).

Le , les neuf communes de la Communauté de communes du Centre Trégor rejoignent la communauté d'agglomération. Lannion-Trégor Communauté devient alors une nouvelle communauté d'agglomération qui rassemble 38 communes et comptant plus de 78 990 habitants, dotée de nouveaux statuts officialisant son nom[9].

Le , les quinze communes de la communauté de communes du Haut-Trégor et les sept de la communauté de communes de la Presqu'île de Lézardrieux fusionnent avec les 38 communes de Lannion-Trégor Communauté, pour constituer une nouvelle communauté d'agglomération qui rassemble alors 60 communes, en gardant le nom Lannion-Trégor Communauté[10] (couvrant la totalité de l'arrondissement de Lannion, tel que déjà modifié depuis janvier 2015).

Identité visuelleModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier