Ouvrir le menu principal

LAB (Langile Abertzaleen Batzordeak, en français : Commissions ouvrières patriotes) est un syndicat de salariés se réclamant du courant de gauche. Il est principalement implanté dans la partie espagnole du Pays basque mais compte quelques sections dans la partie française.

Histoire et implantationModifier

Fondé en 1974, LAB est aujourd'hui la troisième force syndicale locale derrière ELA et les CC.OO[1]. L'organisation revendique 45 000 adhérent côté espagnol et 600 côté français[2] où il s'est implanté depuis le début des années 2000 d'abord à Bayonne à l'Aciérie de l'Atlantique[3]. En 2016, LAB obtient de la justice française le droit de se présenter aux élections professionnelles ce que contestait la CGT[4].

LAB est l'une des rares structures française adhérentes à la Fédération syndicale mondiale historiquement proche du mouvement communiste international.

Notes et référencesModifier

  1. Cleverway, « Syndicats / Espagne / Pays / Systèmes nationaux / Home - WORKER PARTICIPATION.eu », sur fr.worker-participation.eu (consulté le 14 octobre 2017)
  2. « Au Pays basque, l’unité syndicale est un combat ! | NPA », sur npa2009.org (consulté le 14 octobre 2017)
  3. Michel Garicoix, « Les Basques français hésitent à se rapprocher de leurs "frères" du Sud », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Elections dans les TPE : le syndicat basque LAB pourra se présenter », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)