Ouvrir le menu principal

Laneuvelotte

commune française du département de Meurthe-et-Moselle

Laneuvelotte
Laneuvelotte
Église de l'Assomption
Blason de Laneuvelotte
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Nancy
Canton Grand Couronné
Intercommunalité Communauté de communes de Seille et Mauchère - Grand Couronné
Maire
Mandat
Gilbert Visine
2014-2020
Code postal 54280
Code commune 54296
Démographie
Population
municipale
442 hab. (2016 en augmentation de 6,76 % par rapport à 2011)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 47″ nord, 6° 17′ 38″ est
Altitude Min. 214 m
Max. 283 m
Superficie 9,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Laneuvelotte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Laneuvelotte

Laneuvelotte est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est.

GéographieModifier

Laneuvelotte est une commune de Meurthe-et-Moselle dans la région de la Lorraine. Laneuvelotte est un petit village, situé juste à la sortie de l'agglomération nancéienne en direction de Château-Salins (ancienne N 74). Bien que rural, le village est franchement tourné vers la grande ville voisine, il n'est en effet situé qu'à 9 km de la place Stanislas, ce qui en fait le village le plus proche du centre de Nancy, d'où son attractivité pour tous les néorurbains.

Situé à 230 mètres d'altitude, le ruisseau de Dessous la Ville, le ruisseau de l'Etang Vittel et le ruisseau de Gremillon sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Laneuvelotte[1].

Les communes jouxtant Laneuvelotte sont : Amance, Champenoux, Cerville, Laître-sous-Amance, Seichamps, Velaine-sous-Amance.

Communes limitrophes de Laneuvelotte
Cerville Cerville Pulnoy
Cerville   Pulnoy
Tomblaine Tomblaine Art-sur-Meurthe

ToponymieModifier

HistoireModifier

Le nom de Laneuvelotte viendrait du nom d'un ancien comte : le comte de Neuflotte qui habitait alors dans l'ancien château au centre du village (l'actuelle maison Arnould).

Sous l'ancien régime, le Village dépendait du duché de Lorraine. Autrefois Laneuvelotte était une annexe de Laître-sous-Amance mais les difficultés de communication causées par les distances et les fréquentes crues de l’Amezule motivèrent la création d'une cure indépendante en 1606[2].

Un usage religieux particulier était observé dans cette commune et dans quelques autres du voisinage : le jour de Pâques, à trois heures du matin, un grand nombre de fidèles se réunissaient dans l’église, au son des cloches, pour y chanter les louanges de Dieu : cette cérémonie s’appelle la Résurrection[2].

 
La mairie et l'église

.

Politique et administrationModifier

Sous l'Ancien Régime, Laneuvelotte était un fief relevant de la prévôté et châtellenie d’Amance et du bailliage de Nancy, en 1751 elle était administrée, selon la coutume de Lorraine, par la généralité de Nancy. En 1790, elle fait partie du canton de Champenoux et du district de Nancy.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
maire en 1887 ? Comte
Henri de Bizemont
(1839-1899)
Conservateur Ancien capitaine de frégate
1946 ? Gérard de Miscault
(1907-1983)
UNR Ingénieur agricole
1983 juin 1995 Jean Genay    
juin 1995 En cours
(au 16 avril 2014)
Gilbert Visine CPNT  

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2016, la commune comptait 442 habitants[Note 1], en augmentation de 6,76 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
217232244224251243222261244
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
240235252254237252242230211
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
208210190196198180175205201
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016
200203206264343391408438442
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Les habitants de Laneuvelotte s'appellent les Sans-Culotte ... Un gentilé aussi saugrenu et inattendu mérite une petite explication. Il semblerait qu'un régiment de soldats de l'armée révolutionnaire (les ci-devants "Sans-Culotte") ait été basé à Laneuvelotte en cette période particulièrement troublée. Très prompts à mettre en pratique les recommandations de leurs dirigeants quant à la liberté de pensée et à la chasse à l'obscurantisme religieux, ils n'avaient de cesse de commettre toutes exactions et pillages à l'encontre du clergé et des biens de l'Eglise. C'est ainsi qu'ils ne manquaient pas d'incendier les églises dès que l'une d'elles se trouvait sur leur chemin. Voyant une fumée s'élever là où se trouvait un bâtiment religieux, les habitants des environs avaient tôt fait d'y reconnaître l'œuvre des "Sans-Culotte de Laneuvelotte". Et le nom est resté aux habitants du village, plus de 200 ans plus tard. Bien sûr, cette "légende" transmise oralement à travers les âges ne prétend pas au titre de vérité dogmatique inébranlable. Mais avouez que l'anecdote est plaisante. Et faute de gentilé officiel, il faut bien nous dénommer ... d'une manière ou d'une autre.

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Édifice civilsModifier

Laneuvelotte est un village-rue typique de la Lorraine, qui possède trois hameaux, et qui se développe fortement aujourd'hui du fait de sa proximité avec l'agglomération nancéienne.

Laneuvelotte a la particularité de posséder trois châteaux : la ferme Arnould, au centre du village, le château du Tremblois et le château de Voirincourt. Le premier fut érigé au XVIe siècle. Converti en ferme, ses tours furent abaissés et coiffées d'un toit et les fossés furent utilisés comme jardin. Les bâtiments furent finalement démolis en 1850 et ne subsiste que le portail. Voirincourt et le Tremblois datent eux de la seconde moitié du XIXe siècle.

Édifice religieuxModifier

L’église, placée sous le patronage de Notre Dame, a été construite en 1587. Elle a été bénite par évêque de Toul : Christophe de la Vallée, et consacrée en 1626[2]. Par deux fois elle a été incendiée mais a résisté aux flammes:

  • pendant la Révolution française, d'où sans doute le nom de Sans-Culottes.
  • à la suite de la guerre de 39-45, dans leur retraite vers l'Allemagne, les Allemands ont incendié l'église, mais là encore le feu n'a pas pris et l'église est toujours debout.

Autres monuments : le lavoir (sur la route de Voirincourt), le ruisseau enterré (le Voirincourt), des calvaires et quelques maisons séculaires.

La BouzuleModifier

Cette cense se trouve à deux kilomètres à l'est de Laneuvelotte. Elle appartenait autrefois aux hospitaliers de l'Ordre de Malte, qui y avaient fait édifier une chapelle dédiée à Saint Jean-Baptiste. Elle a été détruite avant la Révolution française[2].

On y trouve aujourd'hui une ferme expérimentale de l'ENSAIA.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Jean-Marie Cuny, réside au Tremblois où il exerce ses activités de libraire et d'auteur régionaliste. Il est l'animateur de La Nouvelle Revue Lorraine.

Héraldique, logotype et deviseModifier

  Blason D'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or à un lion de même armé, lampassé et couronné de gueules portant un coeur de même sur l'épaule senestre; au chef d'hermine chargé d'un lambel à trois pendants de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Mairie de Laneuvelotte, la Commune de Laneuvelotte et son village (54280) », sur Annuaire-Mairie (consulté le 5 octobre 2018)
  2. a b c et d Henri Lepage, Statistique du département de la Meurthe, 1843
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.