Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Senghor.
Lamine Senghor
Description de l'image Laminesenghor1921-B.JPG.
Naissance
Joal
Décès
Fréjus
Nationalité Drapeau du Sénégal Sénégal

Lamine Senghor, né le à Joal (Sénégal) et mort le à Fréjus (France), est un militant politique sénégalais. Il n'a pas de lien de parenté avec le président Léopold Sédar Senghor, malgré plusieurs similitudes dans leurs parcours (origine sérère, naissance à Joal, promotion de la négritude, séjour en France)[1].

Sommaire

BiographieModifier

Ancien tirailleur sénégalais, il fut envoyé au front pendant la Première Guerre mondiale (14-18). Après la guerre, il resta en France et participa activement aux combats des coloniaux en France, milita au Parti communiste français (PCF).

En février 1927, Lamine Senghor participa au Congrès constitutif de la « Ligue contre l’impérialisme et l’oppression coloniale », organisé à Bruxelles par Willi Munzenberg, l'un des responsables de l’Internationale communiste. Il y siégea aux côtés de J. T. Gumede (ANC/Afrique du Sud), Nehru (Congrès Pan-indien), de Song Qingling (veuve du nationaliste chinois Sun Yat Sen), de Hafiz Ramadan Bey (Égypte) et de personnalités telles que Henri Barbusse ou Albert Einstein. Lamine Senghor y prononça un discours fort remarqué[2].

Lamine Senghor connut un certain nombre de divergences avec la direction du PCF, marquée déjà à l’époque par le national chauvinisme et le paternalisme à l’égard des coloniaux.

ŒuvresModifier

  • La violation d'un pays, et autres écrits anticolonialistes (présentation de David Murphy), L'Harmattan, Paris, 2012, 158 p. (ISBN 978-2-336-00228-6)

Notes et référencesModifier

  1. « La vie d’un Sénégalais illustre : Lamine Senghor (Joal 15-9-1889 – Fréjus 25-11-1927) » SenTV, 2011 [1]
  2. Madièye Mbodj, « Contribution au 15e Séminaire communiste international », sur International Communist Seminar (Brussels), (consulté le 21 juin 2009)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (wo) Mamadu Jóob Decroix, Lamin I. Arfan̳ Sen̳oor : dundam ak jëfam, Éditions Papyrus Afrique, Dakar, 2005, 35 p. (ISBN 978-2-914135-12-2)
  • Philippe Dewitte, Les mouvements nègres en France, 1919-1939, L'Harmattan, 1985, p. 109-110
  • Mar Fall, Le destin des Africains noirs en France : discriminations, assimilation, repli communautaire, L'Harmattan, 2005, p. 55-57 (ISBN 9782747587952)
  • Front culturel sénégalais, Lamine Senghor : Vie et œuvre, Dakar, 1979, 67 p.
  • Olivier Sagna, Lamine Senghor (1889-1927), Paris, Université de Paris VII, 1981, 163 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (de) Amadou Lamine Sarr, Lamine Senghor (1889–1927). Das Andere des senegalesischen Nationalismus, Boehlau Verlag, Vienne, 2011, 302 p. (ISBN 9783205785637)

Liens externesModifier