Ouvrir le menu principal
Lame White Man
Biographie
Naissance
Décès
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Lame White Man, ou Vé'ho'énȯhnéhe (né vers 1837 ou 1839 et mort le ), est un chef de guerre cheyenne qui combattit lors de la bataille de Little Bighorn, le , et y fut tué. Il est le seul chef cheyenne à mourir dans la bataille.

Il était aussi connu sous le nom de Bearded Man (pour les Lakotas) et de Mad Hearted Wolf (Hahk o ni). Il était le mari de Twin Woman et le père de Red Hat et de Crane Woman. Son petit-fils John Stands In Timber, né après sa mort, est devenu l'historien tribal des Cheyennes du Nord et a écrit le livre Cheyenne Memories (1967), basé sur l'histoire orale de son peuple.

Sommaire

BiographieModifier

Vé'ho'énȯhnéhe (Lame White Man) est né parmi les Cheyennes du Sud, mais s'est déplacé vers le nord après le massacre de Sand Creek en 1864. Il était également connu sous le nom de Mad Hearted Wolf (Hahk o ni), ce qui témoigne de sa bravoure. Il a épousé Twin Woman et a eu des enfants avec elle.

Il est devenu chef de la société Elk Horn avec les Cheyennes du Nord. Il a toujours gardé des liens avec les Cheyennes du Sud, en qualité de chef de conseil. Il a fait partie d'une délégation à Washington en 1873.

Bataille de Little BighornModifier

Article principal : Bataille de Little Bighorn.

Il a été écrit que pendant la bataille, Lame White Man portait une veste de cavalerie capturée, retrouvée attachée au troussequin d'une selle. Ce récit est contesté par son petit-fils, John Stands In Timber. Il a déclaré qu'il ne portait rien pendant la bataille, à l'exception d'une couverture nouée à la taille et des mocassins. Cette information lui a été racontée par sa grand-mère, Twin Woman.

Lame White Man a été abattu par des soldats américains sur le versant ouest de Battle Ridge, où il avait mené une charge. Plus tard, un guerrier miniconjou (pouvant être Little Crow) l'a confondu avec un éclaireur indien de l'armée et l'a scalpé avant de réaliser son erreur. Lame White Man fut le seul chef Cheyenne à mourir à la bataille de Little Bighorn.

Une pierre commémorative en granit rouge a été érigée en son honneur le jour du Memorial Day 1999 sur le champ de bataille de Little Bighorn.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Richard Hook, Warriors at the Little Bighorn 1876, Londres, Osprey Pub., (ISBN 978-1-84176-666-9).
  • (en) Thomas B. Marquis, Keep the Last Bullet for Yourself : the True Story of Custer's Last Stand, New York, Two Continents Pub. Group, .
  • (en) John Stands In Timber, Margot Liberty et Robert Marshall Utley, Cheyenne Memories, Yale University Press, .
  • (en) Richard G. Hardorff, Lakota Recollections of the Custer Fight, University of Nebraska Press, .
  • (en) Frederic C. Wagner III, « Lame White Man », dans Participants in the Battle of the Little Big Horn : a Biographical Dictionary of Sioux, Cheyenne and United States Military Personnel, Jefferson, McFarland & Company, Inc., Publishers, , 2e éd. (ISBN 978-1-4766-6459-0), p. 155-156.

Liens externesModifier