Lake Placid (film)

film sorti en 1999

Lake Placid est un film américano-canadien réalisé par Steve Miner, sorti en 1999.

Lake Placid
Réalisation Steve Miner
Scénario David Edward Kelley
Musique John Ottman
Acteurs principaux
Sociétés de production Fox 2000 Pictures
Phoenix Pictures
Rocking Chair Productions
Pays de production Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre horreur
Durée 82 minutes
Sortie 1999

Série Lake Placid

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le film engendrera plusieurs suites, produites pour la télévision avec des budgets bien plus réduits.

SynopsisModifier

Dans une petite ville du comté d'Aroostook dans le nord du Maine, l'agent de la protection des eaux et forêts Walt Lawson est tué par un mystérieux animal, alors qu'il fait de la plongée dans un lac. Kelly Scott, paléontologue du Muséum américain d'histoire naturelle de New York, est dépêchée sur place pour examiner une dent retrouvée sur le cadavre. Cette pure citadine doit faire équipe avec le garde forestier Jack Wells et le shérif Hank Keough. Ils sont bientôt rejoints par l'excentrique professeur Hector Cyr, qui pense qu'un crocodile marin a élu domicile dans le lac.

Fiche techniqueModifier

États-Unis :
France:
Belgique :

DistributionModifier

ProductionModifier

La création du crocodile est supervisée par le spécialiste des animatroniques Stan Winston. Trois versions différentes sont créées : un crocodile capable d'ouvrir la mâchoire, de battre des paupières et de bouger les yeux pour des gros plans ; un second pour reproduire des mouvements à la surface de l'eau et téléguidé par un animateur et un troisième équipé d'un puissant système hydraulique pour les prises de vue sous-marines[2].

Le tournage a lieu de juillet à . Il se déroulé en Colombie-Britannique, notamment à Anmore, Mission, Surrey et Vancouver. Quelques plans aériens sont tournés à New York[3]. Un réservoir de 7000 mètres cubes a été construit pour le tournage et a nécessité environ 7 000 000 litres d'eau[2].

Bande originaleModifier

En plus des compositions originales de John Ottman, on peut entendre les chansons :

AccueilModifier

Lake Placid reçoit un accueil critique plutôt défavorable, recueillant 39 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5/10 et sur la base de 69 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 33/100 sur la base de 24 critiques collectées[5].

En France, le film obtient une note moyenne de 3,15 sur le site AlloCiné, qui recense 16 titres de presse[6].

Le film a connu un succès commercial modéré, rapportant environ 56 870 000 $ au box-office mondial, dont 31 770 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 27 000 000 $[7]. En France, il a réalisé 146 313 entrées[8].

CommentaireModifier

Les trame et lieux du film ressemblent fortement à ceux d'un épisode de la série télévisée X-Files : Aux frontières du réel diffusé en 1996, Les Dents du lac.

Notes et référencesModifier

  1. Lake Placid sur The Numbers.
  2. a et b Secrets de tournage - Allociné
  3. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  4. [ Lake Placid] sur Rotten Tomatoes.
  5. Lake Placid sur Metacritic.
  6. « Lake Placid - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le )
  7. Lake Placid sur Box Office Mojo.
  8. Lake Placid sur JP‘s Box-Office.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier